/mdt/ - Questions du moment №21

Questions du moment №21 (88 Réponses)

1 .

Quel est l'encens de la vie ?

2 .

Est-ce que l'auteur du blog-bédé Maliki a finalement changé de sexe ou pas ?

3 .

Est-ce qu'on s'aime vraiment ou est-ce qu'on n'a juste nulle part ailleurs où partager des conneries d'un tel niveau ?

4 .

>>3
Pourquoi pas les deux ?

5 .

>>3
C'est la meilleure formulation de la raison pour laquelle je suis ici.

6 .

>>2
D'après Internet, David Souillon est toujours un homme qui vivait à Roubaix avant de vivre en Bretagne, ce qui est compréhensible étant donné Roubaix. Je sais que, c'est mal de stalker les gens comme ça mais quand il y a trois sites sur Internet qui s'appellent Maliki, Melaka et Malekal, donc trois sont des blogs et deux sont des BD blogs et que j'ai entendu parler des trois à la même époque, c'est qu'il y a un problème de consonance trop proche ou encore d'homonymie et quand il y a ce type de soucis, la seule manière de comprendre pourquoi Internet est cassé au point de créer ce genre de confusions est d'aller enquêter en profondeur.

7 .

De bonnes raisons de ne pas rester chez Gandi pour mes noms de domaine ? Je compte remettre de l'argent sur mon compte pour ne pas risquer d'oublier de les renouveler.

8 .

Est-ce que chez tous les anarchistes il y a le pré-supposé que toutes les formes de domination et de pouvoir proviennent d'une hiérarchie pré-existante ?

9 .

>>8
C'est pas de l'anarchisme que de constater que la société dans laquelle tu es censé t'insérer est hiérarchisée et existait avant toi.

10 .

Ce message a été effacé.

11 .

>>9
Je demande si tous les anarchistes partagent un même pré-supposé, pas si d'autres personnes ont le même pré-supposé. Je sais très bien que d'autres, non-anarchistes, le partagent, et que ça ne résume pas l'anarchisme, faudrait vraiment être stupide pour croire le contraire (ce qui donne une insinuation particulièrement méprisante à ton message par ailleurs).

12 .

>>8
Oui, les communistes aussi. Deux doctrines très naïves.

13 .

C'est Acrimonie qui a changé ou c'est moi ?

14 .

>>13
Si tu as changé, et que tu fais partie d'acrimonie, alors acrimonie a changé.

15 .

>>12
Ouais, en somme tu sais pas. Bref, j'ai trouvé une liste de lecture d'essais relativement courts d'anarchistes majeurs, je vais commencer par là, et pour l'anarchisme de droite je lirai Nozick un jour.

16 .

>>13
Si tu mets des lunettes, le site te semblera plus sombre.
Si tu redimensionnes ta fênetre de navigateur, le site te semblera plus restreint.
Si tu ne fais rien de mieux que de constater le changement, tu ne vaux rien.
Si tu participes sans le savoir à ce changement, tu es con de ne pas le savoir.
Si je suis con, je suis con.

17 .

File d'attente ou verrou ?

18 .

Est-ce qu'Audrey est toujours présente ?

19 .

>>18
À mon avis c'est l'ânon qui a lu la thèse sur les 9000 communautés de gauche de l'Internet russe.

20 .

Dans des bulles de bd ou manga, je vois souvent le point de suspension utilisé à la fin de bulle 1 et au début de bulle 2 d'un seul personnage, sans dialogue extérieur au personnage entre, est-ce qu'on l'entend à la lecture comme une hésitation ou c'est juste pour lier les 2 bulles ?

21 .

>>20
Il me semble que c'est à la fois une liaison et une interruption ou un ralentissement de la parole pendant un mouvement effectué entre les deux cases.

22 .

Je vais le lire de cette façon alors. J'aimerais échapper à cette manie de lire trop vite, sans faire attention à la ponctuation. Ca changera probablement rien à ma compréhension globale, mais au moins, je pourrai mieux saisir les personnages.

23 .

>>22
J'avais tendance à lire trop vite les BDs et Mangas jusqu'au moment où j'ai lu Nausicaä, où chaque case est remplie de détails (et en plus l'histoire est relativement sophistiquée, surtout comparée au film).

24 .

C'est fou comme, quand je doute de quelque chose, je deviens con.

Quand on commande une viande et qu'on veut y apporter une précision sur la cuisson, comment ponctuer cette précision ?

1. La viande, saignante, s'il vous plait.
2. La viande saignante, s'il vous plait.
3. La viande : saignante. S'il vous plait.

Je sais, ce que je demande est d'un niveau primaire, désolé.

25 .

>>23
Je ne savais même pas que ce film venait d'un manga... Un beau film quand même. Nostalgie.

26 .

>>24
Ben ça dépend de la formulation. Si c'est vraiment au choix parmi les trois propositions, je dirais la seconde, mais tu peux tout aussi bien dire "Pour la cuisson de la viande, saignante, s'il vous plaît." et la deuxième virgule peut être optionnelle.

27 .

>>26
Avec la n°2, j'avais l'impression de faire un choix et non une précision, comme si j'avais trois types de viande devant moi et que je choisissais la saignante.
Pour la 3, les 2 points me semblaient pas à leur place.
Je pensais que la plus correcte était la n°1.
Du coup, ça me semble plus correct en précisant comme dans ton exemple.

Ca fait plus joli un "s'il vous plait" entre virgule.

Merci de prendre de ton temps.

28 .

Joyeux noël !

"Le peuple et l’armée, tout était consterné."

Quelqu'un peut m'expliquer la raison pour laquelle ceci n'est pas au pluriel, s'il vous plait ?

29 .

>>28
Il y a deux figures de style l'une à la suite de l'autre, une basée sur l'élision, l'autre sur une image. On va partir de la seconde partie, l'image, plus facile à comprendre. « Tout était consterné » renvoie à des choses non-humaines, ou peut-être des choses humaines ou non-humaines prises ensemble. Toutes ces choses sont consternées — il y a là au moins une personnification, on attribue des sentiments à des choses qui n'en n'ont pas. En regardant la première partie, on va peut-être comprendre ce que sont ces choses. Il s'agit d'une liste d'humains, après quoi on saute directement à un ensemble qui peut contenir n'importe quoi. On a clairement sauté au moins un élément supplémentaire pour indiquer plus explicitement qu'on incluait aussi d'autres choses comme ce qui a été touché par l'évènement consternant — si c'est une guerre, ça pourrait être des paysages complètement défoncés par les obus, qui sont comme consternés eux aussi par le conflit. Si je devais me prononcer je dirais que c'est une brachylogie (concision tendant à l'obscurité) combinée à une personnification. La personnification est partielle cependant, et expliquer que les non-humains sont métaphoriquement aussi consternés que les gens serait probablement trop lourd, d'où la brachylogie.

30 .

>>29
J'ai un peu plus enquêté et Wikitionaire me renvoie vers https://fr.wikipedia.org/wiki/Francis_Carco et https://fr.wikipedia.org/wiki/J%C3%A9sus-la-Caille Si ce n'est pas une étrange locution très peu connue, je pense vraiment que c'est une figure de style qui a pu être influencée par l'atmosphère artistique et intellectuelle qui a produit Dada et le surréalisme.

31 .

Bonjour, je recherche une vidéo d'une jeune russe qui faisait du rap seule, dans son appart, l'air torché, ça donné un résultat bien flippant. C'était un vrai clip d'un vrai son. J'ai trouvé ça sur une plance à images française il y a 2 ou 3 ans.

32 .

Ce message a été effacé.

33 .

>>29 >>30
Je suis content d'avoir demandé. Moi seul, je n'aurais jamais pu en venir à ça.

Merci Anon. Tu es très sympa et surtout très clair.

34 .

Comment ça s’appelle le fait d’être puni par là où on a pêché ?

35 .

>>34
Une retournette imbriquée.

36 .

>>34
Retribution ? Ou alors si c'est spécifiquement par le biais du vecteur de péché (mourir d'indigestion pour un glouton), je ne sais pas trop.

37 .

>>34
Ironie du sort ? Qui vit par le feu périra par le lance-flamme ?

38 .

>>34
La procréation.

39 .

>>38
Très joli.

40 .

Est-ce que vous connaissez des positions sceptiques envers les modifications corporelles laissées uniquement au libre choix individuel, mais qui ne sont pas simplement une redite du catholicisme ?

41 .

>>40
Pas ce que j'appellerais une position sceptique, mais je pense que si, en effet, n'y a pas de raison de restreindre la liberté d'un individu d'entreprendre des modifications corporelles, celles qui sont particulièrement ostentatoires, irréversibles ou susceptibles d'avoir des conséquences négatives devraient être plus encadrées, avec un délai pour y réfléchir et un entretien avec un professionnel (psychologue ou autre) qui s'assure que la personne est consciente des répercussions potentielles de son choix.

Il y a bien sûr le cas des piercings extrêmes ou de ceux qui se font retirer les oreilles, qui sont des messages très forts d'une volonté de démarcation et d'individuation quitte à être marginalisé, ce qui justifie à mon avis une attitude différente vis-à-vis de ces personnes (pas forcément une méfiance ou un biais négatif systématique, mais il faut prendre en compte le fait que ce sont des personnalités affirmées qui vont forcément engendrer des situations particulières, et être attentif aux drapeaux rouges) ; moi, même au-delà de ça, si j'ai en face de moi quelqu'un qui porte un tatouage visible (sur le bras ou la main, par exemple), j'en déduis un certain nombre de choses sur sa personnalité et son histoire de vie (les tatoués ne s'en plaindront pas, c'est la justification la plus commune de leurs tatouages après le très moderne et puéril « c'est joli »), et assez invariablement je me dis que c'est une personne qui ressent ou a ressenti un besoin égotiste et superficiel de les exprimer sur son physique même dans des circonstances où l'individualité gagne à s'effacer, comme c'est souvent le cas au travail. Je ne refuserais pas forcément de travailler avec, mais ça influera sur le rapport que j'ai initialement avec ces personnes.

1-6-Yves c'est redite du catholicisme L'interdit remonte au Lévitique, dont le catholicisme n'a même pas eu les couilles de garder les bouts les plus casher

https://www.chabad.org/library/bible_cdo/aid/9920#v=28

42 .

Quel est l'accomplissement ayant procuré le plus de fierté à Ânon en 2018 ?

43 .

>>42
J'ai publié mon premier article dans une revue à IF>10. Et j'ai pris une fille dans mes bras :3

44 .

>>42
Lire une soixantaine de bouquins, avoir développé la relation avec ma copine, avoir mis un petit peu d'argent de côté.

45 .

Est-ce qu'Anon publie des "histoires" sur visagelivre, enregistrinstantané ou claquediscussion ? De quoi parlent-elles ?

46 .

>>45
J'ai peur d'avoir l'air narcissique si je me mets à être actif de cette manière sur les réseaux sociaux, parce que c'est la perception qu'on a un peu tous des gens qui publient sans cesse leurs histoires ; c'est peut-être dommage, parce que je vois un potentiel d'expression artistique et d'humour sophistiqué inexploités derrière ce concept. Peut-être qu'en fonction du contenu ça ne renverrait même pas cette impression négative. Ça va vous paraître con, mais, à force de n'y voir que de la rocaille de tonnerre de brest, je ne regarde même plus ce que les gens postent, et je me contente de les mépriser un peu plus à chaque fois que j'ai une notification avec leur nom.

47 .

Ânon, ton calendrier indique-t-il «Primidi, 11 Nivôse 227, jour du granit» ?

48 .

>>46
Pour ma part (à l'origine de la question) je n'en publie que si je voyage ou que j'ai une idée marrante, soit tous les deux mois globalement.

49 .

>>42
2019 commence fort, avec 71 secondes je détiens actuellement le reccord du plus long rodéo de la saison sur le taureau mécanique du bar local

50 .

Est-ce qu'il existe un nom pour désigner un analepse (ou prolepse) hors du temps dans la littérature ? Quelque chose qui ressemble à un analepse, mais où on ne peut savoir si ça vient du passé, du présent ou du futur avant d'avoir lu la fin ?

Je pose cette question parce que j'ai débuté un animé où il est difficile de comprendre certaines scènes et de les situer dans le temps avant de voir la suite. Je me demandais si ça existait dans le cas d'un roman et, si oui, comment ça s'appelait.

51 .

Précision en plus :
Le héro ou héroine n'est pas censé savoir ce qui se passe dans la scène.

Donc, grosso merdo :
On nous présente une scène où on ne peut savoir le comment du pourquoi, ni quand.

52 .

>>50
Le problème c'est que Génette propose ces termes en analysant À la recherche du temps perdu après que la série de roman soit terminée et après qu'il y ait eu beaucoup de travaux sur l'ordre des évènements. Ce sont des termes produits par une approche structuraliste du récit et qui donc ont besoin de la totalité du récit pour être utiles. Sinon, quand vraiment il n'y a aucun moyen de savoir, c'est un passage vraiment hors du temps, et Genette parle d'achronie, à la fin du chapitre « Ordre » de Figures III que tu peux trouver en VO sur b-ok.cc, ou une traduction anglaise sur archive.org https://archive.org/details/NarrativeDiscours...

53 .

>>52
Je vais checker ça. En espérant comprendre. J'ai pas l'intellect pour comprendre ce que je me demande alors... je dois juste faire de mon mieux.
Merci.

54 .

Je viens de finir la migration de toutes mes debianeries et données personnelles sur un T430 muni d'un i7, de 16GB de DDR3 et de deux SSD de 128 et 256 GB, qui représente pour moi une config à peu près parfaite. Je suis comblé.

Je refuse d'abandonner mon (très) vieux laptop, pour lequel j'ai de l'affection, mais la seule raison que j'ai trouvé de le conserver est de le consacrer à expérimenter avec FreeBSD, que j'installe dès ce soir avec aussi peu de connaissances sur BSD qu'on peut en avoir malgré une décennie sous Linux. Que dois-je savoir ?

55 .

>>54
J'ai souvent fonctionné par périodes, à creuser à fond un domaine particulier avant de passer au suivant. Ainsi j'ai eu une période /g/ pendant laquelle je rizais mon bureau, compilais mon kernel et scriptais mon gestionnaire de fenêtres. Avec le recul, cette période en particulier ne m'a pas apporté grand chose, elle n'a pas fait de moi une meilleure personne, elle ne m'a pas rendu plus intéressant, elle ne m'a pas donné d'histoire à raconter ni permis de progresser dans ma carrière. Ne passe pas trop de temps sur ton système d'exploitation, je sais à quel point cela peut être fun, mais cela ne te fera pas avancer.

56 .

Quelle probabilité que Macron soit un McMahon du XXIème siècle et tue en masse les gilets jaunes manifestants ?

57 .

>>56
Proche de zéro.

58 .

>>56
Mac Mahon stp

59 .

>>56
Mac Macron

60 .

>>59
Pak-pak cron

61 .

>>56
Raisons qui me poussent à donner crédit à cette hypothèse :
Macron est pas très intelligent ni stable psychologiquement Macron ira aussi loin qu'il peut aller sans qu'on l'arrête (cf. point ci-dessus) La lutte peut s'intensifier selon la conjoncture économique qui pour l'instant semble se détériorer à grande vitesse
Raisons qui me tendent à la relativiser :
Les troufions sur le terrain auront peut-être moyennement envie d'en arriver-là et des officiers peuvent décider de tenir tête à la chaîne de commandement La nature du mouvement GJ peut changer la lutte sur un autre terrain, on parle déjà d'organisation d'un bank run, la manifestation à Paris n'est pas le seul moyen de renverser le pouvoir en place même si l'image de Macron qui se fait jeter de l'Élysée manu militari par une foule en colère est plus que plaisante. Là vraiment, même quelqu'un comme Manu se rend compte que ça ferait mauvais genre pour son image qui déjà bat de l'aile

62 .

"Si il ne correspond pas, apprendre sur le tas ou en formation ne le dérange(nt) pas."

Je crois qu'il faut le mettre au pluriel, quelqu'un peut me confirmer ?
Bien sûr, je sais que je peux le formuler autrement pour échapper à la faute, mais j'aimerais savoir quand même.

63 .

>>62
Qui est dérangé ? « il », donc singulier.

64 .

>>62
Contrairement à ce que te dit ce filou de >>63 le sujet de « dérange » est « apprendre », et c'est donc singulier. « sur le tas ou en formation » est un complément circonstanciel, qui ne peut jamais influer sur la conjugaison du verbe. Au passage, il faut contracter « Si il » en « S'il ».

65 .

Faire la faute du "Si il"... J'ai honte.
Merci, j'ai dû trop m'embrouiller avec ces histoires de "ou" inclusif ou exclusif.

66 .

d'ou*

67 .

Vaut-il mieux lire le Discours de la Méthode de Descartes ou les Lettres Persanes de Montesquieu ?

68 .

>>67
Ça répond pas à ta question, mais je pense que le mieux pour comprendre la pensée de Descartes c'est de lire Règles pour la direction de l'esprit et ensuite de lire en accéléré le Discours de la méthode, car ce dernier contrairement à ce qu'indique son titre est à moitié une autobiographie et est pas très dense, alors que dans les Regulae tu peux voir clairement ce qui fait à la fois la force et la faiblesse de la pensée de Descartes, son appel à l'intuition.

69 .

Par où commencer si je veux apprendre à dessiner, particulièrement des figures humaines, en tant que hobby avec une priorité basse (en temps par semaine et en argent) mais sur lequel je pourrais persévérer pendant des années ?

70 .

>>69
Si j'étais toi, je me mettrais à fréquenter http://boards.4chan.org/ic/ , qui recommande cette page : https://hubpages.com/art/how-to-draw-learn .

71 .

>>70
Tiens, les livres de Loomis sont disponibles sur archive.org.

72 .

>>67
Les Lettres Persanes sont basées et rouge-comprimées, je te les conseille dans tous les cas.

73 .

Je bloque encore. Je viens de lire :
"Le Clan Sakai est notre allié, pas de simples voisins."

Ca n'aurait pas été mieux "un simple voisin" ?
Je doute parce que "Clan" est un nom collectif.

74 .

>>73
Je suppose que tu peux voir ça comme une élision de « ils ne sont », ou « ses membres ne sont ». Ça marche car ça allège la phrase tout en la gardant compréhensible. La frontière entre erreur, figure de style et évolution de la langue est mouvante et dépend de la définition de la situation : James Joyce qui invente des mots dans Finnegans Wake c'est de l'art, un schizophrène qui fait la même chose en face de son psychiatre c'est la preuve de la perte de cohérence de sa pensée.

75 .

Peut-être, mais alors j'aurais quand même préféré "Les membres du Clan Sakai sont".
Pour moi "Clan" est un mot utilisé pour montrer que les membres sont unis. Parler d'eux séparément, c'est comme ne pas parler d'un clan.
Bon... J'ai eu la réponse à ma question. Merci.
Aussi, j'aime bien ton exemple.

76 .

Comment j'ai XXX comme titre d'un article, c'est un cliché anglophone qui a déteint sur moi à cause de Hackernews, ou c'est français ?

77 .

>>76
Astuce : rajoute "et j'ai appris à aimer YYY", et hop, ça devient une référence cinématographique patricienne.

78 .

A. Le temps se bloque quand tu lis, sauf pour toi.
B. En plus de tes acquis, tu comprends et parle temporairement la langue de ton interlocuteur, quelle qu'elle soit.
C. Tu n'as plus besoin de manger, ni de boire.
Ton choix est ?

79 .

>>78
C. 200€ d'économies par mois, c'est toujours ça de pris.

80 .

>>78
B qui n'a que des avantages, la A va me voir vieillir par rapport aux autres, et la C me posera des problèmes de survie.

81 .

Pourquoi pas... 200€ pour toi tout seul ?

82 .

"Je me suis tout dédiée" ou "toute dédiée" ?

83 .

>>80
Pourquoi de survie ?

84 .

>>78
A. Puis je me colle un livre sur le visage et je baise des gens.

85 .

Ca doit être difficile d'avoir des envies en regardant un livre, non ? Tu marches à l'imagination ? Tu baiserais n'importe quoi ? Un trou c'est un trou ?

86 .

>>83
Plus besoin de boire et manger, ça veut au moins dire que je ne souffre plus de faim et de soif, mais qu'advient-il de ma masse corporelle si je cesse de me sustenter ?
Je l'ignore, la C. m'a l'air d'être une belle arnaque de conte de fée où tu meurs de déshydratation parce que tu t'es pas rendu compte que t'as rien bu pendant 3 jours.

87 .

>>86
Non non, la C. signifie que tu es tout le temps rassasié et que tu ne grossis ou maigris pas. Par contre, tu ne peux plus manger ce que tu aimes.

88 .

>>78
La B a une valeur largement supérieure aux deux autres.

89 .

>>81
Oui. En vrai probablement moins vu que je compte aussi dans le coût de mes courses les produits d'hygiene, de ménage, la laverie etc.
Styles : Acrimonie Nuit