3615 ACRIMONIE

Messages récents

/a/81660

>>81649
Ânon, je...

/mdt/55845

/mdt/55844

Mon grand-père et mon père sont décédés au village de mon enfance, sur la propriété agricole, le premier en 1958, à 56 ans.
Prisonnier en Allemagne, il était revenu très affaibli et ne s’en était jamais remis. Je ne l’ai donc jamais connu. Le second est mort en 1988, à 53 ans. J’avais 20 ans, lui à ses 20 ans, il avait été expédié en Algérie, car la France devait y rétablir l’ordre.
Quand il fut désigné dans la colonne centrale pour traverser un maquis, célibataire, il avait accepté d’échanger cette bonne place avec son meilleur ami, déjà père de deux enfants. Mais la colonne présumée la moins exposée fut exterminée, et les copains reçurent l’ordre d’aller récupérer les corps égorgés. Ce fut à ma connaissance son traumatisme le plus profond...

/mdt/55843

>>179
C'est intéressant comme document historique, on y trouve à la fois des arguments que des féministes contemporaines accepteraient, et des arguments totalement à l'opposé à propos de la virginité comme bien le plus précieux des jeunes filles. À la fin il y a une référence à Stead et à ses articles The Maiden Tribute of Modern Babylon : https://attackingthedevil.co.uk/pmg/tribute/

/mdt/55842

La colère ou la mort.

/mdt/55841

>>178
Pas sûr si pedo ou non.

/mdt/55840

/mdt/55839

/mdt/55838

/mdt/55837

>>174
Vrai lien jvchien.

/mdt/55836

/mdt/55835

/mdt/55834

Who are we? Where do we come from? Where are we going? What are we waiting for? What awaits us?

Many only feel confused. The ground shakes, they do not know why and with what. Theirs is a state of anxiety; if it becomes more definite, then it is fear.

Once a man travelled far and wide to learn fear. In the time that has just passed, it came easier and closer, the art was mastered in a terrible fashion. But now that the creators of fear have been dealt with, a feeling that suits us better is overdue.

It is a question of learning hope. Its work does not renounce, it is in love with success rather than failure. Hope, superior to fear, is neither passive like the latter, nor locked into nothingness. The emotion of hope goes out of itself, makes people broad instead of confining them, cannot know nearly enough of what it is that makes them inwardly aimed, of what may be allied to them outwardly. The work of this emotion requires people who throw themselves actively into what is becoming, to which they themselves belong. It will not tolerate a dog’s life which feels itself only passively thrown into What Is, which is not seen through, even wretchedly recognized. The work against anxiety about life and the machinations of fear is that against its creators, who are for the most part easy to identify, and it looks in the world itself for what can help the world; this can be found. How richly people have always dreamed of this, dreamed of the better life that might be possible. Everybody’s life is pervaded by daydreams: one part of this is just stale, even enervating escapism, even booty for swindlers, but another part is provocative, is not content just to accept the bad which exists, does not accept renunciation. This other part has hoping at its core, and is teachable. It can be extricated from the unregulated daydream and from its sly misuse, can be activated undimmed. Nobody has ever lived without daydreams, but it is a question of knowing them deeper and deeper and in this way keeping them trained unerringly, usefully, on what is right. Let the daydreams grow even fuller, since this means they are enriching themselves around the sober glance; not in the sense of clogging, but of becoming clear. Not in the sense of merely contemplative reason which takes things as they are and as they stand, but of participating reason which takes them as they go, and therefore also as they could go better. Then let the daydreams grow really fuller, that is, clearer, less random, more familiar, more clearly understood and more mediated with the course of things. So that the wheat which is trying to ripen can be encouraged to grow and be harvested.

/mdt/55833

>>163
Ça, ça mérite vraiment le:
trop con; pas lu Que de la connerie.

/mdt/55832

>>165
La fuite ? C'est à dire ? Tu t'en vas et tu vas vivre seul·e dans les bois ?
Merci mais non merci, je préfère encore continuer à me plaindre sur la Verte, une canette à la main.

/mdt/55831

>>163
Des foiq y'a des gens chiants qui foutent en l'air des initiatives cool Quel est ton point, exactement ? Je veux dire, une fois sorti des innombrables qualificatifs et étiquettes dont tu affubles cette personne issue d'une anecdote personnelle.

/mdt/55830

>>167
Ben oui c'est conservateur, le message c'est consomme et arrête de vouloir changer le monde parce que ça me rend mal à l'aise alors j'emballe ça dans du namedropping que je ne maîtrise pas.

/mdt/55829

>>166
Jsp ça m'a l'air plutôt dépressif comme message, genre si tu veux échapper à la sociéter en te rebellant tu créeras aussi une nouvelle sociéter...
sa fé réfléchire

/mdt/55828

>>165
Une bien belle histoire. Et quoi ensuite ? Il faut imaginer sisyphe heureux et à tant va la cruche à l'eau qu'elle se casse ? Merci pour ces fragments de sagesse (très) profonde, fais juste attention à pas tomber dedans.

/mdt/55827

Se révolter, c'est courir à sa perte, car la révolte si elle se réalise en groupe, retrouve aussitôt une échelle hiérarchique de soumission à l'intérieur du groupe, et la révolte, seule, aboutit rapidement à la suppression du révolté par la généralité anormale qui se croit détentrice de la normalité. Il ne reste plus que la fuite.

Henri Laborit, Éloge de la fuite

/mdt/55826

>>163
J'ai cru que c'était le "tu es tout ce que je déteste…" mais je reconnais pas la fin.

/mdt/55825

Bon ça m'emmerde de participer un peu plus au dérapage de ce fil, aussi veuillez m'en excuser mais je ne peux pas ne pas répondre.
Vous me faites pensez à ces mecs dans les milieux alternatifs, tu sais ceux par lesquels tu espères faire bouger le monde dans le bon sens mais qui finissent toujours par foutre en l'air le truc en se comportant en petits dictateurs de la pensée. Je vais développer en m'appuyant sur des expériences vécues.
Je participais à un atelier associatif qui visait à mettre en commun les savoir-faire et le matériel pour réparer des trucs et insérer les gens (tu sais pour lutter contre l'hyper-consommite) et il y avait ce mec qui s'était plus ou moins autoproclamé chef du truc (il n'y avait pas de statut officiel de chef), le mec qui glande à la fac à plus de 30 ans parce qu'il est vâchement impliqué dans le syndicalisme tu vois. Le mec qui pue la bourgeoisie mais qui se la joue prolo (tu les sens à 300 mètres ces mecs généralement). Il avait sûrement fait socio ou sciences politiques et il connaissait fort bien les doctrines qui lui tenaient à cœur (respect là dessus).
Mais le mec il cassait les couilles à tout le monde. Avec le petit mec blanc (qui était venu s'investir dans le projet parce que ça lui faisait plaisir et il trouvait ça noble de changer le monde) il était mal aimable au possible (pourtant lui même mâle blanc), avec les racisés il forçait trop le truc du sauveur blanc en revanche et en devenait gênant. Je ne te parle pas des racisées qui finissaient par l'éviter, non pas que le type était un forceur mais elles étaient vraiment mal à l'aise avec le fait d'être infantilisées et limitées à leur origine / genre. Mon pote Tunisien sans papiers que j'hébergeais dans mon studio (ouais j'ai un ami racisé tavu) merdique de prolo m'en à raconté de bonnes. Dans le milieu il s'était fait une réputation de merde surtout auprès de ceux qu'il mourrait d'envie de "sauver". Bref le genre de mecs qui arrive avec sa tête remplie de doctrine mais qui finit toujours par foutre en l'air des initiatives concrètes en tirant toujours le truc sur le terrain politique et en cassant les couilles à tout le monde avec son rigorisme intellectuel et idéologique. Et des mecs comme ça j'en ai vu dans BEAUCOUP de structures alternatives et bien souvent les foutre en l'air de part les comportements que je viens de citer.
Après toi tu as peut-être l'aisance sociale nécessaire pour concilier ta vision politique étriquée avec tes actions de terrain sans t'enfermer dans un cercle masturbatoire avec tes semblables. Je ne te connais pas. Tu ne me connais pas. Mais stp épargne moi tes poncifs sur le fait que je sois un nazi parce que je suis (peut-être) moins opprimé qu'un autre. Le problème n'est pas de savoir qui est le champion de l'oppression mais comment foutre à terre un système qui le permette.

inb4 tro lon jé pas lu mdr OK cool.

/mdt/55824

/a/81659

>>81657
Ok Yann-kun.
>>81658
Merci pour tout ce riz.

/a/81658

>>81656
Il parle du constructeur automobile Ducon, aujourd'hui très peu connu, mais qui a été pour le Limousin une source d'emploi clé, et qui a innové en 1912 avec l'invention de la boîte à gants. Depuis 1996 ils se concentrent sur les modèles produits en petit nombre pour un public d'initiés cherchant une ergonomie pensée autour du manuel et du mécanique. Bien que devenue une SCOP en 2009, en 2013 l'entreprise s'est faite connaître pour ses pratiques d'embauche discriminantes, les ouvriers historiques ayant formé une clique aux idées élitistes et justifiant leur refus d'embauche d'une femme en arguant qu'elle ne pourrait pas comprendre les valeurs de l'entreprise. Après le jugement de 2017, les pratiques ont changé et les prophéties d'effondrement de l'entreprise professées par quelques fans de la marque Ducon n'ont pas porté leurs fruits.

/mdt/55823

>>159
>>156
PLM j'ai créé le fil et honnêtement la seule saloperie c'est toi et ton mème ultra forcé. Retourne sur jvc.

/a/81657

>>81656
C'était écrit un peu au-dessus connard.

/mdt/55822

/mdt/55821

>>157
Je ne suis pas le type avec qui tu te battais, profileur de merde, je suis juste un Anon qui en a plein le cul de te voir dérailler ce fil pour tes conneries, YANN-KUN.

/a/81656

>>81655
Pourquoi ducon ? Tu pouvais répondre poliment, non ?

/mdt/55820

COME WITH A SEAM SPLIT.

/mdt/55819

>>156
Allez, explique nous ta grande théorie de la nature humaine. Je suis sûr qu'elle est très intéressante ! Tu dois vraiment être quelqu'un qui est très cultivé et qui a beaucoup lu.

/mdt/55818

Qui a laissé Yann-kun sortir de sa cage ? Regardez, il nous a tout salopé le fil ctrl+V, remettez-lui sa muselière !

/mdt/55817

Ce qui me frappera toujours, c'est la certitude des droitards que leurs platitudes à base de nature humaine soient des opinions intelligentes.
Oh tu vois, moi je vois la réalité du conflit ... l'humain est pas un bisounours ....
C'est une bonne façon de se faire une idée de leur vision de la pensée de gauche, qqch dénué complètement de realpolitik et qui veut que les gens soient gentils au lieu d'être méchants.

/mdt/55816

>>142
tout le monde a le droit de venir poster ici Alors techniquement oui, mais politiquement on est un certain nombre à ne pas vouloir élargir notre esprit au point d'accueillir des haineux de tous poils.
>>150
Pour résumer je suis peut-être un centriste radicalisé, oui Merci la prochaine fois de commencer par là, ça m'évitera de lire de telles âneries. Oui t'es un centriste con, le privilège des gens pas trop opprimés au fond.

/mdt/55815

>>151
Riz sensé.

/mdt/55814

>>150
Ici >>141 merci d'avoir précisé ton (absence de) pensée, et si je te trouve toujours d'une bêtise absolument abyssale au moins t'es pas prétentieux. Par contre le vrai "grocervot" c'est le type qui s'écharpait avec Lordon-kun sur la philo, qui l'accusait d'avoir à peine le niveau L2, et qui finissait ses interventions par "de toute façon le niveau de cette planche est minable, je perds mon temps ici et mes posts sont des perles jetées à des singes".
Sinon essaie de laisser tes conneries de bien suprême aux Tau et de lutter avec ceux de ta classe pour tes intérêts matériels, au lieu de jouer les supercentristes.

/mdt/55813

Trop con ; pas lu.

/a/81655

>>81647
Le R c'est pour l'ânon qui poste des voitures ducon.

/a/81654

>>81653
C'est une cause d'addictologie aux opios dont on parle moins mais effectivement tous les médicaments prescrits contenant des opiacés sont une véritable porte d'entrée pour de nombreuses personnes dans l'enfer du pavot. J'en ai connu des comme ça qui ont commencé à prendre du Trama pour des problèmes de dos ou à la suite d'une opération et qui ont fini complètement dépendants. Il suffit de regarder du côté des USA et leur crise des opiacés. En France on en entend un peu parler mais le problème est bien plus profond je pense.

/mdt/55812

>>137 ici. Vous m'avez confondu avec un autre je crois hein parce que je ne me souviens pas avoir dit des trucs nazis ou islamophobes (si vous saviez putain).
Je ne remet pas en cause le fait que l'existence elle-même soit faite d'un équilibre dominant / dominé. Je pense simplement que cet équilibre jamais ne sera rompu. Au mieux, les systèmes peuvent basculer entraînant un changement dans les rapports où le dominé d'hier serait le dominant de demain. Chacun pense que son point de vue sur la légitimité ou non et les raisons de cet équilibre est pertinent et moral selon son propre paradigme de pensée.
De ce fait si j'aime les idées (quelles qu'elles soient) pour la beauté des jeux l'esprit, je refuse de m'y associer. Si ça existe il faut le détruire POINT.
Ma politique est la suivante et elle à plutôt bien fait ses preuves jusqu'ici:
Si je vois un homme tomber, je le relève qu'importe son drapeau. Mais je reste conscient que ce même homme pourra demain me filer un coup de surin (c'est une métaphore mon pote). Je suis un ermite spirituel, j'ai une approche chaote de la pensée en quelque sorte. Ce que j'aime appeler un anarchisme métaphysique. Faudra pas compter sur moi pour vos guerres. Ça ne m'empêche pas d'avoir une certaine idée du bien commun et de faire certains efforts pour limiter au mieux mon impact négatif sur le monde. Mais il y a des choses qui nous échappent.
Je n'ai pas fait de hautes études (oui moques-toi du prolétaire qui s'essaye à la pensée Ô grand maître du logos) et n'ai jamais prétendu être un gro cervo. Si celà doit m'interdire de donner mon point de vue à l'occasion, combien même celui-ci te semble merdique tu peux courir. Mais je te rassure je me contente bien souvent de lire vos débats politico-sociologico-philosophiques et m'abstiens d'y intervenir puisque j'ai conscience que toi gro cervo tu vas chercher à me dominer intellectuellement (tiens le fameux rapport...).
Pour résumer je suis peut-être un centriste radicalisé, oui.
Bisous.

/a/81653

>>81644
>J'ai testé pas mal de trucs et je crois que l'alcool est vraiment la pire saloperie en terme de stupéfiant.
Alcoolique-kun ici, je confirme.

Par contre j'ai un ami qui a été accro au Tramadol qu'on lui avait prescrit pour les migraines déjantées qu'il avait. Il s'en est sorti mais le sevrage était un vrai calvaire.
En le voyant j'étais presque content de n'être addict qu'à l'alcool et l'herbe.

/a/81652

>>81645
>Oui, la même que l'alcool quoi.
Les mécanismes de la dépendances sont tout de même différents.
Avec les opios c'est très vite physique.
Mais bon l'alcool ça reste sale. J'ai des collègues qui carburaient au litre de sky quotidien. D'autres c'est "la petite bière de fin de journée".
Perso je n'ai jamais eu de problèmes avec l'alcool (hormis quelques bitures à l'occasion).

/a/81651

>>81647
Le A c'est moi qui l'ai fait.
À la base je voulais écrire mon prénom avec ma pisse mais j'avais pas assez de réserve. Du coup par contre-coup je me suis dit que ce serait marrant pour le jeu que je vous ai proposé ensuite.
Je crois que j'avais fait ça le jour où je me la suis joué photographe pour le fil /béton (du coup mini-référence).
Le M de Chedid je le trouve bien comme ça, par effet de paréidolie je trouve qu'il ressort bien tout de même et c'est marrant d'avoir sa bobine en entier je trouve.

C'était un premier jet, proposez d'autres trucs.
Je ne sais pas quelles dimensions sont nécessaires pour le coller en bannière du site, encore moins si le proprio trouvera les résultats de ces petit jeu digne d'y figurer.

PS les musiques de Chedid sont magnifiques.

/mdt/55811

>>148
point naturumène atteint merde les gars, on avait oublié la foutue naturumène ! laissez tomber, on annule tout.

/mdt/55810

>>139
Avoir faim c'est la domination de la nature humaine sur l'esprit.
Même les riches ont faim, mais les pauvres doivent bosser pour survivre à ce rapport de domination.
Le marxisme ne te sauvera pas de la faim, de la soif, de la solitude, du froid, du sommeil, de la luxure, de l'envie...
Envoyer tous les 'méchants' au goulag ne te sauvera pas de la nature humaine.
Les gens travaillent dur pour le futur de leur famille, pas pour entretenir la tribu d'à côté. Si un groupe n'a pas su mettre en place les structures sociales qui fournissent le confort moderne, la dernière chose à faire c'est de transformer les structures sociales pour les inclure. Ça marche pas en Afrique du Sud où les infrastructures tombent en ruine, ça ne marchera pas en Europe non plus.

/a/81650

>sur sa sale gueule
Qu'est-ce qu'il t'a fait de mal, Chedid ? Ok ses musiques sont nulles, mais quand même...

/a/81649

>>81600
Il s'est fait gicler dans l’œil. Vous ne pouvez dévoir.

/mdt/55809

>>146
les gars je pense vraiment qu'on devrait génocider les musulmans ça me rappelle un peu la solution finale [soyjak face] GODWEEEEN G GAGNER *bave un peu* Reste attardé et apprend à écrire godwin putain c'est embarrassant pour les gens qui te lisent

/mdt/55808

>>144
Ce point Godwyn putain.