3615 ACRIMONIE

Messages récents

/mdt/45521

>>395
Ça fait longtemps que j'avais pas lu ce blog

/mdt/45520

/a/68226

>>68215
A LA BOTTE DE MICRON AVEC BFMERDETV TU VEU DIRE???

/a/68225

>>68219
Cette tronche est trop forte pour toi, voyageur.

/mdt/45519

>>395
Non.
Puis con et connard, ce n'est pas la même chose. Y a des cons qu'ont rien demandé OK !
Non, mais.

/mdt/45518

/a/68224

>>68220
>Je suis devenu plus heureux à cause de cette quarantaine
Ceci.

>Je ne fais rien que jouer le piano et lire
Je lis pas mal aussi, mais faut que je me motive un peu à jouer sur mon synthé en plastique jaune.

/a/68223

>>68222
J'ai pas accroché, ni son précédent. Le coté black metal ne m'éclate pas.
Je retrouve pas les phases de break et les instrus électroniques/expérimentales de Nostril. J'ai plus cette sensation d'histoire tantôt épique tantôt grotesque.

Alors que Ruby My Dear me rend toujours fou >>66906

/a/68222

>>68217
Tout ceci me rappelle qu'un nouvel album d'Igorrr est sorti il y a deux jours et que je ne l'ai pas encore écouté.

/a/68221

Youtube : YIj393Mskh8
>>68217
Téléversée pour l'occasion.

/mdt/45517

J'ai reçu un jour un coup de fil qui m'a quelque peu inquiété : " — Monsieur Rastier, aidez-moi à finir ma thèse. — Que puis-je faire ? — Aidez-moi à faire mon carré. — Mais quel carré ? — Mon carré pour finir ma thèse. — Vous faites une thèse sur quoi ? — Sur un romancier péruvien. — Et vous ne voulez pas me dire son nom ? — Si... — Mais pourquoi il faut faire un carré ?" Mon interlocuteur n'a su que répondre et semblait s’étonner que je lui demande le sujet de sa thèse.

/a/68220

Je suis devenu plus heureux à cause de cette quarantine. Je ne fais rien que jouer le piano et lire. J'ai encore appris jouer deux Nocturnes de Chopin.

/a/68219

>>68200
Cette tronche m'a l'air familière, mais je n'en suis pas sûr.

/a/68218

>>68213
je sé pa lol

/a/68217

Youtube : mCG4c0SZUQU
Je suis heureux de sentir bon.
C'est merveilleux d'être libre.
J'ai choisi la vie.
J'ai un immense désir de santé et de vitalité.
Je sais accéder à mes meilleures ressources.
J'ai pris le contrôle de ma vie.

/mdt/45516

Napoléon, qui cherchait la racine cubique de 7 347, fut outré de l’attitude du rhinocéros et lui lança un prie-dieu à la tête.

/a/68216

>>68212
Jvpm, autant risitas me fait pas trop rire, autant la tronche hautaine de zemmour et son "mais bien sur" me fout vraiment en l'air.

/mdt/45515

>>86
(Ah, lui...)

/a/68215

>>68199
Tu fais le jeu de ces merdias de journalopes a la botte de merluchon.

/mdt/45514

>>85
(Lui)

/mdt/45513

>>391
C'était juste un morceau de Penderecki qui passait à la radio en hommage.

/mdt/45512

"plus tu apprends à me connaître, plus je perds des points

/a/68214

Un monument de l'humour anglais disparaît...
Adieu Rowan, adieu M. Haricot.

/mdt/45511

>>84
(Moi ?!)

/mdt/45510

/a/68213

C'est qui bordel

/a/68212

>>68211
Non bien sûr que non, mais ce sont bien eux qui le spamment dès que possible. Et risitas + zemmour, ça commence à être évident.

/a/68211

>>68206
Je suis pas celui qui a posté risitas, mais il est universel non ? Je veux dire que c'est pas JVC qui l'a fait connaître à l'internationale ?

/a/68210

>>68208
Un faa tu veux dire.

/a/68209

>>68207
C'est pas grave, filou !

/a/68208

Un faf de moins !

/mdt/45509

>>390
En fait je pense pas qu'on puisse vraiment faire de science générale de la littérature. Tout au plus un corpus interdisciplinaire (philologie, sociologie, histoire, histoire de la littérature) et des sciences intermédiaires (de tel auteur, de telle partie de son oeuvre). Après il y a des choses intéressantes chez les formalistes russes et je pense qu'on dit beaucoup de mal de la psychanalyse en dépit du fait qu'elle met effectivement le doigt sur le fait que l'auteur ne sait sans doute pas lui-même pourquoi il écrit ce qu'il écrit etc.

/a/68207

>>68202
Ah oui...

...

Bien vu.

/mdt/45508

>>390
les critiques psychanalytiques de la littérature Putain de merde ça me rappelle de mauvais souvenirs. Parfois tout la discipline de la théorie littéraire me paraît éclatée.

/a/68206

>mtq les images de réaction jvchiennes se multiplient sur la verte

/a/68205

>>68199
Moi au contraire j'aime beaucoup.

/a/68204

>>68199
>>68201
Arméniens électeurs de l'UMP frustrer détectés A SA SES SUR.

/a/68203

Le jury de la Nouvelle STar ne s'en remettra pas.

/a/68202

>>68200
Probablement pour soigner son mal de tête.

/a/68201

>>68199
Et tu fais bien !

/a/68200

>>68194
Le doliprane ne soigne pas les nez bouchés. C'est à cause de ce genre de mentalité que les antibiotiques ne fonctionent plus.
Tu penses faire une petite blague inofensive mais en vrai tu accélères la catastrophe bactériologique qui nous attend.

Je ne te félicite pas, Ânon.

/a/68199

>>68196
>Mékiléchian
J'ai toujours trouvé ce type de jeu de mots sur les noms vide d'humour et de finesse.
Ça n'a rien à voir avec le sujet, je sais, mais je tenais à le dire.

/a/68198

/a/68197

Je l'aimais bien dans la série Blague à part.

/mdt/45507

J'ai ressenti un grand bouleversement dans la Musique, comme si des millions de violons avaient soudainement émis des cris de terreur avant de s'être soudainement tus.

/a/68196

Adieu Mékiléchian, tu ne manqueras pas beaucoup à d'autres que Nadine Morano. Le plan de relance de tes fonctions respiratoires a échoué...
Avec la disparition de ce sinitre, c'est encore un morceau de l'ancien monde qui est détruit par LREM.

/a/68195

Je ne sais pas qui c'est, mais il est sûrement moins intéressant que Manu Dibango et Krrristztztopf Penderecki.

/mdt/45506

J'ai l'impression que la théorie littéraire à tendance à faire les poubelles des sciences humaines et sociales, en récupérant par exemple la théorie du mythe de Campbell, la théorie mimétique de René Girard, ou encore la psychanalyse (cliniquement quand on a rien d'autre, ou comme source d'idées à tester scientifiquement, d'accord, mais les critiques littéraires la prennent trop au sérieux). Il me semble quand même qu'il y a un point commun : la recherche d'une théorie intégrative de la réception et de la production des signes. Et effectivement il n'en n'existe pas encore qui soit trans-disciplinaire. À un moment le structuralisme y ressemblait, mais est devenu stérile, et avec sa récupération et sa spécialisation par les approches cognitivistes, il y a du avoir un creux qui a été rempli par les théories douteuses.

/a/68194

>>68183
Z'est l'âbe d'une bersonne borte enrhubé qui hande le lieu de sa bort à la recherche de dolibrane.

/mdt/45505

>>83
(Vous)