/mdt/ - Pan ! C'est d'Hume au Mans, quarante-cinq (45)

Pan ! C'est d'Hume au Mans, quarante-cinq (45) (416 Réponses)

1 .

Le jour où je serais habitué à systemd ils vont passer à autre chose.

2 .

Il faut que je fasse plus de listes de raccourcis claviers et de commandes bash pour m'en rappeler.

3 .

Comment des américains éduqués et intelligents peuvent trouver normal de ne pas voir leurs heures supplémentaires payées et ne pas avoir même un jour de congé dans l'année ? Est-ce que les américains ont définitivement une mentalité d'esclave ?

4 .

>>3
Quand on nous sucrera tous nos acquis sociaux (Macron ou le suivant, peu importe), on travaillera comme eux et on fermera nos gueules. Les conditions du poste ne te plaisent pas ? Tu vires et quelqu'un d'autre prend ta place.

Les américains éduqués et intelligents ont aussi un meilleur niveau de vie et plus de pouvoir d'achat que les français éduqués et intelligents. Ils paient moins d'impôts et font ce qu'ils veulent de leurs sous. Le gros problème c'est leur système de santé.

5 .

>>4
Les conditions du poste ne te plaisent pas ? Tu vires et quelqu'un d'autre prend ta place. Ce qui impliquerait donc qu'il y a davantage de postes. Ce qui impliquerait donc que tout travailleur peut prétendre à un job qui lui correspond davantage que dans la situation actuelle. Ce qui impliquerait une plus grosse satisfaction au travail et peut-être une légère dédiabolisation de ce dernier dans la mentalité française.
Je ne dis pas que ça serait bien, mais ça ne serait pas mal pour autant. Comme toujours, il y aura autant de perdants que de gagnants. Selon moi, les gagnants cette fois seront ceux qui se donnent du mal et non ceux qui se reposent sur la sécurité d'un CDI ou sur les aides sociales. Le contrecoup, c'est tout ce que ça implique, notamment envers les personnes en situation de handicap par exemple.

6 .

>>5
Selon moi, les gagnants cette fois seront ceux qui se donnent du mal et non ceux qui se reposent sur la sécurité d'un CDI ou sur les aides sociales. Avoue, t'es le suceur de riches de la dernière fois, hein ?
Ce qui impliquerait... Ce qui impliquerait donc... Ce qui impliquerait... Mais comment tu arrives à faire ce genre de déductions ? Comment le "marche ou crève" avec chantage ou chômage implique une quelconque amélioration pour les travailleurs ? Au contraire les salaires peuvent baisser et les conditions de travail empirer, et il y aura toujours quelqu'un d'assez désespéré pour accepter.
la mentalité française diabolise le travail Mais c'est pas vrai tu veux mon pied au cul ou quoi ?

7 .

>>6
Avoue, t'es le suceur de riches de la dernière fois, hein ? Je pense que tu parles de moi mais je ne suis pas suceur de riches. Je suis juste vexé qu'on m'ait refusé des postes pour lesquelles j'étais plus que qualifié, pour des prétextes bidons, le fond du problème étant bien que le marché du travail tourne au ralenti.

Mais comment tu arrives à faire ce genre de déductions ? Tout simplement en déroulant la pensée libéraliste.

Mais c'est pas vrai tu veux mon pied au cul ou quoi ? Toi, t'as jamais vécu à l'étranger, ça se voit. Le rapport des français avec le travail et l'argent en général est assez particulier. Aimer travailler en France c'est bizarre, surtout si c'est pas un job particulièrement reluisant. Je pense, je peux me tromper, qu'il faut puiser dans notre histoire pour y trouver une explication (notamment dans l'influence du catholicisme et dans le culte de la Révolution).

8 .

>>7

libéraliste Kézako ?

Aimer travailler en France c'est bizarre Tu confonds deux choses : la valeur accordée au travail dans l'absolu et la manière dont les gens le vivent réellement. Dans "Travailler pour être heureux" de Baudelot et Gollac, les données disent bien que d'un côté le travail en tant que tel est fortement valorisé (oui oui, en France), mais que de fait la majorité des gens sont malheureux au travail. Ça expliquerait pourquoi tu ressens qu'il est étrange d'aimer son travail : car c'est être dans la minorité statistique.

9 .

Houlà, j'officie sur reddit comme downvote troll car c'est bourré d'égos boursouflés aux opinions péremptoires faciles à déclencher, mais ces derniers temps acrimonie pourrait aussi devenir un nouveau terrain de jeu.

10 .

>>7
Je suis juste vexé qu'on m'ait refusé des postes pour lesquelles j'étais plus que qualifié, pour des prétextes bidons, le fond du problème étant bien que le marché du travail tourne au ralenti. Raconte toute l'histoire. Je doute que ce poste soit si incroyable, que les raisons soient extérieures à ta personne, et que ce soit la faute du marché du travail qui tournerait au ralenti quoique ça veuille dire.
Tout simplement en déroulant la pensée libéraliste. Okay donc une doctrine qui ne pèse pas lourd en comparaison des cas de dérégulation qui se sont déroulé comme je l'ai décrit.
Toi, t'as jamais vécu à l'étranger, ça se voit. Toi t'es une vraie putain de baltringue qui mériterait que je lui démonte sa gueule et vole tous ses biens, ça se voit. Je suis même pas putain de français et je reviens à peine d'Asie alors boucle-la enculé avec ton "climat français" de mes couilles. C'est bien un des pays où le chômage est le plus avilissant socialement, mais évidemment pour tous ceux qui ont un boulot pénible c'est pas réjouissant de se lever le matin. Comme dit intelligemment par >>8

>>9
j'officie sur reddit comme downvote troll J'ai voulu vertexter toutes les choses insupportables que cette confession révèle de toi, mais ça faisait trop long. Retourne sur ton putain de reddit et reste là-bas.

11 .

>>10
Je préviens de niveau de trollabilité qui augmente sur acrimonie et tout ce que t'as à dire c'est « lolol le reddit », comme un bon mèmeur décérébré. Faudrait peut-être se poser deux-trois question sur votre comportement sur internet au lieu d'attaque tout ce qui bouge comme des tarés sortis de l'asile.

12 .

>>11
Arrête tes conneries deux secondes. Premièrement fréquenter reddit quand tout le monde sait quel infâme cloaque à cerclebranlette c'est, c'est vouloir perdre son temps. Secondement, prendre sur son temps pour troller, c'est minable passé 14 ans. Troisièmement, annoncer fièrement qu'on perd son temps à troller en prétendant "officier en tant que trolleur" c'est en-dessous des standards de dignité humaine. Quatrièmement, c'est normal de trouver des "égos boursouflés aux opinions péremptoires faciles à déclencher" puisque c'est reddit. Et cinquièmement "prévenir du niveau de trollabilité" nous prévient surtout qu'on est en présence d'un memelord de 15 piges qui vient de tomber sur KnowYourMeme.

13 .

>>11
C'est peut être parce que je suis gauchiste-kun mais j'ai parfois l'impression que ces messages sont en fait ceux de fâcho-kun cherchant à se faire passer pour gauchiste-kun dans le but de forcer les autres gauchiste-kuns à se désolidariser d'un autre gauchiste dans le but de diviser pour mieux régner.
Il est beaucoup plus probable que cette impression relève de ma paranoïa que d'un plan pernicieux de fâcho-kun mais je n'arrive pas à me détacher de ce sentiment.

14 .

>>13
C'est assez difficile à imaginer, surtout que facho-kun est pas connu pour sa subtilité. Quels messages te donnent l'impression d'être des faux ?

15 .

>>12
Tu es tout ce que j'admire. Tu ressemble à la mère des gamines que je garde en ce moment. Elle lit les journaux. Elle cultive un beau potager. Tu dois avoir une collec' de livres considérable non ? Et tout un tas d'objets d'art ayant la classe dans ton salon, style le porte-bouteille design, un wok, un appareil photo de marque qui vaut au moins le double de ce que t'as payé, avec tous les accessoires bien sûr.
Dans ton placard bien rangé voisinent les verres à dégustation et le Romanée-Conti.
T'as fait imprimer un montage de tes plus belles photos de famille sur une toile de soie, c'est fantastique putain sérieux ! Et tu as des stores électriques, un agent d'entretien qui vient le vendredi, tu te fais inviter par je ne sais quelle galerie d'art contemporain à venir "vivre une expérience plastique éblouissante". Je me masturberai devant le miroir le jour où n'importe qui pense que ce serait sensé de m'envoyer une pub comme ça.
J'ai vu un livre sur Judith Bulter traîner sur le canapé l'autre jour. Ça te va super. C'est rebelle et contestataire, ce n'est pas que des images, c'est profondément sensé.
Tu es profondément sensé.

16 .

>>15
Quel cheminement de pensée t'a amené à la conclusion que poster une vieille pâte moisie serait une réponse pertinente ? Je ne sais même pas si c'était une façon d'acquiescer ou pas, ça n'a juste que très peu de sens.

17 .

>>8
Dans "Travailler pour être heureux" de Baudelot et Gollac, les données disent bien que d'un côté le travail en tant que tel est fortement valorisé (oui oui, en France), mais que de fait la majorité des gens sont malheureux au travail. C'est vrai, mais ce n'est pas ce que j'évoque. Je parle du rapport que les gens en France entretiennent avec la notion de travail, qui est plutôt négative dans l'ensemble. Cet aspect est culturel et difficile à cerner sans prise de recul (ce n'est pas un reproche).

>>10
Raconte toute l'histoire. Je doute que ce poste soit si incroyable, que les raisons soient extérieures à ta personne, et que ce soit la faute du marché du travail qui tournerait au ralenti quoique ça veuille dire. Poste d'assistant(e) commercial(e) dans un domaine où j'avais précédemment officié, à l'étranger en plus, en tant que titulaire (donc le cran au dessus). L'annonce demandait 5 ans d'expérience et j'en avais moins, mais je maîtrisais toutes les compétences exigées. Ce genre d'annonce recueille de nombreuses réponses (une centaine en moyenne pour un poste de ce niveau de qualification, bac +2 environ). Cela signifie que pour une offre pas spécialement alléchante, la demande est extrêmement forte. C'est comme le phénomène des bacs +5 qui se retrouvent vendeurs ou boulangers car ils ne trouvent pas d'emploi dans leur branche. Donc oui j'aurais fait l'affaire c'est une certitude, mais sur les dizaines de candidatures, sans doute un gros pourcentage répondait également aux exigences du poste. A ce moment là, je me mets à la place de l'entreprise et je prends le profil le plus intéressant, et l'expérience joue beaucoup. Surtout que, de mémoire, c'était pas une grosse boîte, donc ils n'avaient pas intérêts à se planter sur le recrutement étant donné qu'un employé dans une équipe peu nombreuse, c'est un gros pourcentage de coût d'opportunité ou de valeur ajoutée selon sa performance.
Les spécifications du poste le rendait rare, les raisons sont extérieure à ma personne et contingente au marché du travail.

Okay donc une doctrine qui ne pèse pas lourd en comparaison des cas de dérégulation qui se sont déroulé comme je l'ai décrit. Tu n'as absolument rien décrit.

Je suis même pas putain de français et je reviens à peine d'Asie alors boucle-la enculé avec ton "climat français" de mes couilles. C'est bien un des pays où le chômage est le plus avilissant socialement, mais évidemment pour tous ceux qui ont un boulot pénible c'est pas réjouissant de se lever le matin. Je note deux choses :
1- t'as vécu à l'étranger mais tu ne comprends pas de quoi je parle, ce qui est inquiétant ou signifie que tu es très jeune ;
2- tu es sacrément vulgaire donc tu dois être le même zigoto qui insulte tout le monde sur /a/. Cela semble aussi indiquer que tu sois très jeune.
Du reste, voire ma réponse à >>8. Et retourne sur le câble. Je présume que tu as moins de 20 ans, donc baisse d'un ton car tu as beaucoup à apprendre des gens de cette planche. Comme expliqué un peu plus haut, j'ai mes références dans certains domaines dont tu ignores beaucoup, pendant que tu te contentes d'aboyer et de te prendre pour la vérité sur pattes. L'économie et le fonctionnement des organisations en font partie. L'impact de la culture nationale sur la société également. Donc à partir d'ici soit tu fais preuve de bon sens et le dialogue est possible, soit tu peux toujours montrer la taille de ton cyber pénis sur le câble.

Toi t'es une vraie putain de baltringue qui mériterait que je lui démonte sa gueule et vole tous ses biens, ça se voit. J'ai l'impression de me répéter mais c'est pareil. À aucun moment dans la vraie vie tu n'oserais me dire ça en face, pourquoi te le permettre ici ?

18 .

>>17
(histoire du refus de poste) Je ne vois même pas quel est le problème. Il y a eu une annonce, tu as postulé, mais ils ont choisi quelqu'un d'autre. Tu en parles comme d'une spoliation injuste alors que c'est tout à fait normal.
Tu n'as absolument rien décrit. Voilà ce que je pense de la dérégulation. [Dérégulation + fort taux de chômage] -> ["Enchères inversées pour les rares postes disponibles] -> [Employeurs libres de baisser les salaires et les avantages car assez de chômeurs désespérés pour accepter du travail à n'importe quelles conditions]
Comme expliqué un peu plus haut, j'ai mes références dans certains domaines dont tu ignores beaucoup, pendant que tu te contentes d'aboyer et de te prendre pour la vérité sur pattes. Où sont ces références? C'est incroyable que tu puisses m'accuser de me " prendre pour la vérité sur pattes" quand tu clames à qui veut l'entendre que tu es un superexpert et que ton avis est inattaquable. Surtout ici où au dernier recensement nous étions une sacrée majorité de bac+5 et au-dessus et que tu as l'air d'avoir arrêté à +2. Donc permets-moi de vouloir vérifier en quoi tu maîtriserais l'économie, la TGO et en plus "impact de la culture nationale sur la société".
t'as vécu à l'étranger mais tu ne comprends pas de quoi je parle, ce qui est inquiétant ou signifie que tu es très jeune Ou alors ta super théorie ne marche pas, et dans aucun pays les gens ne sautent tous de joie avant d'aller décharger des camions ? Il existe plein de travailleurs persuadés qu'à force de tout donner ils réussiront dans la vie façon USA, mais tout autant qui prennent tout ça de façon beaucoup plus terre-à-terre.
Cet aspect est culturel et difficile à cerner sans prise de recul. C'est assez dingue, on te donne une référence explicite avec un raisonnement construit et tu jettes ça tranquillement avec pour seul argument que tu parlais d'une facette plus subtile et moins quantifiable de l'appréciation du travail.
Je présume que tu as moins de 20 ans, donc baisse d'un ton car tu as beaucoup à apprendre des gens de cette planche. Je soupçonne être le plus vieux et le plus ancien sur UF de nous deux en lisant ça.

Puisque la vulgarité te choque, garde à l'esprit que je me suis risqué à imiter les autres insultânons que récemment de peur du marteauban et que je poste assez peu souvent en dehors des fils savate ou sport. Et en parlant de ça épargne moi le "say that to my face and see what happens", parce qu'en dehors du cas où tu serais taillé comme Quarteron j'ai largement de quoi t'en donner pour ton argent et qu'il m'arrive fréquemment de parler comme un charretier DLVV.

Si tu es en train de me troller dis-le tout de suite que j'admette tout de suite que ça a marché et qu'on passe à autre chose.

19 .

>>14
Tous ceux écrits par des anons semblant partager mon point de vue mais où ces derniers écrivent comme des abrutis totaux, s'amusant à lâcher des insultes au moindre tournant et à proférer de vaines menaces.

>>18
Ânon, prends du recul putain. Je suis 99% certain que son « À aucun moment dans la vraie vie tu n'oserais me dire ça en face, pourquoi te le permettre ici ? » signifiait qu'il espérait que dans la vraie vie tu ne te comporterais pas comme l'énorme mufle que tu es ici. Il a un avis différent du tiens, ça ne justifie pas de l'insulter et de le menacer quand il est resté complètement courtois avec toi. On a la chance de pouvoir avoir des débats intéressants ici, ne va pas les dégrader futilement.

20 .

>>18 ici >>17
Je ne vois même pas quel est le problème. Il y a eu une annonce, tu as postulé, mais ils ont choisi quelqu'un d'autre. Tu en parles comme d'une spoliation injuste alors que c'est tout à fait normal. Je n'ai pas dit que ça n'était pas normal. J'ai dit que le climat économique était à l'origine de ce genre de situation très commune.

[Dérégulation + fort taux de chômage] -> ["Enchères inversées pour les rares postes disponibles] -> [Employeurs libres de baisser les salaires et les avantages car assez de chômeurs désespérés pour accepter du travail à n'importe quelles conditions] Les salaires n'ont pas baissé depuis la crise malgré que le phénomène que tu décris se soit produit. La PPA, oui. Accessoirement, ce n'est pas antinomique avec le cas inverse que j'ai explicité.

Où sont ces références? C'est incroyable que tu puisses m'accuser de me " prendre pour la vérité sur pattes" quand tu clames à qui veut l'entendre que tu es un superexpert et que ton avis est inattaquable. Surtout ici où au dernier recensement nous étions une sacrée majorité de bac+5 et au-dessus et que tu as l'air d'avoir arrêté à +2. Donc permets-moi de vouloir vérifier en quoi tu maîtriserais l'économie, la TGO et en plus "impact de la culture nationale sur la société". Je n'aime pas l'idée de parler de moi ici, et de toute façon rien n'est vérifiable. J'ai étudié les sciences économiques, commerce extérieur donc communication interculturel et sciences de gestion. Au niveau bac +5 comme tu dis.
Ça veut pas dire que je me plante jamais cela dit. Mon avis est parfaitement "attaquable". Mais toi, c'est rarement les avis que tu attaques, d'où ma réaction hautaine.

Ou alors ta super théorie ne marche pas, et dans aucun pays les gens ne sautent tous de joie avant d'aller décharger des camions ? Je comprends pas que tu aies besoin de tomber dans l'exagération en prenant un cas totalement contraire. Je parle de nuances subtiles. Oui un français a un rapport au travail différent d'un américain ou d'un chinois, le concept de travail est vu différemment par le prisme de la société, comme beaucoup d'autres choses. En management interculturel ça se joue à des nuances subtiles, on te demande de creuser la surface, pour ça faut parler aux gens, comprendre la société et l'histoire du pays, c'est un réel effort intellectuel. Et je serais inflexible à ce niveau là, je peux te renvoyer au principal auteur faisant foi dans ce domaine : Edward T. Hall.

Je soupçonne être le plus vieux et le plus ancien sur UF de nous deux en lisant ça. Alors pourquoi te comporter comme un adolescent en pleine crise ?

Puisque la vulgarité te choque, garde à l'esprit que je me suis risqué à imiter les autres insultânons que récemment de peur du marteauban Ridicule.
je poste assez peu souvent en dehors des fils savate ou sport. Y en a eu deux cette année, donc autant dire que tu n'as quasiment jamais visité la planche si tu ne mens pas. Je ne te crois donc pas, surtout vu ton activité hier.

Et en parlant de ça épargne moi le "say that to my face and see what happens", parce qu'en dehors du cas où tu serais taillé comme Quarteron j'ai largement de quoi t'en donner pour ton argent et qu'il m'arrive fréquemment de parler comme un charretier DLVV. Tu n'aurais jamais osé me parler comme ça dans la vraie vie.

21 .

Et sinon, vous ne voulez pas aller vous comparer la bite ailleurs ?

22 .

>>21
C'est plus ou moins le ton de la réponse de >>20 qui signale qu'on est ici pour échanger et non pour jouer à qui est le plus fort virtuellement.

23 .

Quelle ambiance de merde ici. Au début je trouvais ça drôle mais ça devient lourd là.

24 .

C'est ma faute. J'aurais pas du répondre à Insultânon-warrior-punk-à-chien-de-la-jaquette. Pardon.

25 .

>>21
Tu ne vaux pas mieux que lui, péteux. Fermez tous les deux vos mouilles et allez respirer de l'air du dehors.

26 .

Je l'aime pas ce titre, m'enfin.

27 .

Bon reprenons puisque chaque insulte te permet de te sauver et de te draper encore plus dans ton mépris et tes suppositions.
>>20
Je n'ai pas dit que ça n'était pas normal. Je suis juste vexé qu'on m'ait refusé des postes pour lesquelles j'étais plus que qualifié, pour des prétextes bidons. Libre à toi de déplacer les poteaux de but, mais en général personne n'est vexé que les choses fonctionnent normalement. Je refuse ta causalité boiteuse, d'ailleurs. Sans l'avis des recruteurs rien ne dit que tu étais ce qu'ils cherchaient. Tes qualifications étaient sûrement à la hauteur sur le papier, mais l'aspect humain est plus important encore. De plus même en plein-emploi rien n'empêche les non-chômeurs de postuler pour n'importe quel job rare. Je ne vois même pas quelle situation tu souhaites, être le seul à postuler ?
Les salaires n'ont pas baissé depuis la crise malgré que le phénomène que tu décris se soit produit. Peut-être en raison des salaires minimaux. Mais en ce qui concerne l'Angleterre et l'Allemagne il y a eu prolifération des contrats précaires et sous-payés.
Accessoirement, ce n'est pas antinomique avec le cas inverse que j'ai explicité. Ce qui impliquerait donc que tout travailleur peut prétendre à un job qui lui correspond davantage que dans la situation actuelle. Mais non ? Comment précariser les emplois non-qualifiés, par exemple, va aider les travailleurs à trouver leur job de rêve ?
Ce qui impliquerait une plus grosse satisfaction au travail. Tu n'as toujours pas expliqué en quoi faire des travailleurs manuels des machines remplaçables dès les premiers signes de vieillesse va les satisfaire.
Peut-être une légère dédiabolisation de ce dernier dans la mentalité française. Il y a des différences de perception, notamment au niveau de la question de l'argent c'est vrai. Mais diabolisation du trvail ? Va falloir argumenter solidement.

28 .

Une bonne nuit de sommeil nous a fait du bien à tous les deux, >>27.

Je refuse ta causalité boiteuse, d'ailleurs. Sans l'avis des recruteurs rien ne dit que tu étais ce qu'ils cherchaient. Tes qualifications étaient sûrement à la hauteur sur le papier, mais l'aspect humain est plus important encore. De plus même en plein-emploi rien n'empêche les non-chômeurs de postuler pour n'importe quel job rare. Je ne vois même pas quelle situation tu souhaites, être le seul à postuler ? Je te l'accorde. Sur ce strict plan, oui. Mais garde à l'esprit le contexte dans un premier temps, et ensuite là où j'ai probablement été trop avare de détails c'est sur ma situation à l'époque (ça date d'il y a quelques années déjà) qui n'était pas reluisante, j'encaissais donc assez mal ce genre d'échecs. Ça a du jouer sur ma vision a posteriori de cette histoire.

Peut-être en raison des salaires minimaux. Mais en ce qui concerne l'Angleterre et l'Allemagne il y a eu prolifération des contrats précaires et sous-payés. Le dilemme est bien là. Heureusement que l'on s'est rendu compte à temps que l'Allemagne n'était pas le modèle à suivre car on est pas passé loin de réformes drastiques visant à amener leur droit du travail chez nous.

Mais non ? Comment précariser les emplois non-qualifiés, par exemple, va aider les travailleurs à trouver leur job de rêve ? Je peux me tromper, mais mon idée c'est que cela va augmenter le nombre de postes et donc fluidifier les mouvements. Cela réduira le phénomène qui veut qu'un individu s'accroche à son CDI comme une moule à son rocher même s'il est malheureux au possible, la peur de la précarité le retenant d'agir.
Un autre argument à ce sujet est le sous-effectif flagrant dans de nombreuses professions. Suffit de s'assoir à la terrasse d'un resto d'une station balnéaire quelconque au mois d'août pour voir deux ou trois serveurs se démener sans répit pour servir une trentaine de tables avec roulement permanent, de 11h30 à 15h. L'activité est pourtant rentable, alors qu'est-ce qui retient le resto d'embaucher un ou deux serveurs en plus pour améliorer et fluidifier le service ?
Un élément de réponse peut être l'avarice mais pour les petites entreprises comme ça ou tout le monde se connaît, je reste sceptique.

Tu n'as toujours pas expliqué en quoi faire des travailleurs manuels des machines remplaçables dès les premiers signes de vieillesse va les satisfaire. Qu'est-ce que tu entends par là ? Remplacer les caissiers par des machines par exemple ? On supprime progressivement des tâches avilissantes et épuisantes mentalement et moralement pour l'individu. Certes cela signifie une réduction des emplois non qualifiés, mais aussi la création d'emploi qualifiés. Encore une fois, des perdants et des gagnants. Le juge pour moi étant l'intérêt collectif, qui va plutôt dans le sens des gens qui vont faire leurs courses et pour qui ce n'est jamais agréable de voir quelqu'un trimer toute la journée pour un salaire minimal.

Il y a des différences de perception, notamment au niveau de la question de l'argent c'est vrai. Mais diabolisation du trvail ? Va falloir argumenter solidement. Le terme diabolisation est peut-être fort, mais je le maintiens. Un élément de réponse en trois temps :
- tout d'abord l'économie française est qualifiée d'économie de "gros contrats" et de monopoles, ce qui signifie que les très grandes entreprises ont une part de leur marché supérieure aux autres pays européens en moyenne ;
- cela implique qu'une grande part du salariat français est donc dans ses usines à gaz ;
- or nous avons conservé de la révolution ce scepticisme envers la bourgeoisie et les classes sociales possédant les moyens de production, autrement dit le patronat qui souffre en France d'une très mauvaise image - j'ai en tête une interaction sur Facebook entre une lycéenne affirmant qu'il faut pendre les patrons, et une jeune chef d'entreprise qui lui répondait en lui expliquant qu'elle gagnait moins que le SMIC et ne se reposait quasiment jamais uniquement pour faire vivre ses quelques employés.
Il se peut que cette vision soit subjective et issue de mon milieu social peu aisé, mais je ne crois pas que tu fasses parti d'un milieu aisé pour autant donc je pense que tu peux concevoir où je veux en venir.

29 .

C'est la reprise demain.

30 .

Aujourd'hui est un jour avec café.

31 .

>>28
Qu'est-ce que tu entends par là ? Remplacer les caissiers par des machines par exemple ? On supprime progressivement des tâches avilissantes et épuisantes mentalement et moralement pour l'individu. Certes cela signifie une réduction des emplois non qualifiés, mais aussi la création d'emploi qualifiés. Encore une fois, des perdants et des gagnants. Le juge pour moi étant l'intérêt collectif, qui va plutôt dans le sens des gens qui vont faire leurs courses et pour qui ce n'est jamais agréable de voir quelqu'un trimer toute la journée pour un salaire minimal. L'intérêt collectif est une notion assez pratique pour justifier d'une transformation sociale qui paupérise encore davantage les populations les moins visibles et les moins audibles. Ta caissière remplacée par une machine ne retrouvera jamais de boulot, sinon en interim comme caissière.

Globalement, l'automatisation profite surtout aux ex-employeurs qui préfèrent gérer des machines que des humains (pas de salaires, de revendications, d'émotions...), et aux vendeurs d'automates. A la limite, les personnes qui culturellement ont l'habitude d'interagir avec des machines peuvent y voir un avantage (passer plus vite à la caisse), mais c'est assez marginal comme bénéfice et surtout ça ne concerne pas tout le monde (regardez le nombre de personnes qui galèrent aux caisses automatiques, les agents d'assistance placés là ne savent parfois pas où donner de la tête). C'est pareil pour l'agriculture qui s'automatise de plus en plus. Ça ne se fait ni au bénéfice des agriculteurs (qui s'endettent toujours davantage pour s'équiper, et se rendent encore davantage dépendants des constructeurs puisqu'ils ne peuvent plus rien réparer eux-même), ni au bénéfice des consommateurs (qui n'en voient pas la différence, ni au prix ni au goût).

Tes autres arguments sont entendables, Anon, et c'est d'ailleurs pour cette raison que l'automatisation pose autant de questions. Questions que les industriels préfèrent éviter ou se contenter de cette parcelle de réponse en faisant croire que tout est dit :
Le juge pour moi étant l'intérêt collectif, qui va plutôt dans le sens des gens qui vont faire leurs courses et pour qui ce n'est jamais agréable de voir quelqu'un trimer toute la journée pour un salaire minimal.
Un grand patron qui parle d'intérêt collectif, ça devrait pourtant alerter. Supprimer et remplacer par des machines les emplois non qualifiés et abrutissants n'est une avancée sociale que si cette suppression n'entraine aucun déclassement sociale pour les employés ainsi congédiés. Ça aurait donc du sens dans un système ou la protection sociale est inconditionnelle et permanente.

Contrairement à ce que Macron braille depuis des années, il ne "suffit" pas de se former pour retrouver un emploi. Déja il faut en avoir envie. Ensuite il faut le pouvoir (confiance dans ses propres capacités, concentration, moyen de transport, formation accessible culturellement, pédagogiquement et intellectuellement). Et il faut accepter de renoncer à une identité professionnelle, ce qui est impossible pour une partie de la population. Accessoirement, il faut parfois accepter de déménager pour retrouver un autre emploi, et ça je comprend parfaitement que des gens y soient opposé. Un déménagement c'est cher, long, stressant, épuisant et ça coupe de liens sociaux (familles, amis, associations). Que la priorité du gouvernement soit de faire entrer dans la tête des gens l'idée de la "mobilité" en dit d'ailleurs très long à ce sujet. Les seuls que ça arrange, ce sont les agents immobiliers et les loueurs de camions.

Mais comme ces andouilles raisonnent en termes de vases communicants depuis des années (x chomeurs ici, y emplois qualifiés non pourvus là, y'a qu'à former et déplacer les x pour faire disparaitre y), on est pas prêts de voir le problème résolu. Si tant est qu'ils aient envie de le résoudre (principe du chomage structurel de masse).

32 .

>>31
L'intérêt collectif est une notion assez pratique pour justifier d'une transformation sociale qui paupérise encore davantage les populations les moins visibles et les moins audibles. Ta caissière remplacée par une machine ne retrouvera jamais de boulot, sinon en interim comme caissière. Et pourquoi pas ? Pourquoi serait-elle foncièrement plus bête et moins capable qu'autrui ? Elle est là la paupérisation que tu montres du doigt.
Après, je suis partisan de l'automatisation mais tes arguments sont recevables bien entendu. Les questions soulevées sont larges. Je reprendrai toutefois ce point :
A la limite, les personnes qui culturellement ont l'habitude d'interagir avec des machines peuvent y voir un avantage (passer plus vite à la caisse), mais c'est assez marginal comme bénéfice et surtout ça ne concerne pas tout le monde (regardez le nombre de personnes qui galèrent aux caisses automatiques, les agents d'assistance placés là ne savent parfois pas où donner de la tête). Sans parler de ceux qui viennent avec l'équivalent d'un caddy plein d'articles et y passent un quart d'heure. Mais selon moi c'est que la technologie est encore en développement. Nous avons vu aux USA le modèle de superette que Amazon veut développer, où les articles que tu mets dans ton sac sont reliés par un portique à la sortie à ton compte Amazon et le paiement se fait tout seul. J'ai aussi entendu parler d'un prototype de chariot qui comptabilisait automatiquement les articles mis à l'intérieur (même si je n'y crois pas, l'avancée est là). Le point névralgique, c'est de passer d'une détection par scan de code barre à une détection automatique fiable. A partir de ce moment là, on pourra proposer des systèmes qui simplifieront la vie des plus technophobes.

Je suis d'accord pour le reste. Il y a un réel enjeu de société à savoir quoi faire des travailleurs non-qualifiés, le travail "trop compliqué pour une machine mais trop simple pour un humain" étant donc progressivement en voie de disparition. Certains utopistes disent que nous pouvons prétendre à une structure socialiste où de moins en moins de gens auraient besoin de travailler, les machines et ordinateurs remplaçant progressivement la majorité du salariat et l'humanité pouvant se consacrer à son bien-être. Si l'idée est naïve et implique notamment que les individus renoncent en partie à leurs intérêts personnels, notamment dans les strates les plus aisées, il se peut que nous arrivions à quelque chose de proche à très long terme.

33 .

Si l'idée est naïve et implique notamment que les individus renoncent en partie à leurs intérêts personnels, notamment dans les strates les plus aisées, il se peut que nous arrivions à quelque chose de proche à très long terme. On n'en prend absolument pas le chemin. Cette idée implique une sortie de l'économie capitaliste. Celle-ci étant basée sur le principe d'accumulation des richesses, je te laisse imaginer si celles et ceux qui en profitent le plus sont disposés à basculer vers un modèle différent. Tout ce qui nous entoure, culturellement parlant, encense le capitalisme (ou le critique en réduisant le capitalisme à "possesseur de richesses indécentes mal employées", ce qui est une critique facile et sans conséquence) et la violence, à commencer par la quasi-totalité des médias (journalistes et invité-e-s), du corps politique, du système d'enseignement et des militants critiques du capitalisme qui n'arrivent pas à raisonner autrement qu'en affrontements et se complaisent même dans des théories justificatrices de leur propre violence (Sartre en aurait la nausée, lui qui justifiait la violence des opprimés mais ne l'encourageait aucunement).

Bref je m'égare mais cette automatisation n'est rien d'autre qu'un n-ième épisode de la violence intrinsèque du capitalisme envers les populations devenues dispensables à l'accumulation de richesses. Le mieux à espérer, c'est que leur chute soit un minimum amortie. Tout le reste, et notamment toutes les "innovations" que tu présentes, ne concernent qu'une infime minorité de la population mondiale (les riches au regard des standards mondiaux, et particulièrement les technophiles fans de science-fiction sans conscience politique qui jouissent au moindre point de contact entre des films de sf et des alpha-prototypes qui ne seront probablement jamais commercialisés à grande échelle).

Au risque de te doucher, dans 40 ans il y a deux scénarios plausibles pour ce qui concerne l'énergie mondiale : soit on n'arrive pas à exploiter les ressources sous le permafrost et on n'aura quasiment plus de pétrole et de gaz naturel, soit on y arrive et les gaz libérés vont accélérer le réchauffement climatique au point que laisser tourner la clim' fenêtre ouverte sera considéré comme un geste aussi insignifiant que laisser couper un filet d'eau en se lavant les mains aujourd'hui. Alors dans ce contexte, savoir si Amazon arrivera à dépasser la technologie des codes barres je me demande qui ça peut bien passionner...

34 .

Putain, j'ai l'application Télérama pour les programmes TV, et je suis jamais d'accord avec leurs critiques de films.
Je me sens comme Eric Zemmour qui lit Libération : je rage à chaque paragraphe.

35 .

>>34
Moi plus ça va plus j'ai du mal avec les critiques de cinéma et de musique en général. Elles n'ont trop souvent pas le recul sur leur objet dont elles auraient besoin pour communiquer autre chose que l'opinion subjective de l'auteur, qui ne rend jamais justice au travail déployé par les équipes qu'il y a derrière, qui n'arrivent pas toujours à un résultat qui satisfait les attentes du public. Imaginons un instant un critique d'art du XVIIIè siècle qui parlerait de la peinture et de la musique baroques en les mêmes termes qu'un article de Pitchfork ou Télérama.

Il y a des thèses et des bouquins de plusieurs centaines de pages sur la cinématographie, l'histoire, la technique, et on se permet de donner une note à un film sur la base de l'impression qu'on en a. Toute œuvre est le produit d'un processus créatif, qui implique une ou plusieurs personnes, et si l'on peut s'accorder à dire que certaines se démarquent des autres, c'est faux de dire qu'il existe des œuvres sans intention, si maladroite ou commerciale soit-elle, et qui ne méritent pas qu'on cherche à les comprendre.

36 .

À l'ânon avec qui j'ai débattu pendant la nuit. Merci des explications, je reconnais ta maîtrise et tu m'as même fait entrevoir les vices des stocks-options que je ne voyais que sous l'angle angélique vu en cours. Je comprends maintenant ton point de vue, mais je dois t'avouer que je ne peux pas le partager. Je suis trop fatigué pour essayer de te donner une réponse digne de tes efforts mais l'ânon au-dessus a rédigé une position plutôt proche mieux que je ne l'aurais fait. Mais je tiens quand même à te remercier.
Au risque de te doucher, dans 40 ans il y a deux scénarios plausibles pour ce qui concerne l'énergie mondiale : soit on n'arrive pas à exploiter les ressources sous le permafrost et on n'aura quasiment plus de pétrole et de gaz naturel, soit on y arrive et les gaz libérés vont accélérer le réchauffement climatique au point que laisser tourner la clim' fenêtre ouverte sera considéré comme un geste aussi insignifiant que laisser couper un filet d'eau en se lavant les mains aujourd'hui. Alors dans ce contexte, savoir si Amazon arrivera à dépasser la technologie des codes barres je me demande qui ça peut bien passionner... Ça, ça je le pense complètement. Ou plus précisément je le crains.

37 .

J'ai peur de poster mes pensées de peur d'être jugé par des reptiles.

38 .

Diable, le fil des retours a disparu. C'est bien dommage.

39 .

>>37
Hébergeur-kun compatit.

40 .

>>37
C'est devenu Minority Report un peu oui ...

41 .

>>37
"Oh charo' ! Toi t'es un vrai pointeur !"
>>40
Minority Report, carrément ?

42 .

>>41
J'ai pondéré avec le "un peu" et derrière l'hyperbole, il y a quand même, ces derniers temps, une propension de certains à pratiquer une police de la pensée et des accusations à tort à la lecture d'un simple post.

43 .

>>42
Genre, se faire traiter de facho dès qu'on ne développe pas des idées d'extrême gauche ?
Oui j'ai déjà vu ça, oui.

44 .

>>42
Sans parler des couillons qui viennent te fatiguer sur un sujet que tu maîtrises mieux qu'eux parce que c'est ton PUTAINDE métier.

45 .

>>44
Non là c'est toi qui as tord. De un va falloir t'habituer à débattre et ne pas attendre de nous qu'on prenne tes arguments comme parole d'Évangile. De deux à quoi ça sert de nous bassiner avec ta maîtrise du sujet si c'est pour à la fin que tes arguments ne tiennent qu'à ta conviction que l'automatisation est une bonne chose ?

46 .

>>45
c'est toi qui as tord torPUTAINDEd TELLEMAND d'ironie qu'Alanis Morissette a envie d'en faire une chanson.

47 .

>>46
encore le même autiste qui pète un câble sur "tord" et "tort" Fais le grammar nazi pour tout le monde ou tais-toi donc.

48 .

Je suis amoureux et ça n'as pas l'air réciproque, je serais bientôt fixé. J'aimerais tellement une solution magique, mais ça ne marche pas comme ça. Je suis triste.

49 .

>>45
tes arguments CE NE SONT PAS DES ARGUMENTS TRIPLE TRIMARD FINI A LA PISSE DE CHÈVRE CE SONT DES FAITS DES ÉTUDES DES CHIFFRES ÉTUDIÉS ET ANALYSÉS PAR DES GENS QUI Y ONT CONSACRES LEUR VIE PENDANT QUE TA SALE RACE DE RACLURE DE CUL DE FAINÉANT NE FAIT QUE DÉGOBILLER LA MERDE INFÂME QU'IL A LU DANS LES JOURNAUX DE MERDE QUI LUI FONT CROIRE N'IMPORTE QUOI TELLEMENT IL EST CON ET PÉDANT GROSSE MERDE VA SUCER UN CHIEN ALORS QU'EST-CE QUE TU VIENS LOURDER A CONTREDIRE DES CHOSES PROUVÉES PAR DES GENS QUI S'Y CONNAISSENT TRENTE FOIS PLUS QUE LE FILS ABRUTI DE TA PAUVRE MÈRE

tes arguments ne tiennent qu'à ta conviction que l'automatisation est une bonne chose ? Ah bah on parle pas de la même chose en fait. Mais va te faire voir chez les grecs quand même.

50 .

>>49
Gotcha. Tout ce temps passé à jouer les mecs supérieurs genre "ohlàlà il utilise des insultes quel triste personnage" pour ensuite aboyer comme un chien aveugle dès qu'on refuse tes conneries d'arguments d'autorité.
Explique donc en quoi ton cours sur les mécanismes court-termistes en entreprise est censé justifier ta croyance que la flexibilisation du travail est une solution qui va profiter aux travailleurs ?

51 .

>>50
Je ne parle absolument pas de la conversation sur l'économie du travail mais de celle qui évoquait les travailleurs détachés donc le droit du travail (difficile d'argumenter contre ça, c'est un texte, y en a quand même qui ont essayés) et les stock-options (on m'a obligé à en chier un parpaing pour assommer tout le monde), le tout ayant découlé de cette question :
Comment l'immigration peut-elle n'avoir aucune influence sur les salaires et le taux de chômage ? → www.acrimonie.com/mdt/res/29725.html#161

52 .

>>49
>>50
Cassez-vous, créez votre fil.

53 .

>>51
Ah mais je n'ai pas participé à votre débat sur les travailleurs détachés. Je ne comprends même pas pourquoi tu as daigné perdre ton temps à répondre à facho-cunt et son sempiternel "c'est la faute aux immigrés". Refrain hypocrite s'il en est, puisqu'il est lui-même d'origine slave et considère les immigrés comme un fléau seulement s'ils ne sont pas à son goût. Quoique quiconque a utilisé la rhétorique putride du "muh petits entrepreneurs de PME" pour défendre le patronat Pierre Gattaz peut aller se faire foutre chez JPPernault.

54 .

>>52
Calme toi Hébergeur-kun, si tu veux à tout prix étaler tes rapports pathologiques aux femmes, je peux déterrer le fil creepy de PUA-kun.

55 .

>>47
Je suis le pétainiste qui signale d'habitude qu'on me fait du tort en utilisant tord à tort et à travers, je ne suis pas >>46. Ces dernières semaines ont été une torture, un tordu ayant répété cette erreur dans plusieurs fils et même si j'ai eu envie de lui tordre le cou je savais que je ferais tort à quelqu'un en signalant la faute, aussi me suis-je tordu la langue et tu.

56 .

>>52
Cassez-vous, créez votre fil. Le mec est à deux doigts d'inventer les messages privés.

57 .

>>55
Je pense que ça devait être moi. Ces temps-ci j'ai une fêlure des pensées inconscientes au moment d'orthographier un mot. J'inverse systématiquement "tord" et "tort" sans même m'en rendre compte.

58 .

>>56
Fils de discussion Messages privés Va falloir revenir aux fondamentaux des concepts de discussion en ligne, là.

59 .

>>58
On s'en écarté dès la genèse de Profilânon. Gloire et décadence de la verte, sous vos yeux mes amis.

60 .

Eh bien, qu'est-ce qu'ils sont pas déclenchés ces pas-facho-kuns et autres faux-gauchiste-kuns.

61 .

>>59
On s'en écarté dès la genèse de Profilânon. Gloire et décadence de la verte, sous vos yeux mes amis. T'es vert à ce point ou les hommes en noir ont effacé les fils recensements de la mémoire collective ?

62 .

Cette fin de vacances aura été animée. Mais cette agitation est tout de même anormale.

63 .

quand les neurotypiques se disent passionnés par quoi que ce soit alors qu'ils n'en ont qu'une connaissance superficielle

64 .

>>63
quand les aspies se croient experts car ils connaissent par cœur des anecdotes sans intérêt et croient qu'il s'agit d'une compréhension approfondie

65 .

>>64
Une bonne partie des aspies atteignent une compétence productive supérieure à la normale dans leurs centres d'intérêt, et apprennent à intégrer beaucoup de types d'information différents. Il y a un mème dans les RH de l'"ingé-aspgerger", qui bosse comme une machine, ne demande jamais d'augmentation, préfère garder le même poste 10 ans, ne partira jamais en vacances et n'aura ni femme ni enfants. Autant te dire que les entreprises qui cherchent la compétitivité se les arrachent.

Mais ils ne détrôneront jamais le HPI non-TDAH, le phénotype des dieux.

66 .

J'aimerais tellemand un asmr roleplay proctologue pour m'endormir.

67 .

>>66
Je...?

68 .

>>63
Les innombrables filles qui se disent intéressées par la psychologie et qui ne savent pas qui était Ivan Pavlov.

69 .

>>66
Je peux faire le proctologue si tu veux.

70 .

Les bases de l'informatique commencent enfin à entrer à l'école... les générations 90-2000 vont en fait être les plus stupides de celles ayant toujours vécu dans une société où les ordinateurs sont répandus.

71 .

>>70
Pas certain. Comme pour toutes les autres matières la plupart des gamins demanderont « à quoi ça sert ? » et s'empresseront d'oublier ce qu'ils ont appris dès leur contrôle de connaissances passé.

72 .

>>71
Même en supposant que seule une minorité retiendra quelque chose, ce sera toujours beaucoup mieux que la situation actuelle.

73 .

>>72
La minorité qui retiendra est celle qui ira de toute façon faire des études dans le domaine des sciences dures et qui en aura besoin. Cela dit je trouve tout de même que c'est une excellente initiative.

74 .

Sans compter qu'on se dirige vers une informatique de plus en plus assistée.

75 .

Et puis c'est pas comme s'ils allaient apprendre UNIX aux enfants. L'informatique sous Windows ça restera toujours de la bureautique et des GUI, faut pas rêver. Regardez le niveau des algorithmes qu'ils demandent au Bac, putain. Littéralement de l'arithmétique niveau CE1-CE2 déguisée en pseudocode.

76 .

Le problème c'est que l'enseignement de ce genre de matière se fait au détriment d'autres bien plus importantes à ce stade de l'éducation.

77 .

>>75
Je trouve que c'est déjà un énorme pas de faire à peu près comprendre aux jeunes que les ordinateurs ne sont pas des boîtes magiques impénétrables mais simplement des machines qui suivent des règles, et qu'on peut écrire soi-même des règles, fussent-elles simples.

78 .

J'ai peur de perdre la vue.

79 .

J'ai peur de la perdre de vue.

80 .

J'ai pu perdre le laveur.

81 .

J'ai peur de la vie.

82 .

Putain... Même Le Figaro fait du Trump bashing.
Srsmnt...

83 .

>>82
Ils se sont rendu compte que c'était un incompétent qui ne se légitimait uniquement que par sa base ignorante et qui léchait le cul des Saoudiens ?
Ils remontent dans mon estime.

84 .

>>77
QU'EST-CE QU'UNE CALCULETTE

85 .

J'aimerais bien facefucker la fille des voisins qui rentre au lycée cette année.

86 .

>>85
Putain mais entre hébergeur-kun et paedophile-kun on est servi question pointeurs ces temps-ci.

87 .

>>85
Décris-là nous.
>>86
Ephebophile-kun plutôt.

88 .

>>87
Ephebophile et pédophile, c'est pas la même putain de chose ?

89 .

Ce message a été effacé.

90 .

>>88
Pas >>87 mais il me semble que, comme le suggère l'étymologie, l'ephebophilie concerne ce•ux•lles qui sont attiré•e•s par les jeunes mâles pubères et musclés (littéralement ce qu'étaient les éphèbes à Athènes). Une autre catégorie de malades, qui s'étiquettent comme "hébéphiles", insistent qu'ils préfèrent les petites filles, mais pas trop petites quand même.

Tout ça c'est des termes qui permettent à des gens ignobles de se démarquer d'autres gens ignobles par des points de détail comme si ça allait rendre leurs fantasmes moins problématiques. Dans une société idéale il y aurait un moyen de les rendre normaux mais aux dernières nouvelles il paraîtrait qu'ils naissent comme ça, donc les haïr inconditionnellement ne fera que les dissuader de chercher de l'aide.

91 .

Ce ne sont pas des malades, ce sont des esthètes raffinés et clairvoyants.

92 .

>>88
>>90

Ici >>87.
Une simple recherche dans la Grande Machine t'aurait donné le lien vers Wikipedia, qui dit :
"'éphébophilie (du grec ancien ἔφηϐος / éphêbos (« adolescent ») et φιλία / philía (« amour / amitié »)) est un terme psychiatrique qui désigne la préférence sexuelle d'un adulte ou d'une adulte pour les adolescents ou adolescentes pubères et jeunes adultes, généralement âgés de 15 à 19 ans".
C'était si difficile que ça ?
Pour moi ça s'adapte parfaitement à >>85.

Aussi, pour penser qu'entre une lycéenne de 17-18 ans et une enfant c'est la même chose faut vraiment être de mauvaise foi. Mais bon, je rentre pas dans le débat, c'est de la simple biologie.

93 .

C'est légal à partir de 15 ans et 3 mois. Après, vous vivez avec votre conscience les gars.

94 .

>>93
15 ans et 3 mois Je voudrais que ce mème cesse. J'ai épluché les textes de loi et c'est toujours 15 ans qui est mentionné, je sais pas d'où sortent ces trois mois.

95 .

>>94
Le mystère des légendes urbaines.

96 .

>>93
>>94
>>95
Faire un bébé, ça prend 9 mois après le premier coït dans le pire des cas. Avoir un enfant est un motif d'émancipation d'un enfant par ses parents. Or, l'émancipation et donc le mariage d'un enfant n'est possible que passés 16 ans. Les trois mois ne sont pas inscrits dans la loi, mais il y a du y avoir des affaires de filles qui accouchent dans les 3 mois avant leur 16 ans que leurs parents n'ont pas pu émanciper immédiatement pour que les enfants naissent dans le cadre du mariage. Les parents de ce genre de gosses n'étant pas forcément très futés non plus, ils ont du en déduire que l'âge légal est de 15 ans et 3 mois, et de fil en aiguille c'est devenu un véritable mème.

Il n'empêche qu'à mon humble opinion, aucune fille de 15 ans ne devrait avoir une relation avec un mec chelou qui traîne sur des planches à texte, peu importe si c'est quinze ans et demie ou quinze ans trois quarts.

97 .

>>96
Bien vu, ça tient la route. Mais je mets mon main() à décompiler qu'on est parmi les moins dangereux des mâles.

98 .

>>97
Je pense que beaucoup des utilisateurs de planches rentrent plus ou moins dans la case du pervers narcissique, et ne sont inoffensifs que jusqu'a ce que tu leur donne les moyens de malmener quelqu'un émotionnellement.

99 .

>>97
Les individus masculins tous de dangereux pervers narcissiques, sans exceptions, désolé : http://projetcrocodiles.tumblr.com/

100 .

>>99
Ce n'est pas ce que dit l'auteur de ce blog.

101 .

>>100
Ne te fatigue pas à argumenter avec lui. Il est là pour tabasser de l'épouvantail alors laisse-le.

Vos généralités ne marchent pas je pense.
>>97
on est parmi les moins dangereux des mâles. Non, l'hébergeur et le violeur de lycéennes sont clairement pas les moins dangereux.
>>98
Je pense que beaucoup des utilisateurs de planches rentrent plus ou moins dans la case du pervers narcissiques. Justifie-toi. Je vois pas ce qu'il y a d'intéressant pour ce genre de parasites à trouver sur une planche anonyme sous-peuplée. Tu prends peut-être ton cas pour une généralité.

102 .

>>101
Heureusement que je-distribue-les-bons-points-et-les-mauvais-points-sur-cette-planche-kun est là pour nous dire qui est un charmant jeune homme et qui ne l'est pas !
Justement je n'arrivais pas à me faire ma propre opinion.
Merci Ânon !

103 .

>>102
Dis clairement ce que tu me reproches au lieu de te cacher derrière ton sarcasme de collégienne.

104 .

>>103
Laisse tomber je-distribue-les-bons-points-et-les-mauvais-points-sur-cette-planche-kun, c'est juste je-distribue-les-bons-points-et-les-mauvais-points-sur-cette-planche-en-faisant-semblant-d'être-neutre-kun qui s'amuse.
t. je-critique-je-distribue-les-bons-points-et-les-mauvais-points-sur-cette-planche-en-faisant-semblant-d'être-neutre-kun-en-faisant-semblant-d'être-neutre-kun.

105 .

>>103
Je pense qu'il essaie juste de t'énerver pour que tu perdes ton bon sens, chboing-chboing-kun.

106 .

L'Acrim' est en train de passer à la vitesse supérieure. Qu'est-ce que je peux me marrer, bordel.

107 .

>>106
C'est chaud quand même. Je me demande si c'est une vague de verdure qui cause ça mais c'était pas imaginable y'a quelques années.

108 .

C'est rigolo parce que je suis le vrai je-distribue-les-bons-points-et-les-mauvais-points-sur-cette-planche-kun et en fait je suis >>99 et j'ai déclenché >>101 involontairement.

109 .

Ce message a été effacé.

110 .

>>107
Il n'y a pas de vagues de verdure, je me souviens avoir posté un message en me plaignant d'une invasion en 2014. /mdt/ ne remonte pas aussi loin mais voici un message signalant une invasion datant de 2015 : https://www.acrimonie.com/mdt/res/15096.html#120 . On a constamment l'impression de se faire envahir quand plusieurs messages qui ne nous plaisent pas sont postés et on a tendance à blâmer les étrangers à la planche mais le fait est que nous sommes toujours underground et que les opinions qui déplaisent ont toujours été là.

111 .

>>107
>>110
Comme je disais l'autre fois, les utilisateurs de toutes les planches ont l'impression de se faire envahir parce qu'ils ont du mal à établir la distinction entre les autres utilisateurs et eux-mêmes. Ils sont là parce qu'ils ont l'impression d'avoir enfin trouvé le club secret qui leur correspond parfaitement et en tout point. Quand un autre utilisateur ne se comporte pas exactement comme il se serait comporté, ânon en déduit que c'est un allogène. Je ne suis pas projection-kun, mais c'est un cas d'école de l'effet de faux consensus. Peut-être que c'est accentué par rapport à d'autres modèles de communautés parce qu'on a pas de pseudos pour identifier qui a quelle opinion et on est réduit à interagir avec un magma de posts dont le seul élément distinctif est le contenu.

Ce qui est intéressant, c'est que visiblement quand le nombre d'utilisateurs d'un média anonyme est suffisamment bas, les pseudos tendent à réémerger par d'autres moyens, peut-être parce que ça permet d'accepter d'y voir des opinions contraires aux siennes.

112 .

Non mais moi >>107 je disais ça parce que ça gueule de partout en ce moment et ça s'énerve, s'emporte, présume et grince à tout bout de champ, pas parce qu'il y a des messages qui ne me "plaisent pas". Je pense que c'est le cas de >>106 aussi.

113 .

>>112
C'est vrai qu'il y a au moins un ou deux ânons qui partent au quart de tour ces dernières semaines.

114 .

>>113
Retire tout de ce que tu viens de dire, fils de pute !

115 .

Personnellement les ânons qui s'amusent à troller, ceux qui galvaudent le nom de Profilânon, ceux qui prétendent être le "vrai profilânon" et se pointent à une IRL sans se rendre compte de la contradiction, ceux qui se plaignent des profileurs en oubliant socio-kun et ses fils recensements, j'appelle cela de la verdure.

116 .

>>115
Et du coup, tu ressembles vachement à ce que décrivent >>110 et >>111.

117 .

>>112
Je suis >>106 et désolé de te décevoir mais j'étais au premier degré.
Je m'amuse réellement comme jamais sur l'Acrim'.

118 .

>>117
J'ai pas dit le contraire. Tu te repais du chaos.

119 .

>>118
Mes excuses. J'ai extrapolé tes propos.
Tu as probablement raison sur ma nature jokerienne, en effet.

120 .

>>119
Tu as probablement raison sur ma nature jokerienne, en effet. Literally the Joker https://thebarchive.com/data/b/image/1450/96/...

121 .

Peut-être que je commence à me sentir supérieur à vous, sur certains points.
Quand ce sera entériné, je ne posterai plus.

122 .

>>121
Bon débarras...

123 .

>>122
Tu es libre de le penser.

124 .

>>121
Hahahahahahaha le seul qui fasse des posts de qualité et qui se sent supérieur aux autres est ProfilÂnon, et ça fait longtemps qu'il se sent supérieur aux autres.

125 .

Astuce de pro : évitez d'évaluer la vérité d'une affirmation ou d'un raisonnement uniquement en fonction de la personne qui l'énonce, surtout si vous vous fondez seulement sur son appartenance (supposée) à un groupe qui vous déplaît. Vous pouvez évaluer un raisonnement en vérifiant la validité de chaque enchaînement d'argument, et vous pouvez poser des questions sur la validité des prémisses ou consulter des sources les corroborant si elles vous sont données. Cela est nécessaire car si les langues naturelles peuvent exprimer beaucoup de nuances, en contrepartie elles ne permettent pas de circonscrire parfaitement le sens d'une phrase. Il faut donc toujours appliquer le principe de charité, qui est de trouver l'interprétation la plus solide de ce qui est énoncé avant de vouloir trouver une réfutation ; et cela est quasiment impossible à faire quand on s'est déjà formé un avis négatif sur les qualités morales de l'interlocuteur.

126 .

Je me sens seul et je me sens fébrile. J'ai envie de faire quelque chose mais j'ai aucune idée de quoi. Je crois que je suis en train de devenir dingue.

127 .

>>126
Essaie de faire du bénévolat dans une association caritative ?
Tu verras des gens et tu te sentiras utile.

Par contre il faut trouver une bonne asso et d'expérience c'est difficile (0 succès total sur 2 assos testées depuis le début pour ma part, mais je désespère pas, le peu que j'ai pu faire ces derniers jours était quand même pas mal).

128 .

>>126
Soit on est une putain de bande d'asociaux, soit c'est toujours les deux mêmes qui postent ça, mais je vais m'efforcer d'y répondre sérieusement parce que n'avoir aucun ami et ne connaître que des gens infects par ses études/son travail est l'un des pires états dans lesquels on puisse se trouver.

Pour commencer, il faut que tu prennes conscience que si tu t'es retrouvé dans cette situation, c'est peut-être en partie à cause de l'isolement géographique, mais il y a obligatoirement des schémas comportementaux à retravailler si tu veux former des relations saines. Les conseils que tout le monde te donnera, c'est de trouver un groupe avec lequel tu partageras un centre d'intérêt, même juste un chan IRC ou un forum dont les utilisateurs sont éloignés, et de chercher à te faire des relations personnelles par tes études ou ton travail. Si tu es vraiment isolé, sors de ta caverne et rapproche-toi au minimum d'une ligne de TER pour avoir accès à un centre urbain.

C'est invariablement par là qu'il va falloir commencer si tu es vraiment seul, tu peux pas juste aborder des gens et former un lien spontané, même dans des lieux de socialisation. Mais avant de te ruer sur Google à la recherche de troupes de théâtre et de poterie, il faut que tu remettes en question la manière dont tu as envisagé la chose sociale depuis le début, parce que si tu as eu des liens et que tu n'as pas pu les maintenir, c'est peut-être pas d'aller à la rencontre des autres qui te pose problème, mais de te faire accepter, et de savoir initier quand les autres ne le feront pas à ta place.

Je t'épargne les social skills fondamentaux comme regarder les gens dans les yeux, avoir une hygiène et une apparence qui correspondent aux attentes du groupe de pairs, savoir quand et comment serrer la main, faire la bise , sourire, etc... parce qu'à moins d'être très Asperger tu as déjà du régler ces questions là tout seul. Ce que beaucoup de gens, y compris des gens "normaux" négligent, c'est l'écoute. Apprends à faire parler les gens d'eux-mêmes, de ce qu'ils aiment, de leur opinion sur divers sujets, et les gens t'aimeront automatiquement plus. Oublie l'humour débridé des planches et les blagues "punch down" aux dépens du plus faible ; c'est le meilleur humour, mais à réserver à ceux de tes amis qui sont déjà confortables avec ça. Préfère les jeux de mots pas trop sophistiqués, les blagues à la Ruquier, l'humour auto-dépréciatif et les grimaces, c'est un bien meilleur moyen de détendre l'atmosphère et tu peux t'en servir comme inside jokes plus tard. Ne raconte pas ta vie si on ne te pose pas la question ou que ça n'a pas vraiment quelque chose à voir. Ne sois pas un extrémiste de quoi que ce soit, considère toujours tous les points de vue en présence. Ne t'énerve jamais. Ne parle jamais des gens dans leur dos, sauf si c'est pour chanter leurs louanges ou les défendre quand quelqu'un le fait. Ne te la pète pas. Demande des services simples (envoyer un scan par mail, aller acheter un truc que tu lui rembourses) puis progressivement demande des choses plus complexes, mais démerde-toi pour toujours rendre service quand on te le demande.

Toutes ces lignes directrices sont à intégrer dans tes comportements un par un. Réfléchis avant d'ouvrir la bouche, on ne te prendra pas pour un con mais on se rendra compte de ta maturiter.

Pour les filles, c'est plus compliqué. Une fois que tu as au moins quelques amis, trouve-toi un talent. En fait, dès que tu le peux, deviens impressionnant dans au moins un domaine, de préférence créatif (instrument de musique, sport, art plastique, ...). Le physique compte, mais tant que tu es propre, pas triple obèse, et que tu n'as pas de difformité majeure, une petite tare c'est pas grave du tout. Je parle en connaissance de cause, même faire un mètre soixante ça s'amortit si tu es un dieu du contrepoint au piano ou un génie du dessin à la pointe sèche. Pour parler en des termes qui te seront peut-être un peu plus familiers, il faut devenir le senpai. Beaucoup de filles veulent être spéciales aux yeux du mec cool. C'est un instinct sur lequel tu peux jouer dans la dynamique de séduction et pour fourrer en soirée, mais qu'il est malsain d'entretenir le jour où tu es en couple pour de vrai. Un couple solide fonctionne exactement comme une amitié solide, avec de l'affection et de la sexualité en plus, donc il faut te référer au paragraphe du dessus.

Et si t'es sur Paris un jour on se fait un bar tkt.

129 .

>>128
A te lire, je me dis que tu es de très bon conseil, que tu es quelqu'un de bien, mais que ta façon d'écrire laisse peu de doutes sur le fait qu'on se soit déjà pris le bec tous les deux.
C'est ce qui me rends triste avec cette planche.

130 .

>>129
Ton impression de déjà-vu vient probablement de là : https://www.acrimonie.com/mdt/res/29725.html#102 .

131 .

Prisonnier d'un varan prisonnier d'un varan Prisonnier d'un varan prisonnier d'un varan

132 .

>>131
Prisonnier d'un Prisonnier d'un varan d'un varan varan varan d'un ? Prisonnier d'un va
varan d'un Prisonnier

133 .

Frissonner d'un parent frissonner d'un parent Frissonner d'un parent frissonner d'un parent

134 .

Des litres de branlette intellectuelle à votre sauce. Prophète de Charlie Danger, ou disciple d'une message informe d'un bien immobilier qui se déchoit lorsque la valeur d'un terme tel qu'un train postal se déprécie, tous les TGV y passent et c'est systématique avec que la nuée du temps fait le taon d'un ouvrage fort orageux sur les montagnes, les collines environnantes. Cette force rare s'expédie telle une lettre inopinée, mais fort secrètes aux dépends de celui qui s'en approche en poteau miraculeux. Personne ne l'ignore, personne ne le sait non plus et c'est ce qui en fait un fait d'ignares, nul ne se doute quand il le voit d'ailleurs. Je fus le premier surpris lorsqu'il me regarda droit dans les yeux, de cette manière. Ensuite, il vit le reste, et se questionna de longues minutes durant. Eh oh, lui dit le roi, ça ne se voit pas que le camembert est en promotion ? Le commentaire non plus, visiblement ; c'est même la dèche. De Valenciennes à Arras, il n'y en aura jamais moindre que dans tes songes infâmes. Tes sondes précis et précieux sont également concernés. Ensuite, ils sont mis à la benne ; ils pourrissent et fleurissent, se cristallisent en compotes bien garnies en miel douteux. Aucune chaîne ne peut le soupçonner d'ailleurs, à voir des corrélations partout on en devient dingue. Personne ne sont à quel point c'est exquis lorsqu'il le goûte, ce n'est qu'ensuite qu'il le réalise. Cela sera mon prochain passage durant plusieurs mois. les ampoules électriques, un sujet franc mais point autant que l'écriture libre. Le giratoire sert à faire circuler des gyropodes, comme le péremptoire sert à faire circuler des points d'interrogation et autres signes typographiques composés. La calotte de ses morts et autres compagnies basques, voire au-delà si la boulangerie du jour le permet. Les stades se remplissent d'éclairages inanes et abscons, le correcteur fera le reste s'il le veut bien et plus s'il se réveille. Oh et, vous n'en avez pas l'oubli de tout ce qui se passe au-delà, de ces contrées et de ces murailles ? J'en ai mon interrupteur et puis bien mes sous, pas ma claque. Le reste s'ordonne et se dit, se fait comme un jeu de Go, le réceptionniste en témoigne et repart lorsqu'il a son dû. Les gens s'animent et se taisent à jamais, ensuite ils reviennent seulement. Ce serait un point sur une bougie qui s'éclaire, meurt ensuite, un peu de sève n'a jamais fait de mal à personne après tout. Tout le monde l'ignore, le réclame puis constate qu'il est ici, juste là au milieu des arborescences et des arborescents. La pyramide est à l'opposé, posée sur sur son pic avec le sel de table. Menu du jour : peuvent-ils l'ignorer au moins parfois ? C'est certain.

135 .

>>134
Ce post accapare des objets sans ressurgir sur autrui.

136 .

>>129
Rassure-toi, je doute qu'un quelconque Ânon qui poste un tant soit peu régulièrement ne se soit pas déjà fâché avec chaque autre utilisateur de la planche.

137 .

>>134
Ecriture automatique ? semi-automatique ?

138 .

>>136
Toi et moi, on s'est peut-être déjà souhaité des horreurs, explicitement peut-être même.
Alors que je t'aime. Que je vous aime tous.

139 .

>>134
Mon œil a été leurré par le nom de Charlie Danger mais c'était une erreur. Quel intérêt ça présente pour toi de nous lâcher ce genre d'étrons?

140 .

>>139
Charlie Danger Stalker, et tu oses parler d'étrons ? C'est sûr que l'intérêt d'une prose arbitraire est limité pour le cableux moyen. Tsss.

141 .

>>140
Justement, j'ai cru qu'on allait avoir droit à un pétage de câble de câbleux, et au lieu de ça on a eu un essai d'automate de langage. Et épargne-moi ta condescendance, j'ai assez bossé sur les TALN pour ne plus trouver ça très drôle.

142 .

>>141
Bah t'as des drôles de goûts écoute. Mais tu devrais essayer de ne pas venir râler quand ce que tu lis n'y correspond pas.

143 .

>>142
Sur la plupart des autres planches les règles stipulent que les messages doivent avoir du sens et que tout message inintelligible est considéré comme du flood. Ce message n'avait aucun contexte, aucun sens, et aucun motif qui permette de saisir un message caché. Je ne comprends même pas pourquoi tu te sens obligé de me sauter à la gorge pour défendre un quelconque droit à écrire n'importe quoi, en sachant parfaitement quel enfer la planche deviendrait si on s'y mettait tous. C'est une observation qui se veut objective.
Si tu veux parler de ce qui relève des goûts, je peux t'affirmer que je trouve les calembours homophones absolument sans-intérêt. Il me semble que deux ânons sont les auteurs de la plupart d'entre eux, mais qu'il suffirait qu'on s'y mette tous pour tuer toute tentative de discussion. Mais puisqu'au moins leurs auteurs trouvent cela drôle, je garde généralement le silence.

144 .

>>143
Ce message n'avait aucun contexte, aucun sens, et aucun motif qui permette de saisir un message caché D'une, il ne t'appartient pas de le décider, et de deux, c'est les PdM ici, bien que ça dérive régulièrement en /chat/, c'est à peu près le seul endroit de la planche ou il est non seulement légitime mais presque conseillé de poster des trucs décontextualisés.

145 .

Moi je crois qu'on devrait surtout avoir une règle anti-grognons.

146 .

En ajoutant qu'être un péteux est une condition aggravante et peux conduire au ban direct.

147 .

>>146
Et c'est quoi selon toi un « péteux » ? Car selon qui utilise ce terme ça peut aller du fait d'être réellement hautain au simple fait d'utiliser des mots jugés compliqués.

148 .

>>146
Je vote contre, ça serait bannir la quasi-totalité des Acrimoines !

149 .

>>144
il est non seulement légitime mais presque conseillé de poster des trucs décontextualisés. "Il ne t'appartient pas de le décider" comme tu dis.
Et concernant les sens, contexte, message caché du post dont on parle, en quoi il ne m'appartient pas de le décider ? Essaie si tu le peux de nous montrer que ce post était autre chose qu'une avalanche de mots, ou tout au mieux une permutation de mots d'un texte préexistant. Démontre-nous la valeur de ce post si tu le peux.

150 .

>>149
Démontre-nous la valeur de ce post si tu le peux. Démonstration, valeur ? Quel est ce vocabulaire ?
Acrimonie est une imageboard (ou planche à images) francophone fonctionnant comme un jeu de méta-cadavre exquis
"Il ne t'appartient pas de le décider" comme tu dis. Bah si tu m'obliges à activer ma carte-piège de reconnaissance-de-la-jaquette "Inventeur des PdM", écoute... C'est quand même triste d'en arriver là quand l'objet est aussi explicite.

151 .

Ce message a été effacé.

152 .

Wahou l'Acrim est vivante c'est temps-ci.

153 .

*ces tant si.

154 .

>>153
*Ses taons scient.

155 .

C'est ainsi.

156 .

Ce message a été effacé.

157 .

Sept Hans cillent.

158 .

Cet an, six.

159 .

Sétansi

160 .

>>147
C'est pas le discours en lui même, c'est le fait d'associer un discours bien formulé avec de la bassesse et des idées assez ridicules, comme par exemple le fait de croire qu'une planche à images anonymes devrait correspondre à son idée de la chose, tout en prenant son interlocuteur pour un imbécile.

161 .

Phantasy Star Online Episode III était un bon jeu qui n'a pas été compris à sa juste valeur.

162 .

    Je me suis fait un pote chelou pendant la nuit dans le métro il y a quelques mois, j'avais bu un coup chez lui, on avait échangé nos coordonnées mais il a arrêté de répondre aux messages deux jours après. Je l'ai recroisé exactement au même endroit la nuit dernière, en fait il a changé de téléphone et n'a pas pu m'en prévenir parce qu'il refuse de s'inscrire à Facebook. J'ai pris son nouveau numéro et son adresse mail. On est en plein échange de SMS, là, c'est chelou de ouf.

    Il y a quelques années je me serais démerdé pour qu'il ne puisse plus me contacter mais j'ai compris que je suis au moins aussi chelou que lui, donc ça sera probablement un vrai pote sur le long terme. Il va me présenter à ses potes chelou, on sera le groupe des mecs chelou. On fera des soirées chelou, où je pourrais enfin faire tourner ma musique chelou. Peut-être même qu'il y aura d'autres musiciens chelou avec lesquels fonder un groupe de musique chelou. Les blagues chelou qui faisaient grimacer les gens normaux ? Pas de problème, mec, on est entre mecs chelou ici. Putain mec, t'es super chelou aujourd'hui, t'as fait quelque chose de spécial ? Ouais, mec, je suis en train de lire un bouquin grave chelou, ça change complètement la manière dont je vois le monde.

    Il habite dans un appart un peu chelou dans le XIXè, c'est pas vraiment un squat mais ça y ressemble grave. Dans les chiottes, il y a une sculpture rose en papier mâché qui représente un cheval avec six pattes, c'est super chelou. C'est une artiste japonaise chelou qui lui a offert ça quand il l'a hébergé pendant une de ses expositions dans une galerie chelou. Dans la pièce qui pourrait faire office de salon, il n'y a aucun meuble, juste des tapis chelou par terre et des graffitis chelou sur les murs. Cette pièce avait une odeur chelou, je me demande ce qui s'y était passé la veille.

    Vous pensez que j'ai une chance de pécho de la meuf chelou ? Pas nécessairement de la meuf sale, hein, quoique ça me gène pas non plus, mais de la meuf chelou quoi. Le genre qui fait des trucs sexuels chelou, qui a des piercings plein la langue et des fringues chelou "retouchées" par son copain métrosexuel chelou qui vit dans une cave.

163 .

>>162
Toutes les meufs font des trucs sexuels chelou. Faut juste savoir les y mener.
Sinon, t'as l'air assez chelou, comme mec.

164 .

Le filou quand trop chelou.

165 .

>>162
Et moi qui avais honte d'apprécier Zaho.

166 .

Tiens, de mes deux cursus à chaque fois c'est en L2 que j'ai eu de moins bonnes notes et que je me souviens le moins bien du contenu ; rétrospectivement il me semble soit trop éclaté, soit pas assez détaillé et approfondi. Quand on apprend un peu plus vite que les autres, c'est vraiment casse-gueule d'être évalué sur des connaissances à moitié académiques, à moitié à ressortir exactement comme dans le cours. En revanche pour les années suivantes lire les articles/livres sources m'ont permis de m'en sortir beaucoup plus facilement.

167 .

>>166
mes deux cursus En tout cas tu n'as pas du faire des masses de Latin.

168 .

>>167
En français c'est invariable.

169 .

>>168
il utilise un terme latin il suit les prescriptives même quand elles sont le produit de l'accès des moins-futés à l'écriture C'est à cause de cette mentalité qu'on a la règle à la con du participe passé avec le verbe avoir.

170 .

>>169
Ok.

171 .

Je crois que j'ai mis le doigt sur quelque chose d'important dans ma vie.

En fait je suis carrément masochiste. Depuis que je suis gosse, j'ai souvent fait les choix qui me pénalisaient le plus, même quand ça n'apportait rien à personne et que ça ne changeait rien à l'image que les autres percevaient de moi. Je ne voulais jamais de cadeau pour les anniversaires/noël, je n'invitais personne, je préférais qu'on ne pense pas à moi. Quand je me faisais tabasser par les rebeux devant le collège, je me laissais faire. Ils n'avaient rien à me voler parce que j'avais des fringues de merde et un Nokia à 20€, mais je les laissais m'humilier un maximum, j'étais content intérieurement de me faire péter la gueule pour rien. Je n'allais jamais me plaindre, je me contentais d'expliquer que je m'étais fait agresser quand les bleus sur mon visage étaient sans équivoque. Les deux PA que j'ai eu m'ont trompé, je le savais et ça me faisait bander plus fort que quoi que ce soit qu'elles aient pu me faire à moi. Mais je l'ai gardé en dedans et n'ai daigné faire mine d'être horrifié que quand c'est devenu l'éléphant dans la pièce.

La sensation que ça me fait, c'est comme une satisfaction intérieure, comme s'il y avait une justice cosmique qui approuvait mes actions et me donnait des bons points. Pourtant je ne crois absolument pas à la notion de karma ni à toutes les conneries qu'ont inventées nos cerveaux effrayés par la non-existence. Et dans ma tête, l'entité universelle ne donne pas de mauvais points à ceux qui jouissent ; elle se contente de ma souffrance.

Au contraire, je fais en sorte que personne ne prenne pitié de moi, qu'on se dise que je mérite ce qui m'arrive. Le fantasme ultime c'est un genre de procès où le jury est l'humanité entière, et où on rejette tous les maux du monde sur mon dos et qu'on me condamne à subir des supplices affreux jusqu'à la mort naturelle, qu'on retarde autant qu'on peut pour maximiser la punition.

Tout ça, jusqu'à ces derniers jours, c'était à un niveau inconscient, hors de mon contrôle ; je me suis mis à réfléchir sur le concept du cuck, et au fur et à mesure ça a fait tilt, j'ai fait des connexions entre tous ces moments de ma vie et j'ai enfin compris. Je suis trop chelou pour le groupe des mecs chelou.

172 .

>>171
J'ai l'intuition que tes parents ne s'entendaient pas. Dis moi si j'ai tort.

173 .

>>172
Ils ne se disputaient pas, et n'ont divorcé d'un commun accord paisible qu'après que j'ai eu mon bac. Je ne pense pas que ça soit vraiment de leur faute, ils ont été de chouettes parents pêh. Si je devais chercher une raison, le fait d'avoir été toujours mis à l'écart automatiquement par les enfants globalement moins précoces de mon quartier pendant les premières années de ma vie et de m'être fait rosser dès que les caïds ont jugé que c'était moralement OK de me rosser, le tout alors que les professeurs des écoles chantaient mes louanges est probablement un bon point de départ. J'ai du associer l'humiliation à toutes les expériences positives que j'ai eu ou quelque chose du genre.

174 .

>>173
Du genre, tu es meilleur donc tu suscites une jalousie qui te cause un préjudice (physique notamment) ?
Ca ressemble à une forme complexe de narcissisme, non ?

175 .

>>174
Je veux bien que >>173 soit potentiellement un connard orgueilleux, je veux bien que lire quelqu'un dire qu'il a été intellectuellement précoce suscite un sentiment d'infériorité (alors qu'à mon avis on devrait plutôt remettre en cause les associations entre résultats scolaires, capacités cognitives, intelligence et valeur intrinsèque des personnes, mais bref), mais de là à « deviner » dans son message des trucs qui n'y sont pas du tout, c'est pas un peu exagéré ?

176 .

>>174
La gratification que je ressens quand je subis le préjudice doit ressembler à ce que ressent un narcissique quand son ego est flatté, oui, mais j'ai l'impression d'être plutôt équilibré coté estime de moi. Je peux pas vraiment l'expliquer autrement que par la métaphore de la justice cosmique, c'est vraiment l'effet que ça me fait. Mais je n'en tire pas du tout un sentiment de supériorité sur les autres, j'ai juste l'impression de correspondre aux attentes de l'univers par rapport à mon rôle de cocu absolu.

C'est pas du narcissisme de dire que je n'avais pas la place dans le quartier où j'ai grandi. Déjà j'étais quasiment le seul "français de souche" (comprendre petit-fils d'immigrés blancs) de l'école, et je refusais d'écouter du rap en regardant le foot comme les autres. J'étais plutôt dans les bouquins et le PC (que mon père s'était serré la ceinture des mois pour acheter et qui ne servait quasiment à rien à l'époque, mais sur lequel j'avais trouvé cmd.exe, le tournant qui a quasiment déterminé toute ma vie après ça), donc pour eux j'étais un alien à la fois physiquement et par mes centres d'intérêt ; impossible de m'intégrer. Je ne sais pas vraiment s'ils étaient jaloux de moi (à vrai dire je savais que j'étais perçu comme un lèche-cul parce que je ne crachais pas à la gueule des figures d'autorité, et ma position à l'époque était loin d'être enviable) ou s'ils avaient juste trouvé un bon bouc émissaire dans le mec le plus différent d'eux qu'ils avaient sous la main. La situation s'est améliorée en première, quand la sélection m'a enfin mis dans la même classe que des mecs aussi noirs et arabes que ceux qui m'emmerdaient jusque là, mais qui avaient aussi trouvé cmd.exe.

177 .

>>175
Ah je ne devine rien du tout, j'émets des hypothèses et je présente des mots pour nourrir la réflexion. D'où le questionnement.
La réponse de >>176 est intéressante en ce sens, cela développe sa "psychanalyse de comptoir".

178 .

>>177
On émet rarement des hypothèses totalement au hasard.

179 .

La Terre n'est pas ronde, ni plate, ni cubique, c'est un polyèdre avec un très grand nombre de côtés.

180 .

>>179
Des faces. On dit des faces.

181 .

>>178
Attention à ne pas verser dans le procès de la pensée.

182 .

Je trouve ça idiot de penser que la terre est ronde, elle se rapproche plus à une sphère.

183 .

>>182
Une boule, même.

184 .

>>183
Le boule de ta reum est proche des dimensions de la planète, pour être précis.

185 .

>>184
xddd

186 .

C'est la rentrée scolaire la plus stressante que j'ai vécu. Je sens que je vais vouloir me jeter par la fenêtre à la moindre difficulté.

187 .

En ces temps troublés, je suis allé faire un voyage dans le passé. C'est apaisant. Je vous invite à faire de même, surtout les excités du bulbe qui se font remarquer ces derniers jours.
http://www.acrimonie.com/mdt/res/15096.html

188 .

>>187
Je ne vois pas ce qu'il y a d'apaisant à lire un PdM complètement rempli des histoires de cul des mêmes merdeux, de leur condescendance pour le amis "beaufs" de leur père et de leur stress à se faire agresser. Au moins dix minutes avant je pouvais idéaliser le passé de la verte.

189 .

>>187
Ce sentiment quand je reconnais un bon paquet de posts à moi, que j'ai été chiant sur la planche le mois dernier et que je suis bien plus discret maintenant.
Comme quoi.

190 .

Je me suis ENCORE vautré dans la boue.
C'est pas possible, je dois avoir une affinité avec cette combinaison d'éléments.

191 .

Je suis une épave en ce moment.

192 .

Ces chatons sont vraiment trop mignons.

193 .

Les FAI devraient demander la profession de leurs clients. Dans le cas où ces derniers exerceraient un métier en rapport avec l'informatique, leurs appels au service client les mettraient directement en contact avec un technicien qualifié, sans passer par la case "humain-robot qui lit un script".

194 .

>>193
Il devraient fournir un manuel simple avec des organigrammes de diagnostic étape par étape à la recherche d'une solution coté client quand c'est possible ; pour avoir accès au service client, après avoir appelé le numéro, il faudrait composer un code spécifique au problème trouvé au nœud terminal de l'organigramme correspondant, et on serait directement mis en lien avec un technicien compétent qui aurait le droit de charger plus si le client n'a clairement pas essayé de suivre les étapes.

Plus simple à implémenter que le système actuel des liseurs de script, et je parie que ça serait aussi beaucoup plus efficace. Le coût de faire plancher une équipe sur ce concept et de mettre à jour le manuel régulièrement ne peut pas excéder celui des services en place.

195 .

>>194
Faire suivre à manuel à madame Michu Ahahah...

196 .

>>195
C'est pour ça qu'elle payerait plus cher pour que le technicien le fasse à sa place.

197 .

J'ai eu peur pendant quelques secondes, l'« économiste » de BFM a dit qu'il fallait supprimer le CDD au profit du CDI, avant de se rattraper.

198 .

Les fragiles qui veulent encore faire carrière en France.

199 .

>>193
Tu sais que tu peux d'entrée préciser que tu as déjà essayé les méthodes de base et que tu as besoin d'un technicien avancé ? Personnellement j'ai eu un jour un soucis après avoir changé de câble (le câble fibre passait pas dans le trou du mur, donc je suis revenu à l'ADSL pour une semaine). J'ai appelé le service technique, ai précisé que je touchais un peu et que je n'arrivais pas à diagnostiquer le problème, et j'ai eu droit à un technicien avancé. En 10 minutes on s'est rendu compte que le fait de changer la connectique avait changé l'IP de ma box sans changer celle inscrite sur leurs fichiers. Boum résolu en 15 minutes.
Tl;dr. Arrête de croire que ton poste de webdev te donne le droit de prendre les gens de haut, précise à la hotline que ton problème résiste à la démarche traditionnel et arrête de te la péter.

200 .

>>199
Ben oui mais il a raison. Les hotlines c'est une blague.

201 .

>>200
Ben oui mais il a raison. Non connard? Les hotlines sont adaptées à des utilisateurs novices, et si tu leur précises que tu as déjà fait le début du diagnostic seul ils seront ravis d'économiser leur temps et de passer le relais à quelqu'un de compétent sur la question. La seule blague c'est l'entêtement de certains à vouloir afficher à tout prix leur qualité d'"éleet".

202 .

>>201
Les hotlines relient un incompétent avec un problème à un incompétent avec un algorithme. Madame Michu s'en plaint autant que Jean-webdev.

Les rudiments de l'informatique, c'est comme les premiers secours en ce que le manque d'éducation de la population générale coûte extrêmement cher malgré l'offre de bonnes formations abordables et les avantages indéniables que ça représente dans un CV. La différence majeure, c'est qu'aux urgences, on ne laisse pas un mec non qualifié avec un organigramme faire le triage.

203 .

On devrait instaurer une politique informelle d'ignorer systématiquement les Insultânons, peu importe la qualité de leur contribution extra-agressive.

204 .

>>199
Tu sais que tu peux d'entrée préciser que tu as déjà essayé les méthodes de base et que tu as besoin d'un technicien avancé ? C'est ce que je fais, connard. J'explique que j'ai déjà redémarré la box, tenté d'utiliser mon propre modem, essayé de ping la passerelle, lancé un traceroute qui indique que le problème vient de leur équipement et on me demande quand même de débrancher mon câble et de redémarrer et réinitialiser ma box trois fois d'affilée.

205 .

>>204
Les meilleurs, ce sont ceux qui sont énervés que tu aies tenté de résoudre le problème toi-même.

« Non, non, touchez à rien, vous allez tout dérégler, débranchez votre *box, attendez que tous les voyants s'éteignent et réessayez. »

Et pourquoi pas souffler dans la prise murale, tant que j'y suis ?

206 .

>>204
>>205
C'est incroyable qu'il y ait une telle disparité au niveau des expériences. Mon FAI est "Libre", pour ne pas le nommer explicitement, et j'ai toujours eu la possibilité d'avoir directement affaire à un interlocuteur compétent. Il me semble que c'est un numéro de téléphone différent et que les horaires sont beaucoup moins étendus, mais les deux fois où je m'en suis servi ça a été très rapide. Les services techniques ne sont pas si différents les uns des autres, si ? J'ai du mal à croire à une supériorité de la part de mon FAI.

>>203
Non. On n'est pas sur Facebook ici, donc je préfère mille fois être traité d'mécréant par un ânon qui prend la peine de répondre à mes arguments plutôt qu'être poliment réduit à un homme de paille. Ou encore pire, subir les quelques ânons insupportablement condescendants, les trolleurs sous-âgés et ceux qui préfèrent ignorer tout avis contraire.

207 .

>>206
Moi je suis chez Drahi parce que j'y suis contraint, et je peux te dire que c'est de la merde.

208 .

Je suis heureux je crois bien, satisfait en quelque sorte.

209 .

Sur ta page "Lire et Soutenir" il y a une phrase un peu étrange avec deux fois "texte" à la suite.

210 .

Putain je suis un peu malade et j'ai plein de boulot...

211 .

Ici le vrai féministe-kun Ici le vrai profilanon J'ai l'impression qu'ils ne comprennent pas vraiment comment ça fonctionne.

212 .

>>211
Moi j'ai toujours dit ça de façon ironique, sauf à la DLVV, où je me référais à un post précis, que j'avais écrit au dixième degré (je rôle-joue souvent ici, si c'est pas évident dans le ton de mes posts).

Après je dis pas pour les autres qui emploient le terme, j'ai l'impression que le mème a transcendé ce qu'il était et je doute que qui que ce soit pense sérieusement que le terme le désigne spécifiquement.

213 .

Il n'y a que moi qui regarde le foot sur l'Acrim ?

214 .

Ce message a été effacé.

215 .

>>213
Bannissement svp.

216 .

>>215
Patricien.

217 .

>>213
Oui.

218 .

être traité d'mécréant Y'aurait pas un filtràmot sauvage, là ?

219 .

ttq ce sont les donneurs de sperme qui gagnent la sélection sexuelle

220 .

>>218
Oui ça remplace enkulé.

221 .

>>219
Ça m'étonnerait que ce soit un don anonyme. Donc sélection il doit y avoir.

222 .

mécréant

223 .

http://paroles2chansons.lemonde.fr/paroles-ma...
Aïe.

224 .

>>223
Une de perdue, dix de retrouvées.

225 .

C'est DUR l'écriture automatique à la Le Breton mais au moins ça me permet de commencer à écrire sans me soucier d'atteindre immédiatement la perfection et ça génère effectivement des images plus frappantes que ce qu'on ferait en temps normal.

226 .

>>223
https://genius.com/Morsay-on-sen-bat-les-coui...

227 .

>>226
https://genius.com/Morsay-on-sen-bat-les-coui...

228 .

>>227
https://genius.com/Morsay-on-sen-bat-les-coui...

229 .

Tiens, je me rends compte qu'utiliser un navigateur plutôt qu'un autre c'est aussi voter pour une organisation au comité de standardisation du W3C.

230 .

>>229
C'est pas comme si ça changeait quoi que ce soit, il n'y a que Mozilla qui ait l’intérêt des internautes à cœur et elle est loin de faire le poids face à Google, Apple et Microsoft.

231 .

Ça existe un travail qui n'est pas chiant, où tu n'as pas de patron et avec lequel tu gagnes raisonnablement bien ta vie ?

232 .

>>231
Le mien, par contre esquiver totalement la pénibilité c'est impossible je crois.

233 .

>>231
La plupart des professions libérales sont comme ça si tu aimes ce que tu fais. Par contre il faut être prêt à Passer 12 heures par jour dans ta passion et à te mettre à voter à droite quand tu paieras tes impôts.

Je n'ose pas te conseiller les professions médicales parce qu'elles sont une torture à exercer en France. C'est un bon plan parce que ton diplôme français pas cher te permet d'aller aux États-Unis exercer sans être endetté, ce que font de plus en plus de jeunes diplômés chaque année. Quel dommage que ce soient les impôts des médecins français qui paient la formation d'excellence de ceux qui vont s'en mettre plein les fouilles outre-Atlantique.

Un autre très bon plan, si tu es doué de tes mains, c'est l'artisanat : facteur d'instruments, forgeron, menuisier, horloger... Si tu es moyen, tu ne roules pas forcément sur l'or, mais si tu as du talent tu peux atteindre des valeurs ajoutées absurdes.

234 .

>>232
Le mien Oui, c'est à dire ?

esquiver totalement la pénibilité c'est impossible je crois. Oui c'est sûr, sinon ça s'appellerait pas du travail, mais putain là j'en chie vraiment,
c'est pas le fait que ce soit pénible, c'est plutôt qu'il faut que je change qui je suis,
je sais pas si j'en suis capable et si j'en ai vraiment envie.

235 .

>>233
Un autre très bon plan, si tu es doué de tes mains, c'est l'artisanat : facteur d'instruments, forgeron, menuisier, horloger... Si tu es moyen, tu ne roules pas forcément sur l'or, mais si tu as du talent tu peux atteindre des valeurs ajoutées absurdes. Vrai mais comme pour toute autre forme d'entrepreneuriat, faut être prêt à manger de la terre et des bouts de bois pendant quelques années.
Tu commences exagérément pauvre mais avec de la persévérance (et de l'intelligence) tu peux finir exagérément riche.

236 .

>>233
Ouias artisanat ça pourrait être pas mal, je suis bricoleur et scientifique. D'ailleurs mon père, ancien ingénieur, s'était reconverti plus ou moins là-dedans, et effectivement, dès que t'arrives à faire cracher les riches, tu peux te faire du pognon.

237 .

Toujours le même problème alors :
ingénieur tu peux

238 .

>>237
hein ?

239 .

>>238
pas ingénieur bonne chance

240 .

csq tes lunettes sont sales et tu retrouves un chiffon microfibre

241 .

>>235
Je peux pas révéler l'exactitude de mon taf malheureusement, tu peux trouver un travail derrière un ordi où tu échangeras rapports humains et fatigue physique en la faveur de la pénibilité intellectuelle et dans mon cas une certaine solitude.
Si je pouvais me recycler ce serait dans la restauration ou l'artisanat d'art, ce sont des métiers véritables et je pense qu'ils ont une valeur sûre.

242 .

>>241
Le mème du métier qui sert à quelque chose.

243 .

>>241
Si je pouvais me recycler ce serait dans la restauration ou l'artisanat d'art, ce sont des métiers véritables et je pense qu'ils ont une valeur sûre. Totalement d'accord. Je crois que chacun devrait avoir ce genre de "plan B", de savoir-faire concret dont il pourrait vivre.
Ce n'est pas mon cas et je le regrette (c'est moi qui disait avec tristesse ne pas connaître ni plomberie ni électricité).
Chaque jour je me demande si je ne devrais pas aller voir le garagiste le plus proche et lui proposer mon aide gratuite pour apprendre un peu son métier.

244 .

Le Québec est un grand village Gaulois cerné par l’envahisseur anglo-saxon. Dans cette situation le conflit peut à tout moment éclater. Un pot à pourboire dans un bar, sur lequel il est écrit "Tips", peut devenir être un incident diplomatique menant à une déclaration de guerre ouverte entre un serveur et son client.

245 .

Si tu trouves ta vie pourrie, va donc faire un tour dans les Caraïbes.

246 .

Je suis en vélo sur mon trajet quotidien pour aller taff. Je m'ennuie. L'idée me vient de m'arrêter sur le côté de la piste, d'attendre un cycliste qui semble rapide et de le suivre. Exactement au même instant un mec me double. Au même putain d'instant ! C'est un signe, pas le temps de penser, faut mettre la machine en branle et pousser sur les cuisses pour le rattraper. La vitesse fait souffler le vent dans les oreilles et les jambes grincent sous l'effort des coups de pédale répétés.
Je me mets dans sa roue et le suit pendant quelques kilomètres. Il sait que je suis là, il le sent. Nos chemins se séparent... Pour se retrouver quelques mètres après. Finalement je le dépasse et pousse du plus fort que je peux. La sueur perle jusqu'à la bouche et le sel picote le bout de la langue. Feu rouge. C'est enfin le moment de souffler. Une masse sombre se découpe derrière moi et s'arrête à ma hauteur. C'est la première fois que je peux voir son visage tout sourire qui dit "c'était vraiment bon mec !" Franpoing maladroit du fait de la fatigue, et chacun reprend son chemin.

247 .

>>246
Y'a des douches sur ton lieu de travail ? Si non, quelles sont les techniques que tu emploies pour ne pas puer/te sentir dégueulasse le reste de la journée ?

248 .

>>246
Chouettos.

249 .

>>246
Meilleure fiction homoérotique de l'Acrim'

250 .

Donc Gliese 832c est l'exoplanète qui ressemble le plus à la notre. On en a trouvé pas mal depuis, qui ressemblaient moins et qui étaient potentiellement habitables, et on en a fait tout un pataquès. Mais Gliese 832c, à part de la vulgarisation en 2014, plus rien de public depuis.
Ça veut dire qu'on ne se penche pas sur son cas, qu'il n'y a rien à annoncer, ou qu'on garde les résultats des recherches secrets pour X raison ?

251 .

>>250
Ou alors tout simplement que la recherche d'exoplanètes est une activité totalement inutile ? N'en déplaise aux redditeurs, l'espèce humaine ne quittera jamais la Terre.

252 .

>>247
Il n'y a pas de douche sur place et mon lieux de travail est plus dégueu qu'une équipe de rugby après un match sous la pluie. C'est pas un boulot ou l'apparence compte et les collègues et le le bâtiment sont dans un sale état.
C'est vrai que je suis parfois poisseux de transpi en arrivant, mais personnellement ça ne me pose pas (trop) de problème. Je prends chaque fois 20-30 min dans un parc pour faire des étirements, respirer, diminuer le rythme cardiaque et le flot de transpi. Arrivé au taff : changement de vêtement dans les chiottes, un peu d'eau sous les bras et sur le visage, un coup de déo, et ça passe.

253 .

Enrhubé, berde !

254 .

>>253
Za arrive à zette bériode de l'addée. Gourage !

255 .

>>253
>>254
Je vous ressens.

256 .

>>253
>>254
sexynesba ?

257 .

Rappel que la crème du cyber-journalisme est parmi nous https://motherboard.vice.com/fr/article/evpzz...

258 .

Je commence à penser que je fréquente Acrimonie par défaut.

259 .

Je crois que je suis tombé sur le boss final des virus du rhume.

260 .

>>259
Ah tiens moi cette année je me coltine une mauviette, 48 heures la tête dans le sac seulement.

261 .

Je suis quand même un peu choqué qu'on puisse me traiter de Poutinien.

262 .

>>259
Cet mécréant m'enchaine depuis jeudi, je dois sortir tout ce week-end je vais être dans un état déplorable.

263 .

>>262
Tiens,filtràmot sur e n f o i r é.

264 .

Ici >>260. Finalement j'ai rien dit, le bâtard s'est bien occupé de moi finalement.

265 .

>>263
Tiens, merci, je savais qu'il était là mais je ne savais pas que ce filtre concernait « en⁣foiré ».

266 .

Enfоiré. Еnсulé.

267 .

Enfoiré, enfoiré.

268 .

O_o
Ok encore une fois :
Enfoiré, enfoiré, enfoiré, enfoiré.

269 .

o_O Mais nawak, ça a changé très récemment ?

270 .

enfoiré. Еnсulé.

271 .

Cette recherche bibliographique me fait procrastiner violemment.

272 .

enfoiré enfoiré pute à moustache crypto-communiste

273 .

>>266
>>267
>>268
>>270
>>272
Il y a un fil des grossièretés pour tester les filtràmots.

274 .

Mais alors qui était mécréant ?

275 .

Cette satisfaction égotique quand ma PA est beaucoup mieux foutue que la nana qui se fait exhiber sur /a/.

276 .

http://www.artenprod.fr/typhus-bronx/delirium...

277 .

>>275
égotique Tu l'as dit bouffi !

278 .

>>276
Mauvais fil.

279 .

>>275
Ma copine est bien plus bonne que la plupart des meufs bonnes A SA SES SUR. Sup' Mika ?

280 .

3 sacs poubelles de 20 litres remplis de mouchoirs en trois jours de rhume ultime du mordor.

281 .

>>280
Je suis en train d'achever le mien. Humex, mon amour.

282 .

>>280
J'espère que tu exagères, sinon tu ne sais pas utiliser des mouchoirs.

283 .

>>275
On a pratiquement rien vu de cette gueuse, tu arrives à juger sur un cul mal photographié et des pieds en chaussures moches ? Bon après je ne remets pas en question ton affirmation, mais tu restes une merde de poster ça ici et pas directement en réponse aux clichés en question.

284 .

>>282
Alors on en est là, faire des concours de bites sur l'usage des mouchoirs ?

285 .

>>275
Photo ou t'es juste un MITO.

286 .

>>284
Je suis le seul à être choqué par 60 litres de mouchoirs en trois jours ?

287 .

>>283
C'était ma pensée du moment. Va niquer ta mère.
Ma nana est sportive et fine donc oui la comparaison est facile.

>>285
Je ne suis pas ce genre d'individu.

288 .

>>287
Ben alors boucle la, on s'en fout. Chaque maître est persuadé que son chien est le plus beau au monde.
Je ne suis pas ce genre d'individu Ah par contre t'es le genre à venir vanter son physique devant des inconnus sur une bourse d'échange de carburateurs australienne ?

289 .

>>288
Chaque maître est persuadé que son chien est le plus beau au monde Oh c'est joliment dit anon !

290 .

>>288
Cette délicieuse aigreur d'automne.

291 .

>>288
Si tu pouvais rendre plus évident encore que tu n'as pas de PA et que cela te frustre.

292 .

Putain mais bande de trous du culs vous en avez pas marre ?

293 .

>>288
Trouvé l'incel.

294 .

>>287
Je ne t'aime pas, je ne sais pas trop pourquoi mais si un se rencontre DLVV je suis pas sûr de t’apprécier ni même m’intéresser à toi.

Et caca sur les autres cons.

295 .

>>294
J'ai pris un ton méprisant délibérément car on m'attaque sur ma pensée du moment. En plus j'ai reconnu qu'elle était égotique.

296 .

Je vais enfin pouvoir exprimer ma haine partiellement irrationnelle des profs de l'éducation nationale aux premiers concernés.

297 .

>>286
Le mieux serait de compter en poids, car les mouchoirs prennent facilement du volume une fois froissés.

298 .

Est-ce que les Ânons qui traitent d'incel, de /r9k/ ou de frustrer quiconque ne s'extasie pas devant vos photos de femmes peuvent réfléchir deux secondes ? Personnellement je viens ici pour de la discussion de qualiter, pas pour me coltiner vos concours de bites par gourgandines interposées.

>>295
"J'ai pris la peine de reconnaître que ma pdm était égotique alors elle est au-dessus de toute critique!" Drive-by dans ta grand-mère.

299 .

Ce message a été effacé.

300 .

>>298
"J'ai pris la peine de reconnaître que ma pdm était égotique alors elle est au-dessus de toute critique!" Tu interprètes ce que je dis à ta sauce manifestement. Ma pdm était égotique alors vous êtes au courant que je suis au courant qu'elle l'est, et que les messages comme le tien tombent plat.
En attendant, pour une pensée pas moins bénigne qu'une autre sur cette planche, le sel récolté est conséquent.

301 .

>>300
Arrête d'ergoter avec les chevaliers-blancs et poste des photos des fesses de ta gourgandine qu'on en profite un peu, enfin !

302 .

Arrête d'egoter CCPT.

303 .

>>301
Sale vil personnage d'où je suis un chevalier blanc ? Je te dis que j'en ai rien à taper de sa grognasse, et arrête de faire pitié à supplier, il a bien annoncé qu'il ne posterait rien. Putain tu me dégoûtes comme crevard bien en chien.

304 .

>>303
Ces filtramots deviennent de mieux en mieux. Par contre ça donne envie de les tester.

305 .

fifrelin
PD
Salope
Salaud
vil personnage

306 .

>>305
:D 2/5, cool

307 .

>>303
Sale vil personnage arrête de faire pitié Putain tu me dégoûtes crevard D'accord mais
Je te dis que j'en ai rien à taper On ne te croira pas du coup. T'es encore plus obsédé par ma copine que moi, c'est flippant. Tu aimerais toi aussi avoir la chance d'avoir une PA mignonne et adorable qui s'occuperait de toi quand tu es triste ou malade, qui rigolerait avec toi à longueur de journée et avec qui tu pourrais jouer à tes jeux vidéo préférés.
Mais, gentils gars finissent dernier. Et font pitié.

308 .

J'aime bien traîner sur les communautés de développeurs professionnels, mais y'a deux types de personnes, malheureusement très présentes dans certaines communautés, que je peux pas piffrer :
- les personnes qui essaient à tout prix d'avoir l'air intelligentes en étant péremptoires et désabusées alors qu'elles racontent de la merde, que ce soit sur des sujets techniques ou non (voire surtout sur des sujets tangentiels à la technique seule où le facteur humain est très présent)
- les ultra-pédants qui ont des connaissances mais qui ignorent volontairement les indices contextuels relatifs à ce que l'interlocuteur veut dire et à la place se concentrent uniquement sur ce qui a été dit comme si c'était une formule mathématique formalisée et passent leur temps à faire des « corrections » à côté de la plaque

309 .

>>307
Okay t'es vraiment irrécupérable et tes posts sont vraiment minables. J'en ai vraiment marre de vos délires de PUA, de photos de gueuses, de vos "olol si tu cries pas "DAVANTAEG" t'es un pusso". Mangez des bols de bites.

310 .

>>307
Tu aimerais toi aussi avoir la chance d'avoir une PA mignonne et adorable qui s'occuperait de toi quand tu es triste ou malade, qui rigolerait avec toi à longueur de journée et avec qui tu pourrais jouer à tes jeux vidéo préférés. Holy macaroni cette projection digne d'un drive-in theater.
Mais, gentils gars finissent dernier. Et font pitié. Tu peux garder tes adages RedPill pour toi.

311 .

Ils disaient donc vrai. Tu dis que t'as une PA, tu te moques de ceux qui n'en ont pas, et tu découvres des sommets d'aigreur.

312 .

>>311
tu te moques de[s gens], et tu découvres des sommets d'aigreur Découverte !

313 .

>>312
Non mais j'ai jamais vu ça.

314 .

>>311
ceux qui n'en ont pas Mais t'es dur de la feuille ou tu refuses de comprendre que tu projettes comme un vieux cinéma ?
des """"sommets d'aigreur""""" Personne ne s'énerve vraiment. Au contraire on se fout tous bien de ta gueule et de ta fanfaronnade "oyez oyez j'ai une copine!" qui fleure bon le collège.

315 .

>>314
qui fleure bon le collège. J'ai plutôt l'impression de voir certains de mes potes PUSSOS jusqu'à la vingtaine qui une fois s'étant trouvés une nana voulant bien d'eux n'ont pas su résister au désir de le crier sur tous les toits.
Pour être honnête il est difficile de les blâmer, j'imagine qu'ils ont subi une grande pression (peut être auto-imposée, il faut le reconnaître) vis à vis de leur virginité et que se trouver quelqu'un leur a demandé beaucoup d'efforts et de frustration.

316 .

Quel effort ? La séduction est littéralement l'affaire d'un seul paramètre passif : "Est-ce que tu lui plais physiquement ? Y/N"

317 .

>>316
Ton appât est daubé, ânon. Ce n'est pas parce que tu n'es jamais parti aux gros avec un vermisseau usagé que c'est une bonne stratégie.

318 .

Mais mon Dieu, la chevauchée ne s'arrête jamais ?!
>>314
>>315
ARRÊTEZ-ÇA, crétins.
Et puis >>315 tu peux tenter de me discréditer tout ce que tu veux, en attendant ma PA est objectivement mieux foutue que le plan cul d'Anon sur /a/ qui est pourtant déjà pas mal du tout.

319 .

>>317
Pas un argument.

320 .

>>319
La séduction dépend de plein de paramètres, pondérés différemment en fonction de qui tu cherches à séduire. Pour les femmes, dans notre société, l'apparence physique est un facteur qui pèse souvent plus lourd que tous les autres réunis. Pour les hommes bien sûr il y a les trucs classiques comme la taille, la voix, la définition musculaire et la géométrie du visage, mais on connaît tous des couples dépareillés qui fonctionnent bien. Si tu veux des sources, direction Google Scholar, moi j'ai déjà bien trop mordu à ton hameçon.

321 .

ARRÊTEZ-ÇA, crétins. en remet une couche Mais...

322 .

>>320
Non. La séduction, c'est une bête recherche biologique compliquée par une cacatonne de filtres psychologiques et sociaux.

323 .

>>322
C'est à peu près ce que j'ai dit, oui. Mais ce n'est pas parce que la séduction, l'amour et toutes ces conneries passent par les circuits cortico-diencéphaliques qu'il faut les réduire à l'instinct primaire de reproduction. Un motif récurrent du SNC humain, c'est qu'il manipule les systèmes archaïques à l'aide du néocortex pour faire des trucs sophistiqués et nuancés comme la musique ou l'architecture.

Ce que tu dis est vrai dans le même sens que : « Les mathématiques, ce sont sont de bêtes collections d'axiomes compliqués par une cacatonne de filtres conceptuels et inférentiels ».

324 .

>>318
Et puis >>315 tu peux tenter de me discréditer tout ce que tu veux Je te présente mes excuses si tu vois mon message comme une attaque visant à te discréditer, ce n'était pas mon but. Je fais seulement le parallèle entre ce que je vois ici et ce que j'ai vécu ailleurs parce que c'était ce que je pensais sur le moment.
J'ajouterais que je ne vois absolument rien de mal à être PUSSO jusqu'à la vingtaine, je l'ai d'ailleurs moi même été.

325 .

>>324
La tournure de message prêtait à confusion.
Je suis resté vierge jusqu'à mes 18 ans. J'ai eu un paquet de partenaires depuis car j'étais en manque total de confiance en moi et en besoin de validation (ma grande gueule pas trop moche faisant le reste).
J'en ai eu de moins en moins (au fil de mon développement personnel) et je suis passé des coups d'un soir aux sexe-amis puis à ma relation sérieuse actuelle.

326 .

Elle n'a toujours pas accepté mon invite FB alors qu'on échange sur le groupe de discussion et que je viens de la croiser à cette soirée. Je suis comme un ado en rut. Pourtant jusque-là je n'ai qu'une curiosité à son égard, mais bordel, je suis curieux !

327 .

C'est une chose d'entendre Gould marmonner, mais là j'ai un enregistrement où on entend le pianiste RESPIRER.

328 .

>>326
T'en fais pas c'est normal, les filles restent des filles toute leur vie.

329 .

>>328
Les filles les garçons ses tro diférands mdr

330 .

>>325
Mais c'est totalement normal de rester vierge jusqu'à 18 ans. Faut arrêter le porno et les conneries, y'a rien de normal à perdre sa virginité à 13 ans. 17-18, c'est totalement dans la moyenne.

331 .

>>330
Mais j'ai pas commenté cet état de fait.
C'est plutôt la suite qui mérite d'être discutée.

332 .

SI T'AS PAS PERDU TA VIRGINITÉ AVANT TA NAISSANCE C'EST FOUTU POUR TOI TU SERAS JAMAIS HEUREUX

333 .

>>332
Trouvé le deuxième incel.

334 .

Il n'y a que quand je ne côtoie personne que je me sens bien. Dès que j'essaie de refaire des efforts pour me sociabiliser, aussitôt l'angoisse de ne pas être assez et d'être jugé la dessus remonte.
Peut-être que je devrais définitivement m'isoler.

335 .

>>334
Pareillement et je me sens encore plus con quand les gens viennent vers moi, discutent et que je ne trouve pas quoi leur répondre. Ils ont l'impression de se prendre en gros vent, que je suis "froid".
Mais sincèrement, qu'est-ce qu'ils veulent que je leur dise ? J'ai pas envie de parler pour rien dire, j'ai pas envie de rire à leurs blagues de merde, de leurs moqueries etc... Ils attendent toujours qu'on leur dise quelque chose de gentil, qui va dans leur sens, sinon ils se vexent.
Je déteste pas les gens, je suis même plutôt admiratifs d'eux et sais reconnaître quand j'ai besoin d'eux ou quand ils sont meilleurs que moi. Je les aime bien, mais à petites doses, genre deux-trois heures par jour.

336 .

Quand je serai grand j'habiterai dans un immeuble pour vieux. Je pourrais leur tenir la porte, aider à porter leurs courses et surtout dormir sans être réveillé par mes voisins qui hurlent gaiement en tapant du pied.

337 .

>>334
La même chose, on est bien, on est intravertis et alors? Cependant, rien que pour apprendre d'autres trucs, pour évoluer; il faut interagir avec des individus. Il ne faut pas se prendre la tête je crois.

338 .

>>336
Et tu entendras leur télévision à fond à longueur de journée (et aussi de nuit, parce qu'ils ne dorment que cinq heures).

339 .

>>338
Laisse moi rêver d'une vie meilleure en paix stp.

340 .

Ce message a été effacé.

341 .

Je me suis tapé un rhume il y a une semaine et j'ai de nouveau mal à la gorge. Santé en carton de merde.

342 .

Quel plaisir de lâcher une bonne caisse bien odorante avant de quitter la rame de métro bondée.

343 .

La chirurgie esthétique j'ai jamais compris qui n'aime pas les gros nez.

344 .

>>343
Dans les cultures antiques grecques et romaine, le monosourcil était un trait désirable pour les femmes comme pour les hommes. Moi je me l'épile régulièrement pour ne pas avoir l'air d'un métèque hirsute aux yeux de mes pairs. Le nez des femmes, c'est pareil. Aujourd'hui, en occident, un nez proéminent et convexe avec une arête ciselée est perçu comme une caractéristique masculine (pense à Sarah Bernhardt) et associé à plein de connotations négatives. C'est souvent les femmes elles-mêmes qui complexent sur des trucs sont tout le monde se fout, et les chirurgiens esthétiques ont tous les jours des requêtes farfelues qui se terminent en visages de Bogdanov.

C'est peut-être parce que j'ai pris l'habitude de décomposer les crânes et les visages des gens comme un algorithme de reconnaissance faciale, ou peut-être que mes standards sont bas parce que je n'ai accès qu'aux filles qui ont elles-mêmes des standards bas, mais je vois souvent de la laideur là où les autres voient de la beauté et vice-versa.

345 .

Bogdanov Le pire c'est qu'ils étaient pas moches du tout dans leur jeunesse, avec leur style de mauvais garçons des montagnes du Caucase.

346 .

Abusé, le Daily Stormer est encore down.

347 .

>>346
https://dailystormer.is

348 .

>>346
Comment tu as pu le savoir ? Tu traînes vraiment là-dessus ?

349 .

The Catalan region has long been the industrial heartland of Spain – first for its maritime power and trade in goods such as textiles, but recently for finance, services and hi-tech companies. Ah d'accord, il y a leur histoire, mais c'est aussi pour ça qu'ils veulent l'indépendance. C'est beau l’indépendantisme moderne, y'a pas à dire.

350 .

J'ai rêvé de Mélenchon et Hamon en tutu ballerine du coup j'ai peur d'aller me recoucher.

351 .

Je suis encore bourré. Déménagement dans 1h30. Eh merde...

352 .

>>349
https://infokiosques.net/lire.php?id_article=1114

353 .

Apple, chantre de la facilité et de l'assistanat pour ses usagers.
Et là, iTunes est le premier programme à ne pas s'installer correctement sur mon PC depuis une bonne décennie.

354 .

>>353
Et ça fait une bonne décennie qu'iTunes est l'un des pires programmes existants pour écouter de la musique sur PC.

355 .

>>354
J'en avais besoin pour mettre de la musique sur un iPod de récup (pire concept jamais ça, un logiciel pour transvaser des fichiers sur un support USB).
Du coup j'ai trouvé une alternative gratuite.

356 .

>>355
Laquelle ?

357 .

>>356
CopyTrans Manager.

358 .

Je me demande si j'ai fait une erreur en refilant mon code à mes camarades de classe. Ça me ferait chier d'avoir une note moins bonne sous prétexte que beaucoup d'élèves ont obtenu un bon score.

359 .

>>358
Open Source : le commencement.

360 .

lire un article sur l'euthanasie d'une personne connue se sentir tristement envieux

361 .

Rappel quotidien que tous les jours, j'aime chanter.

362 .

C'est l'histoire d'un compositeur pédophile qui crée une fugue en détournement de mineur.

363 .

>>362
Avec combien de diocèses à la clé ?

364 .

>>362
>>363
applause.jpg

365 .

Ma vie est tellement en morceaux que je n'essaye même plus. Vivement qu'un camion m'écrase.

366 .

>>365
Je demande un vertexte avant de te faire un câlin par tcp-ip et te proposer de boire socialement, ânon. On ne peut pas déterminer si des jours meilleurs t'attendent avec aussi peu d'information ; crois-en ma parole de survivant de la dépression et de l'ostracisme social extrême, les choses peuvent tourner très vite et tu as souvent plus d'opportunités que tu ne le crois.

Détaille bien tout ce qui te fait souffrir, insiste sur ce qui est de ta faute.

367 .

>>366
les choses peuvent tourner très vite et tu as souvent plus d'opportunités que tu ne le crois. Ah j'en ai eu l'expérience aujourd'hui même.

368 .

>>367
Es-tu >>365 ?

369 .

>>367
Et moi, >>366 je t'ordonne de nous en faire un vertexte même que tu le sois ou pas.

370 .

>>368
Non pas du tout.

>>369
Oula, après une bonne nuit de sommeil alors.

371 .

>>367 / >>369 au rapport. Je suis un très mauvais histoireraconteur, vous êtes prévenus.
Sois moi, étudiant jeune et dynamique en fin de parcours d'études. Intègre une nouvelle université légèrement plus prestigieuse que la précédente. Emménage, découvre une nouvelle ville, de nouvelles têtes. "Chouette ces gens ont l'air sympa !" Essaie de dialoguer un peu avec les gens, s'inscrit sur le groupe facebook, attends patiemment une sortie entre camarades. Attends patiemment que quelqu'un propose une soirée, un bar, une pétanque, etc. Attends moins patiemment. Se pose des questions sur son aptitude à sociabiliser. "Suis-je trop timide ? Trop hautain ? Trop bizarre ?" Un mois passe. Rien, le groupe est amorphe, chacun dans son coin avec ses amis. sudo apt-install prise d'initiative devant de parfaits inconnus sudo upgrade mon courage "S-salut les a-amis, ç-ça v-vous d-dit de p-p-prendre un v-verre ce s-soir ?" Mistral Gagnant.mp3 Vive le vent d'hiver.wav sadfrog.png *ding* (le bruit de la messagerie facebook) "Hé c'est pas cool que personne t'ait répondu ! Je vais essayer de motiver des gens pour sortir, c'est une super initiative mec !" La journée suivante, des êtres humains bipèdes vivants me parlent, de plus en plus. Le soir même c'est la SOCIALISATION. "C'est cool que tu prennes des initiatives !" mtstq cette situation d'entropie emmerde plus ou moins tout le monde et que les gens présents étaient contents de sortir.
Autrement dit, la solitude mortelle s'est muée en début de cohésion de groupe en un claquement de doigts.

372 .

>>371
tous ses mieux passer ke praivu.png

373 .

J'essaie de taper l'inscruste avec de nouveaux gens mais c'est chaud, j'ai du mal à jauger si ils m'acceptent ou supportent juste ma présence parce qu'ils n'ont pas le choix.

374 .

Je viens de manger des panais pour la première fois, c'est sympa. Si Anon n'a pas encore perdu sa virginité du panais je l'invite à le faire.

375 .

J'ai le sentiment que la presse est en train d'attribuer à France Insoumise le rôle qui était dévolu au Front National pendant des décennies : celui d'épouvantail politique.
Le FN étant monté haut dans les résultats jusqu'à en devenir dangereux, on n'en parle plus, et à la place on envoie au charbon une autre vieille chimère qu'est le communisme (même si FI est aussi communiste que le FN est fasciste, mais bon).
Débattez ceci.

376 .

>>375
la presse est en train d'attribuer à France Insoumise le rôle qui était dévolu au Front National Tu as des exemples ? C'est une vraie question.

377 .

>>376
Pas du tout, c'est un ressenti que j'ai, et qui se base déjà sur le fait que le FN soit instrumentalisé (fait qui n'est ni avéré ni généralement admis).

378 .

>>375
Je trouve que c'est l'inverse, la FI était plutôt assimilée au FN au début et ça se décante car admission comme unique parti survivant de gauche tandis qu'ils se multiplient comme des cancers à droite. D'autre part je sais pas si tu as vu le débat Mélenchon Philippe mais c'était pas mal branlé. Je l'ai ressenti comme un clivage audace / méthodes traditionnelles.

379 .

>>371
Quand tu intègres un nouveau groupe de pairs dont les membres se connaissent déjà, tu vas les voir comme si tu étais déjà leur pote, tu paies une tournée, tu attends qu'on te pose toutes les questions, tu fais des blagues aux bons moments et voilà, tu es intégré en une soirée. Éventuellement tu fais une crémaillère et tu peux même entreprendre de te caser vite fait.

C'est beaucoup plus facile de faire ça que de réparer une vie sociale quand tu es fiché comme le cas soc' de la promo, mais même ça si tu sais repérer qui est ouvert d'esprit et que tu essayes très fort d'être un mec bien c'est possible.

380 .

>>379
Mais chacun fait aussi selon sa personnalité. Pour ma part je ne pourrais faire comme tu dis, ça ne serait pas naturel pour moi, ça ne pourra pas se passer aussi aisément que pour toi.

381 .

>>380
Ce n'est pas naturel du tout pour moi non plus. Je me suis remis en question, je me suis fait violence et ça a pour ainsi dire guéri mon autisme, qui m'avait quand même mis dans une situation où je n'avais littéralement aucun ami ; je suis rentré dans un cercle vertueux, dont j'espère qu'il me suivra jusqu'à l'acajou, d'amélioration de mes attitudes. Aujourd'hui j'ai du respect pour mes normets de compagnie, et ceux auxquels je n'en ai pas parlé ne se doutent même pas de l'intensité de mes passages à vide.

Ce qui m'a sauvé, c'est d'avoir trouvé par hasard, au cours de mes pérégrinations sur PubMed, des articles sur l'entraînement aux compétences sociales, qui a plus ou moins de succès sur les aspies, mais qui a donné toute une dimension supplémentaire à ma vie, au point où je peux maintenant m'estimer plus socialement compétent que pas mal de gens normaux qui ont des traits de personnalité infects mais qui fonctionnent. Je ne le dirais jamais ici, les relations sociales et amoureuses n'échappent pas à l'abstraction, et être capable de les intellectualiser pour reprogrammer et optimiser ses comportements spontanés est une chance, et c'est paradoxalement l'apanage des plus gros nerds.

Je me suis forcé à mettre en application tout ce que j'ai pu lire dès que j'en ai eu l'opportunité (et rien ne t'empêche de te la créer en t'inscrivant à n'importe quoi), et ça a été très douloureux de garder mes problèmes d'estime de soi en-dedans, jusqu'à ce que je comprenne que ce que j'avais pris pour du froid mépris de la part de certains normaux était en fait une forme de timidité respectueuse que mon aisance sociale nouvelle leur induisait.

1-6-yves ton physique a joué Non, je suis un gringalet anémique au physique tout au plus passable. J'ai fait un effort significatif sur mon apparence seulement quand j'ai voulu me trouver une PA.

382 .

>>381
je ne le dirais jamis assez ici*

383 .

>>381
Trouvé l'INTJ.

384 .

>>383
Trouvé le RSALGBTQIABTP.NET.tar.gz

385 .

>>384
Trouvé l'ENTP.

386 .

>>383
En effet, et ce n'est pas la première fois qu'on (tu ?) me répond ça ici. Enfin c'est peut-être projection de ma part, mais ça m'étonnerait que la majorité des utilisateurs de ce site ne soient pas INxx.

Il faut vraiment que je me fasse faire broder INTJ sur un vêtement quelconque, pour identifier les gens qui croient en ces conneries DLVV et les sermonner.

387 .

>>386
Perdu, ENxx.

388 .

>>387
je suis la majorité des utilisateurs de ce site Même si ce n'était que toi et moi, tu ne représenterais pas la majorité absolue.

389 .

>>388
Je n'ai jamais prétendu être la majorité, j'ai dit que tu avais perdu.

390 .

>>389
Mais tu n'as pas accès à la psyché de tous les utilisateurs, et en principe tu ne peux pas inférer le MBTI de quelqu'un sans qu'il réponde directement à des questions que tu lui poses, donc même à supposer que tu ne commettes aucune erreur de profilage, tu n'aurais dans la plupart des cas pas la possibilité de déterminer avec un minimum de certitude plus d'une lettre par utilisateur. Moi je décris carrément mes schémas cognitifs donc je veux bien qu'on essaye de me deviner, mais c'est pas du tout généralisable.

Et les utilisateurs qui répondent à la question « Quel est votre MBTI » ne sont probablement pas représentatifs.

391 .

>>390
Premier-de-la-jaquette, vous êtes dans une forme éclatante ce soir !

392 .

>>391
Tu voulais dire « PDLJ détecté ».

393 .

>>392
Mince, bien vu.

394 .

C'est quand qu'on s'échange un verre l'Acrim ?

395 .

>>394
Autant j'aimerais, autant renoncer à l'anonymat de la planche me semble une mauvaise idée.

396 .

>>394
Nouveau parisien reportant. Si t'en es, j'en suis.

397 .

>>394
>>396
Parisien de naissance présent à la précédente DLVV ici, je veux bien me taper l'incruste si vous organisez ça pour après ce week-end et avant la dernière semaine de novembre. Par contre comme la dernière fois, on évite de trop chercher à se réseauter, sauf si ça présente un réel intérêt.

398 .

>>397
Insinuant que >>394 ne pose pas la question dans l'espoir d'être enrôlé chez les illuminatis par Franc-Mac'-kun.

399 .

>>394
La dernière fois, feministkun s'était pointé et avait pourri l'ambiance. Je ne viendrais pas à la prochaine.

400 .

>>400
Ânone ici, si feministkun vient je viens, et le sucerai dans les chiottes du rade.

401 .

>>400
2dans4vant 50 Ânons prétendent être féministe-kun.

402 .

>>399
loultmaster se plaignant de féministe-kun

403 .

>>400
Pas sûr que féministe-kun aie envie d'être sucé par un laideron. Ceci-dit, il ne doit pas être sucé par grand chose d'autre.

404 .

Tous les messages de >>396 à >>403 sont la raison pourquoi >>395.

405 .

Ici féministe-kun (enfin, celui de l'IRL), je suis partant (éventuellement pour me faire sucer aussi) mais j'ai des weeks-ends chargés (éventuellement pour me faire sucer aussi), genre le week-end prochain je suis pas là.
Le week-end du 20 ou du 27 me semblent pas mal.

406 .

Et en semaine ? Du genre mardi 10 ou mercredi 18 ?

407 .

Je re-lis des livres que j'avais étudié au lycée et je me rends compte que si je devais me les expliquer à moi lycéen je le ferais de manière très différente de ce qu'on a fait en cours. Déjà rien qu'en expliquant ce que voulait faire l'auteur et dans quel contexte il était ça éclaircit pas mal de trucs et permet de beaucoup mieux apprécier les textes. Par exemple on m'avait fait étudier Le parti pris des choses de Ponge, et si on m'avait expliqué que son but était de répondre aux poètes décadents, surréalistes, etc., en décrivant de manière aussi précise que possible des choses simples du quotidien, j'aurais apprécié de le lire au lieu de ne rien comprendre et de me faire chier en cours à disséquer des trucs semblant sans intérêt.

408 .

va sur Hacker News ouvre n'importe quel fil poste quelque chose du genre « wait until IA makes [sujet de l'article] irrelevant » ramasse du karma venant d'admirateurs de start-upeux Faut vraiment pas être très futé pour trouver que la communauté d'HN est de qualité.

409 .

>>406
En semaine, je ne sors que le jeudi soir, toutes les semaines avec mes vrais amis, et ils est hors de question que je manque un truc avec eux ou que je sacrifie deux nuits dans la même semaine. Je pense ne pas être seul dans ce cas. Les deux propositions de >>405 me vont, sous réserve de ne pas apprendre que j'ai une opportunité vraiment cool entre temps.

>>407
Le Français au lycée est aussi horrible que la musique telle qu'on l'apprend au conservatoire, et pour la même raison ; on y apprend en fin de compte très peu à apprécier ce qu'on lit et le sens derrière, et les programmes forcent les enseignants à faire de la grammaire à froid sans encourager la production. Un monde merveilleux à la portée de chacun devient un bête exercice de mémorisation et d'application d'un algorithme de détection de figures de style.

J'ai complètement freestylé mon Bac de Français et j'ai eu 15 aux deux épreuves. De mémoire à l'oral j'étais tombé sur un truc de Montesquieu qui me parlait déjà avant qu'on m'impose une fiche de lecture froide et sans vie, donc je m'en suis sorti avec mon éloquence naturelle et ma connaissance du contexte dans lequel le texte avait été écrit. À l'écrit, comme à chaque DS depuis mon entrée en seconde, j'avais pris le sujet d'invention, et j'étais parti dans un délire insondable à la Queneau avec quatre alexandrins réguliers au milieu, franchement hors-sujet mais largement au-dessus de ce qu'on attendait d'un TS. Je pense qu'on ne peut pas reprocher au système éducatif de brider les élèves talentueux dans la mesure où un prof satisfait de ce qu'il constate mettra une bonne note indépendamment de la compliance au barème stérile de l'épreuve.

410 .

>>409
J'ai eu le malheur de croire naïvement pendant longtemps que ce qu'enseignait l'école était tout à fait adéquat et qu'il suffisait de travailler de manière bien conformiste pour réussir. C'est absolument mortifère, et l'université m'a libéré de cela, bien que partiellement. On se fout bien de la gueule des élèves tiens.

411 .

Cette semaine je lorgnais les escort sur vivastreet, puis j'ai finalement investi mon argent en site de rencontres. Je n'arrive toujours pas à sauter le pas d'aller aux putes...

412 .

Ce message a été effacé.

413 .

>>411
Mais où sont les féminazis quand on a besoin d'eux ?
Ça fait bien 2 jours que je ne les ai pas vu s'acharner sur Ânon... ça commence à me manquer.
On ne peut pas laisser passer un message pareil ! Ça parle de pute et tout !

414 .

Le problème avec la drogue, c'est que c'est quand même super bon.

415 .

Liste de choses que je n'ai pas compris :
- la vie ;
- l'orgasme clitoridien ;
- le fil "Zeugmas".

416 .

>>413
Tu es devenu un féminazi.

417 .

Ce message a été effacé.
Styles : Acrimonie Nuit