/a/ – Arbitraire

[Revenir] [Fil entier] [50 derniers messages]
Posting mode: Reply
Courriel
Sujet   (reply to 71957)
Message
Fichier
Vidéo   Help
Mot de passe  (pour supprimer le message ou le fichier)
  • Types de fichiers autorisés: GIF, JPG, PNG
  • La taille des images est limitée à 8192 Ko.
  • Les images supérieures à 250x250 pixels seront réduites.
  • 530 utilisateurs uniques. Voir le catalogue

/a/ - /crypto/
Fichier 159724045745.gif - (350.62KB , 1702x1384 , zcashchampagnewojak.gif )
71957 71957
Y'a des aficionados de la crypto ici ? des cool kids de la monnaie ? je suis assez cool anon. je m'appelle ivan b. t'es ma petite copine maintenant anon. allez grouille, monte sur le bateau... oui... oui. good girl.
Agrandir toutes les images
>> 71989
J'ai un compte coinbase pour acheter de la drogue.
>> 71997
>>71989
Basé et pareil. Je spécule sur l'or physique mais les cryptos lol.
>> 72010
>>71997
boumeur immonde
>> 72011
Désolé OP, ici on ne spécule que sur les cryptofascistes.
>> 72012
>>72011
Le road show bat son plein, on voit déjà une hausse du cours malgré une sous-performance sur les derniers mois.
Les spéculateurs du cryptofascisme ont de beaux jours devant eux sur le marché des idées, en plus d'être la traditionnelle valeur mobilière de placement des minorités d'extrême gauche.
>> 72123
Fichier 159754178252.png - (17.24KB , 987x981 , zcash-icon-fullcolor.png )
72123
https://z.cash/ ma poule
>> 72124
>>72123
>vouloir entraîner les ânons dans un pump & dump
>> 72125
>>72123
>Promouvoir le pire gaspillage d'énergie jamais réalisé.
>> 72126
>>72125
Ceci. Je ne comprends vraiment pas pourquoi cette merde n'a toujours pas été interdite. Même des économistes de renommée titanesque comme Roubini demandent la disparition de ce bal des crétins.
>> 72133
>>72126
>>72125
Oui ça semble complètement absurde. Un copain amenait l'idée que la cryptomonaie étaient écologiquement acceptable si elle permet de créer une monnaie "indépendante". Mouais.
>> 72134
>>72133
>la cryptomonaie étaient écologiquement acceptable si elle permet de créer une monnaie "indépendante". Mouais.
Ça me semble d'autant plus absurde que la question de l'écologie demande une réponse globale, totale et unie plutôt qu'indépendante.
>> 72151
>>72134
>totale
More like TOTALITAIRE amirite ??
>> 72156
Fichier 159762833253.png - (733.91KB , 1024x542 , terry.png )
72156
Ce fil révèle le faible QI de la planche
>> 72312
Pas assez intelligent pour ça. Je me contente de mes autismbucks.
>> 72313
>>72312
T'as quoi ? J'hésite à aller demander quelque chose pour mon trouble bipolaire + adhd + autisme probable
>> 72314
>>72313
>T'as quoi ?
Officiellement Schizophrénie, selon moi simple paresse et dépression.
>> 72347
Fichier 159796336577.png - (301.75KB , 828x1403 , 0562_-_R0C0k9m.png )
72347
>>72312
Tu touches cb ?
>> 72457
>>72012

Pour quoi est-ce que ça doit être interdit selon vous?
>> 72515
Fichier 15984422608.jpg - (43.93KB , 700x400 , Comfy Pepe2.jpg )
72515
>>72347
902 Euros par mois + l'APL. Largement assez pour financer mes loisirs. Je conseillerais à tous les NEET de se faire mettre sur l'Allocation Adulte Handicapé. Simuler une maladie mentale est facile (voir l'expérience de Rosenhan). Attention toutefois à ne pas y aller trop fort, il peut y avoir un prix à payer : obligation de prendre un traitement, de voir un psychiatre régulièrement, d'être interné...

Bonne chance and stay comfy
>> 72519
Fichier 159844425945.png - (285.61KB , 680x539 , skeptical Dawn.png )
72519
>>72515
>ne pas avoir une vraie maladie mentale
Normet.
>> 72543
Fichier 159847803896.png - (282.30KB , 326x327 , 7083a506b3dc0587156b574b3b41bab0.png )
72543
>>72515
A une époque, quand j'ai eu mon premier job, a 17 ans, j'avais en horreur les parasites dans ton genre.

Dix ans plus tard a bosser pour les autres, tout ce que j'ai a dire, c'est: profite, copain, c'est a toi que je pense quand je paie mes taxes. Les vrais parasites, ce sont les actionnaires de ma boite, les retraites américains, tu n'y es pour rien dans mes conditions de travail qui empire chaque année, c'est pas toi qui pousse mes collègues au suicide, c'est pas ta main que je retrouve sur mon cul et que je dois repousser dans le silence.

Dépense ce fric dans tes abonnements netflix, tes commandes uber eats et tes jeux vidéos. Quand je vois ce que mes patrons font du fric qu'ils se font a coup de bonus et de magouilles avec la benediction du gouvernement, le parasite qui ronge la société et la planète, c'est pas toi. Profite cyniquement du systeme, parce que l'alternative, c'est de te lever tout les matins en te demandant pourquoi ton existence est celle d'une machine.
>> 72544
>>72543
>Dépense ce fric dans tes abonnements netflix, tes commandes uber eats et tes jeux vidéos.
Pour engraisser les mêmes patrons de merde et la boucle est bouclée.
>> 72546
>>72543
Une grande proportion de la population en occident ne travaille que pour justifier son revenu, et dispose de ressources bien plus élevées que AAH + APL pour faire mal une tâche qu'une machine ferait mieux, voire une tâche inutile qui ne rajoute que des délais à l'action d'une machine.

Quand labourer les champs redeviendra une priorité et qu'il faudra abandonner notre mode de vie dément, il y a fort à parier que les démarches administratives dans ce pays deviendront enfin simples et rapides.

Revenu universel mutualisation des tâches non qualifiées bonifications sélectives décroissance circuits courts refonte globale de la société high-tech/low-power sans viande no future.
>> 72547
>>72546
>Quand labourer les champs redeviendra une priorité et qu'il faudra abandonner notre mode de vie dément, il y a fort à parier que les démarches administratives dans ce pays deviendront enfin simples et rapides.
Super, Nostradamus et pour quand viendra ce grand bouleversement mondial ?
>> 72548
>>72547
Tu verras bien.
>> 72550
Fichier 159848165261.png - (97.70KB , 337x253 , d320523c3a75f866eaaeb0ae3e6be6db.png )
72550
>>72544
Donc tu proposes quelle alternative ? Ne pas se divertir, se cultiver ou se nourrir ?

Blâmer les gens pour consommer, c'est l'argument des trous du cul qui veulent se donner un cote snob.
>> 72551
Fichier 159848197421.jpg - (340.95KB , 984x1103 , 000___1574206128.jpg )
72551
>>72550
T'as 100% raison, mais je crois que les ânons avant toi ont décidé d'ignorer cette sous-merde et son sempiternel "i'm very smart".
>> 72552
>>72550
Tu peux te divertir, te cultiver et te nourrir sans filer un centime à Netflix, Uber, Amazon et toutes ces autres merdes qui nous pourrissent la vie sur le long terme.
Et en plus si c'est pour engraisser des patrons de merde que tu critiqueras plus tard sur une planchanonyme, je vois pas l'intérêt. Y'a un moment où faut vivre en accord avec ses convictions plutôt que d'être cynique par défaut.
>> 72553
>>72550
>Ne pas se divertir, se cultiver ou se nourrir ?
Pour te nourrir tu peux acheter ta bouffe en AMAP plutôt que sur Uber Eats. Ça coute moins cher et tu ne nourris pas directement les parasites dont tu parles.
Pour te divertir tu peux aller en bibliothèque. La plupart sont gratuites et même s'il te faut payer un abonnement ça ne va pas directement dans la poche des parasites. Pour te cultiver tu peux aller dans le petit ciné associatif de ta ville qui passe des films documentaires iraniens indépendants, et ainsi de suite.

Il y a des alternatives. J'admet volontiers qu'elles ne sont pas aussi faciles, mais il y a un moment où il faut lutter pour faire arriver les choses que l'ont souhaite.

t. Hypocrite qui achète encore des oranges en super marché.

>>72546
>dispose de ressources bien plus élevées que AAH + APL pour faire mal une tâche qu'une machine ferait mieux, voire une tâche inutile qui ne rajoute que des délais à l'action d'une machine
Tu surestimes de beaucoup les machines.
>> 72554
>>72553
Ce que je constate au quotidien en tout cas, c'est que grâce aux machines je n'ai pas besoin de comptable, ni de secrétaire, alors qu'il y a juste une génération il aurait été impensable de fiare mon métier sans.

Tous les postes, autant dans le public que dans le privé, qui consistent à scanner des papiers, à copier des données, à faire des opérations de tri, à imposer un facteur humain pour interagir avec une entité... seraient substituables sans trop de difficulté par une dématérialisation bien implémentée, avec un gain de temps substantiel, ce qui n'exclut pas de garder un nombre restreint d'humains qualifiés pour se pencher sur les éventuelles situations où tout ne se passe pas comme prévu.

La transition est déjà en cours progressivement, mais par exemple pour interagir avec les URSSAF, pour obtenir un document quelconque en préfecture, en mairie ou auprès d'une instance officielle de moyenne envergure, ou encore pour c'est toujours le même cirque, les courriers, les mails, tout le service qui est en vacances un mois entier (véridique, ça m'est arrivé personnellement avec la CPAM, un ordre professionnel et la mairie de ma ville natale)...
>> 72555
Est-ce que les NEETs vont créer le communisme gay spatial luxueux totalement automatisé ?
>> 72558
>>72544
>>72550
>>72551
>>72552
>>72553
Il y a des gens qui pensent vraiment que pour vaincre Mac Do il suffit d'être assez nombreux à ne plus y aller ?
Sans déconner les gars (et les meufs, peut-être, même si j'en doute à ce stade lol), si vous voulez que Google/Mac Do/Netflix/Uber dégagent, faut passer par la loi et rendre leur activité impossible, c'est pas trois tondus et deux pelés qui par réflexe éthique n'y vont plus qui vont changer quoi que ce soit.
Pareil pour la viande hein, une législation à l'échelle du pays entier qui encadre de façon draconienne la production/distribution de produits carnés pour les gens qui en ont besoin (au hasard femmes enceintes, personnes à porphyrie etc), c'est quand même un peu plus sérieux que demander à tout le monde un grand réflexe éthique permanent alors qu'on a un matraquage publicitaire intense pour bigard à côté.
Je pense vraiment pas que ça soit super productif de tomber dans le panneau libéral de la petite morale individuelle face à des enjeux globaux, c'est une façon de se sentir mieux avec soi-même mais ça ne règle pas le problème et ça sert à rien de casser les couilles des gens avec ça.
Faut interdire les putains d'avions et des batteries de missiles sol-air partout sur le territoire plutôt que culpabiliser monsieur et madame michu qui rêvent d'aller à djerba pendant les vacances de toussaint.
>> 72559
>>72558
Mais pourquoi t'as cité mon post ? Évidemment que les "gestes du quotidien" et l'éthique individuelle c'est de la merde. J'ai jamais défendu ces conneries, la plupart des gens dont moi ont vraiment pas les moyens de "voter avec leur portefeuille". Après c'est vrai que je vais pas non défendre unguibus et rostro le fait de payer Netflix quand le piratage est encore vivant.
>>72554
Est quand t'auras bien automatisé tout ce qui pouvait l'être, tu vas faire quoi ? C'est quoi ton end-game ? D'autant qu'un comptable qui faisait ses comptes en T à la main c'était beaucoup plus 'durable' que tes serveurs et les logiciels de gestion, alors tout ça pour quoi ?
>> 72560
>>72559
J'ai cité tout le monde impliqué dans l'échange que je sois d'accord ou non.
>> 72561
>>72559
>la plupart des gens dont moi ont vraiment pas les moyens de "voter avec leur portefeuille".
Je "vote avec mon portefeuille" en vivant avec 550€ par mois, donc c'est faisable. Enfin ça s'apprend.
>> 72562
>>72561
C'est pas une raison pour casser les couilles des gens avec la moraline et les saintes indulgences vertes.
>> 72563
>>72562
>oé les patrons de merde c'est eux les parasites!
>*incite les gens à acheter les produits de ces patrons*
Excuse moi si j'ai trouvé ça tellement con que j'ai pas pu m'empêcher de le souligner.
Enfin si tu préfères attendre que des lois arrêtent ce genre d'entreprises (bon courage dans ce pays de droitard qu'est la France) plutôt que d'apprendre à t'en passer dès maintenant, libre à toi.
>> 72564
>>72563
Ah oui, les fameuses AMAP capitalistes avec actionnaires, PDG sur-payés, etc., c'est connu.
>> 72565
>>72561
>Je "vote avec mon portefeuille" en vivant avec 550€ par mois
Attends, avec moins de 600€ tu fais quoi ? Parce que litérallement ne pas payer Netflix, ubereats et des JV c'est normal. Mais manger en dehors des circuits de l'agroalimentaire, se vêtir, meubler et se déplacer de manière non macronisée c'est chaud. Déjà rien que la bouffe en indé/local c'est chaud.
Mais sinon ton argument est toujours éclaté. Tu consommes de l'énergie ? Haha t'enrichis la Standard Oil/General Electric ! De l'eau ? Véolia/Nestlé je sais plus qui d'autre.
Je partage ton scepticisme vis-à-vis des lois, mais l'action collective ça peut aussi se faire autrement.
>> 72566
>>72565
> manger en dehors des circuits de l'agroalimentaire
Si ton emploi du temps est compatible, les marchés sont souvent un bon moyen d'avoir des circuits courts.
> se vêtir, meubler
Emmaüs et autres associations d'entre-aide ouvrière.
>se déplacer de manière non macronisée
Ah, cette maladie française de voir toute la politique au travers du président du moment. Mais oui si tu habites pas en ville la voiture est quasi-obligatoire, surtout avec le mouvement de re-concentration des services publiques.
>Tu consommes de l'énergie ? Haha t'enrichis la Standard Oil/General Electric ! De l'eau ? Véolia/Nestlé je sais plus qui d'autre.
Oui, la démarche a ses limites, mais c'est pas pour autant qu'elle est inutile. Surtout si tu contribues à un cercle vertueux qui rend les alternatives de plus en plus viables. Exemple tout bête, si plus de personnes connaissent Emmaüs et en ont bénéficié à un moment de leur vie, plus il y a de chances qu'elles donnent des trucs (c'est ce que j'ai fait), ce qui rend Emmaüs d'autant plus utile.
>> 72567
>>72566
Les marchés c'est souvent plus cher que la grande distribution, donc des fois c'est pas pour tout le monde. Mais sinon j'avoue que sur le reste ton raisonnement se tient bien et que tu m'as convaincu. Ah et bien pensé de concevoir Emmaüs, le secours populaire, etc comme des espaces d'entraide populaire plutôt que de "charité", c'est logique puisque la mission du SP près de chez moi est animée par des gens eux aussi pauvres.
>> 72568
>>72567
Je suis une autre personne que l'ânon qui vit avec 550€ par mois, mais je connais aussi la pauvreté, et je peux te dire que ce genre de choses tu dois les apprendre assez vite quand t'as le feu au cul. Je suis pas dans l'extrême pauvreté non plus, c'est une combinaison d'incapacité temporaire à travailler plus endettement, mais j'avais quand même commencé à me renseigner sur des approches plus radicales comme le freeganisme, et évidemment je sais ce que ça fait que de passer sous le scalpel d'une assistante sociale et d'une commission qui épluche tes comptes pour t'accorder une aide. Aussi si t'as un tout petit peu de marge de manœuvre financière, je trouve qu'il y a une satisfaction profonde à manger des produits locaux de qualité. Après peut-être que c'est l'habitus ouvrier que m'a transmis mon père qui fait que je suis prêt à consacrer une part importante de mon budget à la nourriture.
>> 72569
>>72544
>"Ne faites pas attention a moi, je suis un hypocrite".
>>72566
>"Je suis hypocrite moi aussi mais laisse moi signaler ma virtue"
>> 72570
>>72565
>Mais manger en dehors des circuits de l'agroalimentaire,
Sans emploi, donc j'ai le temps d'aller au marché. Mes produits transformé viennent d'une SCOP.
>Se vêtir
Emmaus, croix-rouge, je garde mes habits très longtemps
>se meubler
Emmaus, leboncoin, je construis ce que je trouve pas
>Se déplacer
À pieds, vélo, train. J'ai une voiture pour les déplacements dans des coins paumés, mon dernier plein remonte au début du confinement.
>Déjà rien que la bouffe en indé/local c'est chaud.
Ça dépend où t'habites. J'ai vécu proche de Dunkerque, à Marseille et là dans une petite ville bretonne, j'ai toujours trouvé du local/indé varié. Et même bio, c'est pour te dire. Je dépense environ 100€ de bouffe par mois avec un régime végétalien.
>Mais sinon ton argument est toujours éclaté. Tu consommes de l'énergie ? Haha t'enrichis la Standard Oil/General Electric !
Je suis chez PlanèteOui, c'est un moindre mal je pense.
>De l'eau ? Véolia/Nestlé je sais plus qui d'autre.
Ben oui, sûrement, mais est-ce que j'ai le choix sur ça? Pour l'instant j'ai rien trouvé de mieux que d'installer des réducteurs de débit. Il faut bien vivre non?
Y'a une différence entre avoir une action collective et faire une course à la vertu. Je vais jamais rabaisser les gens sur leur mode de vie, parce qu'ils sont à un point où j'étais avant. J'ai mis des années à changer et ça aurait pu aller encore plus vite sur les industries ne mettaient pas des bâtons dans les roues de gens de bonne volonté.

Mais là, se plaindre des patrons parasites tout en promouvant les produits (nuls) des pires entreprises existantes et prendre la mouche quand on se le fait remarquer, bon... Surtout en stipulant qu'il n'y a pas d'alternative (klaxonne si Thatcher est morte), on entend le même genre d'arguments chez les personnes qui critiquent la décroissance ("Quoi? Tu chies pas dans de l'eau potable? Mais y'a pas d'alternative sinon retourner au Moyen-Âge!").
Enfin désolé >>72543 si tu as mal pris >>72544
, mais je pouvais pas passer outre. Que tu fasses les choses à ton rythme c'est normal, mais ne viens pas dire que les alternatives n'existent pas ou que pour les riches.
>> 72571
>>72570
>Ben oui, sûrement, mais est-ce que j'ai le choix sur ça? [l'eau]
Le truc le plus faisable que j'ai vu c'est uniquement pour l'eau à boire, sur la chaîne youtube ma ferme autonome. Sauf que si ton eau courante est de bonne qualité, le coût en tant qu'eau à boire est ridicule à l'année (à peine un euro) comparé au travail que représente de trouver, surveiller la qualité, et transporter l'eau d'une source publique.
>> 72572
>>72570
Ici >>72543, je ne l'ai pas mal pris, je n'ai fait que donner des exemples parce que figure toi que je ne connais pas >>72515 personnellement, j'aurais du être plus vague et ne pas donner le nom de marques, si c'est ça qui t'as trigger.
>> 72584
>>72570
Merci de ton point de vue que j'apprécie, mais j'ai l'impression que >>72566 a le même et m'a déjà convaincu. Effectivement en plus d'une lutte à échelle collective, faire des efforts de son côté pour sortir de la dépendance et promouvoir des meilleures façons de vivre, ça fait sens.
>>72568
Toi aussi. Effectivement penser le budget alimentation comme un poste de dépenses à surveiller et réduire, c'est peut-être pas si évident que ça.
>> 72670
Fichier 159889804674.jpg - (12.52KB , 225x200 , 1mm.jpg )
72670
Ici Anon anciennement freegan (là ou je vis les supermarchés ne jettent rien ou le font dans des locaux hors d'atteinte). En ville c'est franchement un truc facile à faire. Le cap à passer, c'est se dire qu'on va fouiller dans une poubelle (ce qui est crade et socialement repoussant, en effet) et que des gens nous verront faire.

- prévoir une lampe frontale. J'ai vu et entendu parler de blaireaux qui fouillent avec la lampe de leur téléphone, ils ont tous eu un moment de solitude quand le téléphone est tombé dans le sac. Et à deux mains c'est plus facile et rapide.
- prévoir des vêtements et des chaussures qui craignent rien
- prévoir un petit couteau (suisse ou opinel) pour ouvrir les sacs dont le nœud est trop serré
- prévoir des contenants pour ramener vos trouvailles, idéalement un pour le crade un pour le propre et un pour le fragile (deux sacs de course et un sac à dos par exemple)
- prévoir de quoi rincer, sécher et déballer chez vous (donc évier vide, plan de travail disponible, poubelle avec de la place) : la plupart des trucs vendus sous emballage plastique sont pleins de jus de poubelle mais une fois passé sous le robinet et séché c'est nickel
- ne pas avoir peur de l'intoxication : la plupart des produits périmés (réellement, pas en lisant la dlc) se voient, ceux qui ne se voient pas se sentent sans aucune ambiguïté (viande et poisson). Au pire vous ramenez chez vous des trucs pas mangeables qui auront juste changé de poubelle, c'est pas très grave
- fouiller une poubelle accessible (sur la rue, ou en poussant juste des portes pour accéder au local poubelle) n'est pas illégal. Des gérants ou des habitants vous diront le contraire mais c'est faux. Après, si les flics sont appelés ça va se jouer entre "circulez" et une vérification d'identité au poste. Mieux vaut partir sans braquer la personne qui vous a vu, surtout que c'est un coup à ce qu'elle foute un cadenas.
- en droit le contenu d'une poubelle appartient à la personne qui le trouve, puisque l'ancien propriétaire a explicitement manifesté le souhait de se débarrasser de l'objet. Ce n'est jamais du vol, quoi qu'on en dise. Un arrêté de cour de cassassions (de mars 2019 je crois) a confirmé cela, une gérante de supermarché qui s'était faite virer pour "vol" dans les poubelles de son magasin et qui a obtenu gain de cause sur le licenciement sans cause. En revanche vous serez rarement en position de faire valoir "vos droits" face à un résident qui aura peur que vous dégueulassiez le local poubelle, que vous dormiez là, que vous fracturiez les portes pour y accéder ou que vous agressiez quelqu'un. Prenez plutôt cette info comme une connaissance du cadre légal et des risques encourus.
- en revanche, vous pouvez être inculpé pour effraction, à tort ou à raison et de bonne ou de mauvaise foi
- si un spot que vous connaissez est soudainement inaccessible à cause d'un cadenas, plutôt que de le couper mettez de la colle dans la serrure, ça obligera le connard qui l'a posé à le couper lui-même. Et attendez un peu avant d'y retourner.
- faites gaffe aux caméras dans les résidences, mettez le sac devant votre visage le temps d'être hors champ et évitez les signes distinctifs sur vos vêtements
- laissez propre c'est mieux (pour les résidents, les employés, les autres freegans, les éboueurs).
- les petites supérettes n'ont généralement pas de local pour les poubelles. Donc soit elles sortent la poubelle le matin, soit le soir. Zonez aux heures de fermeture la veille du passage des éboueurs et aux heures d'ouverture le jour de passage (sachant que là vous serez minutés, les éboueurs ne vont pas attendre que vous finissiez). Sachez que les bons spots sont fouillés dans les minutes qui suivent la sortie de la poubelle.
- les locaux poubelles peuvent être accessibles sans forcer de serrure ou escalader une grille, par exemple en trouvant la bonne porte dans une résidence dont la grille ne ferme pas, ou en passant après un résident. Mais faut passer du temps à chercher, et être discret (ce qui peut être difficile à concilier avec les vêtements tout terrains)
- à Lyon, les La vie claire que je fréquentais avaient la bonne habitude d'emballer les "déchets" dans des sacs en papier, par rayon (un sac fruits, un sac biscuits, un sac yahourts etc). Ça limitait la casse, la perforation, le coulis de poubelle. C'était vraiment de la poubelle de qualité. A l'inverse chez Lidl tout était en vrac c'était immonde, le fond des containers avait plusieurs centimètres de jus. Mais on y trouvait plus de choix (du beurre, des plantes vertes...). Chez Intermarché ils emballaient tout dans de grands sacs poubelle qu'il fallait sortir (100L de viande ou de yahourts c'est super lourd et le sac peut se déchirer), ouvrir, fouiller et remettre dans le container. Bref chaque supermarché va avoir son "style", faut en trouver un qui ne dépasse pas vos limites (olfactives, physiques, sociales s'il faut déballer dans la rue)
- certains supermarché donnent au lieu de jeter (via des appli ou à des ong). Tant mieux pour eux, tant pis pour vous. Si la poubelle a juste des emballages et du papier plusieurs jours de suite c'est sans doute le cas.
- si vous trouvez un filon, invitez des potes. C'est vraiment moins pénible à plusieurs, et on peut souvent tout récupérer, faire une grosse bouffe le soir même, avec des trucs qui seront daubés le lendemain
- des fois les magasins savent que les poubelles sont fouillées et vont vous filer les invendus de main à main. Des fois ils vous interdiront l'accès à la poubelle. Se faire connaître (volontairement ou pas) est à double tranchant
- n'en parlez qu'à des gens de confiance, surtout dans l'euphorie des débuts. Même des ami-e-s ou des collègues avec qui vous vous entendez bien pourraient vous juger définitivement pour ça.
- au-dessus de poubelles j'ai croisé des clochards, des étudiants, des pauvres, des migrants clandestins, des squatters, des avocats, des employés, des roms, et d'autres qui ne m'ont jamais dit qui ils et elles étaient. Ne partez pas du principe que les gens qui font ça sont des pauvres ou des nécessiteux.
- les boulangeries peuvent jeter aussi, notamment celles qui font beaucoup de plats à emporter (Paul par exemple)
- plus c'est gros, plus c'est connu, plus ce sera fréquenté. Des fois ça se passe en bonne intelligence, des fois c'est chacun pour sa gueule et des fois ça se bat (en général des clochards ivres qui zonent toujours au même endroit, ce sera un spot à éviter pour vous)
>> 72671
>>72670
Ha et je sais que dans les grandes villes il y a des groupes facebook de recup (l'autre nom du freeganisme). Les gens dessus sont généralement dispo pour vous "initier", vous parler des bons spots, prévenir quand il y a des trésors à récupérer (des rayons entiers vidés, une erreur de livraison, une liquidation de gamme ou de marque...). En tout cas une part significative des gens sur ces groupes.
>> 72672
>>72670
Très intéressant, merci!
>> 72673
>>72670
Super complet.
En dehors des magazins, les fins de marchés alimentaires sont une mine d'or. Il suffit de repérer le créneau horaire idéal, c'est à dire l'heure entre laquelle les marchands commencent à trier et mettre leurs aliments de côté, et l'heure à laquelle les préposés au nettoyages commencent leur boulot.
>> 72674
>>72673
Ouais, je suis rentré chez moi pendant une fin de marché, j'ai vu plein de courgettes à peine abimées et des tomates nickel par terre dans des cagettes au sol.
>> 72675
Fichier 159896602431.jpg - (570.90KB , 1824x1368 , P1130175.jpg )
72675
>>72673
J'ai aussi fait les fins de marché. Le gros problème que j'y trouvais, c'était que je ne revenais qu'avec des fruits et légumes, souvent en mauvais état. Donc plein de tri derrière à découper des morceaux de légumes pour remplir parfois deux poubelles avec ce qui n'est pas mangeable. Et devoir quand même acheter tout ce qui nourrit (céréales, légumineuses, viande). Et franchement, piquer de la bouffe à des familles de roms qui fouillaient dans des montagnes de fruits pourris j'avais vraiment pas le cœur à ça.

Autant pour les poubelles tu peux faire ça le soir avec des vêtements passe-partout et une capuche, autant fouiller les fins de marché faut assumer, tout le monde te verra faire (notamment les gens qui vont au marché sur le tard, mais aussi les passants).

Tu sais jamais d'où ça vient non plus, ni comment ça a été traité. Plusieurs fois j'ai récupéré des cagettes de légumes, pourtant de saison, qui n'avaient absolument aucun goût. L'enjeu pour moi n'était pas de m'alimenter, mais de bien manger pour pas cher.

Les chalands sont parfois très sympas et filent spontanément des trucs qui sont encore bons quand ils te voient zoner avec des sacs de course (des trucs qui seront invendables le lendemain). Tu peux faire des affaires aussi, genre la cagette de fruits pour 1€ (pareil, un truc à manger ou cuire dans la journée). J'y allais toujours avec un peu de monnaie.

Au bout du compte, après avoir trouvé de bons spots de poubelles, les marchés j'y allais juste pour faire des stocks de confiture en été. Donc je visais les cartons ou cagettes entières de fruits à confiture, et le reste je laissais.

La photo c'est une bonne pêche de mon colocataire. Pas fabuleuse, juste bonne. Les récup' fabuleuses on ramène des tournedos, du pollen, des kilos de fromage AOP, des yaourts de brebis, des bières artisanales, des huitres, du coulis de framboise bio-local-artisanal, des plats à gâteaux, des parures de lit, un grille-pain, une lampe de bureau, des saladiers, du paté de foie gras, quinze boites de pâte de fruits, des dizaines d'échantillons de moutarde aux épices, des rosiers, des grands sacs de plantes à tisanes, un parapluie, des serpillières neuves...

Si je vous dit que j'ai trouvé des rouleaux de sacs poubelle vous me croyez ?
>> 72676
Jusqu'à il y a relativement peu de temps j'avais, comme pas mal de gens, une phobie des aliments périmés. J'étais du genre à balancer une bouteille de lait vieille de 2 jours, ou n'importe quoi qui dépassait la DLC. J'ai fait des efforts, appris à faire confiance à ma vue, mon odorat puis mon goût. J'ai aussi pris quelques risques, et me suis aperçu que finalement il fallait se détendre un peu par rapport à ça.
Du coup les messages de >>72670 me donnent envie d'essayer, d'autant plus que je vais surement quitter une ville où je connais tout le monde, pour une où je serai presque un inconnu. J'ai pourtant les moyens de m'acheter de la bonne nourriture, mais j'aime bien l'idée de politiser un peu mon alimentation.
>> 72677
En tout cas moi j'ai toujours respecté les DLC à deux-trois jours près, mais il m'est arrivé d'avoir la gerbe après avoir consommé des produits longtemps avant leur péremption théorique. Une fois avec des miettes de thon à l'huile en boite, une fois avec un cassoulet préparé, une fois avec des raviolis...

C'était toujours avec des produits des marques les moins chères possible, et c'était à l'époque où je commençais à explorer les différentes options pour les courses bouffe.
>> 72678
>>72677
Ça dépend des types de produits. La viande tu as une journée avant d'être méfiant-e. La viande très salée (charcuterie), un ou deux jours. Les produits laitiers, plusieurs semaines si la chaine du froid n'a pas été rompue (et dans les poubelles, si tu y vas le soir c'est encore froid). En plus même quand les produits laitiers tournent, ils peuvent encore être bons : soit les mauvaises bactéries s'installent et il suffit de gratter/couper le bout vert ou pelucheux, soit ce sont des bonnes bactéries et ça change juste le gout. Le lait et le fromage non pasteurisé, quand je les oublie dans le frigo ça se transforme en fromage.

Les produits transformés daubent toujours plus vite. J'ai pas trop d'expérience sur ce sujet, quand j'en pêchais je les mangeais le lendemain au plus tard ou je les surgelais.

Les fruits et légumes sous plastique par contre ça pardonne pas, surtout s'ils sont déjà tranchés/épluchés. L'été ils peuvent être immangeables le soir même.

Astuce pour les citrons : quand ils sont conditionnés par 4, y'en a toujours un qui moisit avant les 3 autres.
>> 72715
>>72678
>Astuce pour les citrons : quand ils sont conditionnés par 4, y'en a toujours un qui moisit avant les 3 autres.
Vrai pour tous les aliments conditionnés par quatre.
>> 72753
>>72678
Déjà mangé de la viande une semaine après la DLC, il faut simplement la faire mijoter pendant un bon moment.
>> 72855
Fichier 160025175478.jpg - (76.22KB , 512x341 , Décathlon chasse.jpg )
72855
Des camarades anarcho-autonomes (que je ne fréquente plus depuis), en fouillant les poubelles de Décathlon, ont trouvé une boite complète de cartouches de calibre 16. C'est d'autant plus étonnant que les munitions ne périment pas.
>> 72894
  >>72855
Peut-être un chasseur qui a vu un vol de perdreaux monter dans la nuages par dessus les champs, la forêt chanter, le soleil briller au bout des marécages et qui a jeté ses cartouches dans la poubelle du Décathlon.


 
Raison