/a/ – Arbitraire

[Revenir] [Fil entier] [50 derniers messages] [100 premiers messages]
Posting mode: Reply
Courriel
Sujet   (reply to 60854)
Message
Fichier
Vidéo   Help
Mot de passe  (pour supprimer le message ou le fichier)
  • Types de fichiers autorisés: GIF, JPG, PNG
  • La taille des images est limitée à 8192 Ko.
  • Les images supérieures à 250x250 pixels seront réduites.
  • 1353 utilisateurs uniques. Voir le catalogue

/a/ - (USER WAS FOR THIS POST) ...
Fichier 154237488653.jpg - (47.57KB , 540x960 , 46449226_10215624451876366_4676357449832202240_n.jpg )
60854 60854
(USER WAS FOR THIS POST)
Agrandir toutes les images
>> 60855
Fichier 154237490679.jpg - (136.05KB , 515x760 , 1542277300428.jpg )
60855
>> 60856
>>60855
>>60854
Bons mèmes.
>> 60857
Je n'ai pas suivi l'affaire des gilets jaunes. Y a-t-il une bonne raison de s'y intéresser ? Si oui, peux-tu me donner la pilule jaune ?
>> 60864
>>60857
Apparemment c'est un mouvement plutôt décentralisé qui est parti de facebook et recrute surtout chez des gens ayant peu de culture militante. Il faudrait une enquête sociologique pour en être sûr mais ça l'air d'impliquer les gens vivant hors ou en périphérie des villes et étant entre classes populaires et moyennes. Les revendications sont diverses et floues, la plus connue étant celle sur les taxes sur le carburant (c'est raccord avec le fait d'habiter en péri-urbain et rural), mais elles semblent témoigner d'une combinaison d'une dégradation lente de leur situation économique et de l'absence de leur existence politique à part pour être classés comme soutiens de l'extrême droite. Les partis de gauche semblent s'en méfier, et laissent le champ libre à la droite et l'extrême droite, comme d'habitude. La même erreur que les démocrates aux US en somme, partir du principe que les blancs ruraux sont des gros cons. Ça aide pas qu'ils aient effectivement peu de capital culturel et ont du mal à structurer leur discours.
>> 60865
>>60854
Les policiers aussi portaient des gilets jaunes.
>> 60867
>>60864
Très bon résumé. Sauf que pas mal d'organisations de gauche soutiennent le mouvement, mais restent minoritaires.
>> 60872
>>60867
>>60864
>Les partis de gauche semblent s'en méfier, et laissent le champ libre à la droite et l'extrême droite, comme d'habitude.
Est-ce vraiment par méfiance vis-à-vis de l'extrême droite ou est-ce aussi parce que la gauche a une tendance beaucoup plus écolo que la droite et que lutter contre une taxe censée aider l'environnement serait à la fois se parjurer et aliéner une partie de leurs soutiens ?
>> 60876
>>60872
Les deux. Magic Moustache Martinez a dit en substance que la CGT ne veut pas soutenir une manif de fachos, tandis que d'autres comme LFI (La France Inc.) disent que c'est pas une manif de fachos et essayent de mettre leur propre message dans la manif, à savoir « pour être écolo faudrait que le gouvernement taxe d'abord le kérosène et les industriels plutôt que les particuliers aussi VOTE PR NS ».
>> 60880
C'est dommage de voir un mouvement complètement décentralisé politicisé si vite de tous les côtés. Au lieu de collaborrer au delà des lignes idéologiques contre la marconnerie, les radicaux de toutes les confessions se chamaillent soit pour coller leur étiquette sur le groupe, soit pour le dénigrer parce qu'il n'a pas été démarré par eux.
C'est une bonne chose que des organisations de droite soutiennent le mouvement. Si la gauche au sens large s'y mettait aussi, ça serait magnifique.
>> 60883
>>60880
Comment à propos de non.
>> 60884
>>60883
J'imagine qu'on n'aura jamais d'explication autre que "je ne soutiendrai jamais un mouvement qui ne sera pas de gauche radicale pro-croissance mais anticapitaliste et validé par une majorité d'au moins 60% par trois partis validés (sauf ces gros salopiauds crypto-fascistes de FO) et avec uniquement des participants qui n'ont jamais poucebleuté un post d'un militant désigné comme 'confu' par le blog de la section Antifasciste de Seine-et-Marne et qui mettent des points à la fin de leurs phrases."


Je ne veux pas être méchant, mais ce genre d'activisme en France, c'est à peu près 100.000 personnes à tout casser. Avec à priori une bonne majorité d'étudiants qui finiront inévitablement par s'édulcorer avec le temps. Peut-être pourrais-tu raisonner autrement qu'à chercher à tout prix à être content de toi et de ta poire de radicalisé bilieux.

Vaut pour tout les gauchos-ânons de la verte.
>> 60885
>>60884
Ce qui m'énerve le plus dans cette histoire, c'est l'attitude incroyablement snob de ces étudiants qui se foutent de la gueule des manifestants parce qu'ils ne sont pas assez éloquents, éduqués et raffinés à leur goût. Pas assez bourgeois en somme.
>> 60886
>>60885
Bon résumé de la France en soit. "Moi aussi je peux être un aristocrate."
>> 60893
  >>60884
Un groupe qui commet des agressions homophobes ça reste difficile à soutenir quand on est de gauche.
Le fait est que les gilets jaunes ont peu ou pas de culture syndicale, peu ou pas de conscience sociale et des priorités bien terre-à-terre.
L'état d'urgence dans le droit commun, les migrants, les étudiants tabassés par une police gangrénée par le FN, la destruction du service public et des libertés individuelles, le fichage généralisé, ils s'en battent les burnes, par contre quand on augmente leur carburant ça va plus du tout.
C'est un tort de leur montrer du mépris pour leur manque de culture, mais il est raisonnable de les vilipender pour leur manque d'humanisme et leur égoïsme.
Ils ne veulent se battre que contre des mesurettes de surface (muh carburant) sans se préoccuper des réelles causes de la baisse de leur pouvoir d'achat (les répartitions du travail et des richesses orchestrées par des gouvernements sauvagement ultra-libéraux depuis au moins deux décennies car ils sont corrompus par les lobbys de multinationales peu soucieuses du bien-être des travailleurs qu'elles mettent dans des situations de concurrence internationales).
Force est de noter que toutes leurs idéologies malsaines sont véhiculées par des presses avides de flatter leurs raisonnements simplistes ("c'est la faute à l'islam !").
L'extrême droite est en train de gagner un peu partout dans le monde et c'est pas étonnant (Brésil, Hongrie, États-Unis), la presse des multimilliardaires voit d'un bon œil le retour des régimes autoritaires pour contrer la voix de ceux qui refusent que la planète soit dirigée par des riches toujours plus riches, aka la gauche.
C'est exactement le même scénario que dans les années 30.
« Je souhaite la victoire de l'Allemagne, parce que, sans elle, le bolchevisme demain s'installerait partout. »
Les riches ont bien compris qu'on allait pas tenir à ce rythme bien longtemps. Alors ils pressent le citron aussi fort qu'ils le peuvent, en sachant parfaitement que cela va entraîner le monde encore plus rapidement dans le chaos.
Qu'importe : certains d'entre eux sont déjà persuadés que le premier homme qui pourra voir sa vie allongée indéfiniment est déjà parmi nous. Certains sont persuadés que le Christ va redescendre sur Terre lorsque Jérusalem sera complètement contrôlée par les Juifs.
L'humanité n'a aujourd'hui plus le choix. Elle doit abolir les frontières, nationaliser et démanteler les cartels et réfléchir ensemble pour sauver la civilisation et le plus grand nombre d'individus possible face au désastre écologique qui se profile.
À la place, nous sommes contrôlés par des fous, leur pouvoir n'a jamais été aussi grand, les gilets jaunes sont la démonstration de leur pouvoir à canaliser la colère du peuple vers des fausses routes.
Fuyez, la fin est proche.
>> 60896
>>60893
>L'extrême droite est en train de gagner un peu partout dans le monde
Je pense que ton style d'écriture y est peut-être pour quelque chose.
>> 60898
>>60893
Voir l'altruisme comme une pure disposition individuelle est une erreur à mon avis, c'est une chose qui se construit. Tu pourrais remonter aux théorisations de Marx et Engels que tu trouverais une idée similaire pour les conditions de l'émergence d'une conscience de classe : pour expliquer aux premiers concernés il faut partir des problèmes concrets et monter patiemment vers la généralisation au lieu de faire l'inverse et ensuite de les mépriser car ils comprennent pas.
>> 60899
>>60898
As-tu pensé à la possibilité qu'ils ne soient tout simplement pas d'accord avec tes idées ?
>> 60901
>>60899
C'est exactement de ça dont je parle... Tu aurais dit « qu'ils aient raison » en t'appuyant sur l'idée implicite que les personnes qui gagnent les olympiades de l'oppression ont toujours raison le troll aurait été plus convaincant.

Sinon, le mépris d'AirFrance (non pas la compagnie aérienne) sur le sujet est hallucinant, il y en a eu des débordements durant les manifestations sur la loi travail et ils dénonçaient sans problème les « casseurs » comme totalement à part du mouvement, mais là les agressions homophobes non c'est le symbole de tout le mouvement, pas de problème.

Si on s'intéresse au minimum à l'histoire des mouvements sociaux on voit qu'il y a eu dans tous le mouvements de sacrés trous du culs et une gamme de positions qu'on pourrait placer plus à gauches ou à droite si on y tient. Par exemple dans le mouvement féministe les idées de complémentarité homme/femmes, la lesbophobie, aujourd'hui les TERFs, ont existé en même temps que des positions très opposées. Le mouvement c'est toutes les tendances même contradictoires en même temps, pas un sous-groupe qui serait représentatif.
>> 60908
>>60893
La bibliothèque python pour simuler un Ânon de gauche devient plus réaliste à chaque fois.
>> 60910
>>60908
Excuse-moi, mais on utilise Rust ou Go de nos jours. En voilà un qui ne traîne pas assez sur hackernews.
>> 60915
>>60910
C'est déjà des langages vieux, aujourd'hui on utilise crystal, nim ou zig.
>> 60920
>>60915
>nim
j'ai jamais vu de réel soft créé en nim à part nim
>>60893
regardez-moi ce rouge putain
ça fait gerber
>> 60921
>>60920
Et la ponctuation, c'est pour les cons ?
Putain d'illettré.
>> 60923
>>60893
>Un groupe qui commet des agressions homophobes ça reste difficile à soutenir quand on est de gauche.

La difficulté des se faire un avis sur un mouvement si global est aussi là : c'est compliqué de ne pas tomber dans le "ololo mais ma parole ils sont cons, homophobes et dieselo-centrés" quand on voit ce qui filtre dans les ProloMedias et les réseaux sociaux, car ce sont des extraits choisis. J'imagine (et j'espère) qu'ils sont pas tous aussi cons que ce qu'on en voit.
>> 60926
Fichier 154280676355.jpg - (242.76KB , 800x600 , python crystal.jpg )
60926
>>60920
>>60915
>>60908

Image relatée, c'est un python crystal. Ce fil parle maintenant de reptiles, comme tout le reste d'acrimonie.
>> 60927
>>60923
Ils ne sont probablement pas tous aussi cons, mais des individus isolés faisant ce genre de choses devraient être remis à leur place par l'entourage.
Hélas, il semblerait qu'il n'y ait pas d'auto-discipline.
>> 60928
>>60923
https://www.nouvelobs.com/societe/social/2018...
Voilà quoi.
>> 60929
>>60928
Ce n'est pas incompatible avec ce que je disais en >>60923 . Pis, ça me conforte : c'est de la filsdeputerie manifeste, oui, mais c'est toujours un /exemple/. Je n'ai toujours aucune idée de sa représentativité. Là où il est facile de juger de la proportion de fachos pas finauds dans un groupe tel que celui des adhérents du RN, structuré, affichant un discours clair via ses chefs, il est beaucoup plus compliqué d'en juger dans un mouvement se voulant global, apolitique (lol, quand même), créé pour une cause bien plus bassement matérielle, quel que soit son avis sur ladite cause.
De ce que je peux lire et entendre en parcourant les commentaires d'articles de presse, les tweets, en parlant avec des gens et en écoutant râler ma grand-mère et son entourage cathoxique, la proportion d'enculés au sein des gilets jaunes me paraît être à peu près la même que celle dans la population française. Et c'est peut-être ça qui me fait le plus flipper.
>> 60930
>>60929
Non mais je te parle de contrôle social, là.
Si les types arrivent à sortir de telles filsdeputeries en groupe, c'est que la majorité est d'accord avec ça, et/ou que personne n'ose dire qu'ils font de la merde.
Va dans une manif de gauche et dis des trucs de droite, tu vas te faire reprendre par des gens, voire casser la gueule. Rien de tout ça chez les gilets jaunes pour des prises de positions ouvertement anti-humanistes, c'est flippant, en effet.
>> 60931
Fichier 154283331580.jpg - (256.17KB , 1755x1034 , 46337115_10156879745309826_6865774886472646656_n.jpg )
60931
>> 60932
>>60929
>Si li gontils migronts
>> 60934
>>60928
Trop triste... Si seulement on arrêtait d'appliquer les lois :'(
>> 60935
>>60929
>>60930
Le jeune étudiant socialiste se rend compte petit à petit que la majorité de la population française (et mondiale) vivant en dehors des grandes villes a des valeurs sociales de droite voire d'extrême droite.
>> 60937
>>60935
>>60935
Ceci. Encore un peu de temps et ils vont bien finir par comprendre, car la réalité leur mettra le nez dedans, que toute leur idéologie est une invention contre-nature imaginée par les bourgeois anti-cléricaux du XVIIIème siècle pour prendre le pouvoir, et nous pourrons enfin revenir à l'ordre social perfectionné par la tradition pour la nature profonde de l'être humain, où le mari est le représentant de Dieu dans sa famille et auquel se soumet sa femme et ses esclaves noirs, et on se débarrassera du parlement qui ne sert à rien pour revenir à la royauté mais cette fois-ci optimisée par l'intelligence artificielle et les technologies de surveillance.
>> 60938
>>60937
Amen.
/fil.
>> 60939
>>60935
>la majorité de la population française (et mondiale) vivant en dehors des grandes villes a des valeurs sociales de droite voire d'extrême droite.
Ça fait 20 ans que je le sais, gros, ça m'empêche pas de le déplorer.

>>60937
Si t'es pas sérieux, joli troll, si t'es sérieux, ptdr.
>> 60942
>>60939
Rappel quotidien que la dichotomie « troll » / « sérieux » est fallacieuse, et qu'il existe entre les deux la catégorie « plaisanterie », dans laquelle tombent la plupart des posts d'Acrimonie.
>> 60943
>>60939
>>60942
Ici >>60938.
Rappel quotidien que les plus beaux trolls sont souvent ceux qu’on fait involontairement. Donc en étant sérieux.
Oui j’etais sérieux. À part les passages sur l’esclavage et le mari qui me semblent un peu osés, j’adhère.
>> 60946
>>60943
>mtq je suis non-ironiquement d'accord avec le fond de ton post
Dire que c'est comme ça que l'Alt-right est apparue.
>> 60947
>>60943
>À part les passages sur l’esclavage et le mari qui me semblent un peu osés, j’adhère.
Sauf que tu peux pas les séparer, tout ça est idéologiquement lié, et le cœur de la stratégie de l'extrême droite a toujours été de dénoncer ce qui ne va pas dans la société actuelle, de faire passer en douce ses idées les moins controversées comme les seules solutions, tout en mentant sur ses désirs les plus profonds : la domination des humains jugés inférieurs et le meurtre de ses ennemis idéologiques.
>> 60948
>>60947
Ne t'inquiète pas, la technologie contemporaine a rendu les esclaves obsolètes.
>> 60949
>>60932
>>60937
>>60938

> Ah gneu gneu vive le Roi, la domination des femmes, des noirs, des étudiants gauchos et la suffisance idéologique

J'adore vivre dans cette société avec vous les gars, surtout changez rien.
>> 60950
Fichier 154292222333.jpg - (1.00MB , 1029x6000 , Conspiracies.jpg )
60950
>>60947
>L'extrême droite veut assassiner ses opposants et rétablir l'esclavage
>Mais ils ne le disent jamais parce que c'est un secret
>Si on leur demande, ils disent que ce n'est pas vrai mais c'est un mensonge
>Moi seul connais la vérité hahaha
>> 60951
>>60950
Non mais c'est pas un complot, il suffit de passer assez de temps à les écouter et les lire... cette stratégie est même conçue par eux comme une stratégie, ils le disent très explicitement. Et il y a l'Histoire qui nous le montre bien aussi, d'Hitler à Bolsonaro en passant par Pinochet, Franco, etc.
>> 60952
>>60950
Fais genre que c'est pas une tactique classique de l'extrême droite de faire semblant de plaisanter pour tâter le terrain.
C'est un putain de classique. Tous les skins maîtrisent ça, ils passent leur temps à ça.
Les nazis sont dans le déni permanent, de toute façon. De leurs propres opinions, de leurs crimes passés (négationnistes), de leur homosexualité latente (übermensch ! Regardez-moi ces réclames pétainistes avec tous ces torses apparents !).
On s'attend plus à ce que vous assumiez quoi que ce soit, à part votre posture suffisante dédaignant toute justification.
>> 60953
A chaque fois que je viens sur l'Acri j'ai l'impression d'être entré dans une réalité alternative dans laquelle l'humanité est divisée en deux camps, les nazis beaufs et les cocos naïfs.
>> 60954
>>60953
Encore un centriste éclairé qui ultimement s'alliera avec les fascistes pour préserver à tout prix l'économie de marché et applaudira le meurtre des personnes trans.
>> 60955
>>60954
T'as oublié les migrants, gros malin.
>> 60962
>>60953
Tant que tu trouves un moyen de te sentir supérieur aux autres, le reste importe peu.
>> 60969
Bon en attendant, ce week-end Macro a mobilisé 50 des 60 compagnies de CRS françaises parce qu'il flippait que les gilets jaunes foutent l'avenue des champs-élysées à sac (c'est mauvais pour le tourisme) voire passent les grilles de sa résidence principale. Personne ne pourra dire combien ils et elles étaient, puisque l'arrivée a été au compte-goutte et la dispersion continue.

Pendant ce temps, dans le reste-de-la-France, y'avait plus que les gendarmes mobiles qui n'ont pas vraiment pu faire grand-chose. A Lyon par exemple, barrages en feu sur l'autoroute avec jets de bouteilles de gaz piquées au supermarché du coin. Y'a d'la joie. Les journalistes vont avoir de quoi s'occuper demain matin en arrivant au bureau.

Pour une bande de beaufs acculturés et sans organisation, c'est plutôt bien joué. La comparaison avec les manifs contre la loi travail (effets et nombre de personnes mobilisées) n'est pas vraiment au bénéfice de la CGT. Tu m'étonnes que Martinez préfère se tenir à l'écart, je pense que le premier drapal cégétiste qui se pointe sur un point de blocage va finir en merguez avec son porteur.

Aussi, https://dijoncter.info/?gilets-jaunes-bataill...

Hurler à l'imbécilité du mouvement et à cette violence inacceptable c'est bon pour Castaner et son armée d'éditocrates qui doivent nécessairement s'employer à décrédibiliser toute agitation sociale (les incidents violents et les pépites recueillies par micro-trottoir sont une véritable aubaine pour ça, j'imagine qu'ils espèrent de tous leurs vœux d'autres morts).
>> 60973
>>60969
Bon article.
>> 60978
>>60973
D'autres qui permettent de comprendre :
https://lundi.am/Depuis-samedi-nous-nous-sent...
https://lundi.am/Une-emeute-anti-Macron-sur-l...
>> 60980
J'aime.
>> 60987
>>60980
Non mais reste poli, dis donc.
>> 61009
>>60954
Encore un gauchiste éclairé qui ultimement s'alliera avec les sociaux-traîtres pour préserver à tout prix sa dose de discours pseudo-progressistes et applaudira les interventions publiques taclant ceux qu'il considère comme fascistes.
>> 61011
>>60893
>L'humanité n'a aujourd'hui plus le choix. Elle doit abolir les frontières
Pourquoi abolir les frontières sauverait l'humanité ?
>> 61012
>>61011
Si les États continuent de se faire la compétition, ils ne pourront jamais réellement réduire la pollution qu'ils génèrent.
Tout le monde veut bien moins polluer, mais faut que ça soit les voisins qui commencent...
Et si un pays n'obtempère pas, tu fais quoi, tu lui envoies des bombes atomiques dans la gueule ? Pas sûr que ça soit la meilleure option pour arrêter de polluer.
>> 61013
>>61012
C'est une question d'ambition politique desdits états. Il en existe qui ne participent pas au combat des Nations (ex : Pays Scandinaves) et qui sont effectivement préoccupés par la santé de leurs sujets, autant sur un plan humaniste (politique sociale intelligemment pensée), que sur un plan "cosmique" (environnemental au sens large).
On omettra volontairement d'évoquer les expériences progressistes un peu bizarres que l'on voit en Suède, parce qu'elles ne sont pas corrélées, pour preuve, la Finlande et le Danemark raisonnent autrement sur ces sujets.

La seule raison pour laquelle on trouve ces procédés sociaux-démocrates, mais droits, utopiques, c'est parce que la France abrite des multinationales, et pousse l'État à faire le job pour leurs intérêts. Cela pourrait ne pas arriver si elles étaient nationalisées par exemple.


À partir de là on pourra considérer un recentrement éthique de l'État français autour de son territoire, au sens large. Ce qui dans le pire des cas, si l'expérience est concluante, inspirer des politiques étrangères, au moins européennes, par émulation.
Dans l'idéal il faudrait repenser les institutions transnationales selon les constats d'un Morgenthau.
>> 61017
>>61013
Puis-je te rapeller que la Finlande n'est pas un pays Scandinave?
>> 61019
>>61013
Oui, ça dépend de l'ambition politique dudit État, et ça dépend donc du/des dirigeants de cet État, qui sont toujours, pour leur majorité, des tyrans ou des personnes ambitieuses.
Donc on ne peut pas leur faire confiance à se cantonner à gérer uniquement les responsabilités de leur territoire.
Des territoires qui ne sont pas égaux, et qui disposent de ressources différentes. Un dirigeant d'Arabie Saoudite ne peut légitimement pas dire "oh oh attendez on extrait trop de pétrole faut en prendre que 50% sinon on va tous crever". Il faut qu'il rende des comptes à une instance supra-étatique si on veut espérer quelque-chose, au minimum.
Nationalise leurs compagnies pétrolières. Elles auront toujours besoin d'en extraire un maximum pour croître. Son intérêt est contraire à celui de l'espèce humaine. (Le fonctionnement général de l'économie est à pondérer fortement, pour commencer. Mais faudra passer à autre chose aussi.)
Faut pas rêver : la décroissance ne pourra s'obtenir que par la force, et aujourd'hui ceux qui détiennent la force n'ont aucune raison de mettre en place la décroissance.
>> 61022
>>61017
Je le sais que trop bien, ayant eu une ex d'origine finnoise, mais quand on a un drapeau avec une croix de Saint-Olaf et qu'on a le suédois en langue officielle, il faut savoir accepter de se faire traiter de scandinave par des français incultes de temps en temps.

>>61019
Problème logistique communiste (ou crypto de base) : le pouvoir par le peuple c'est la fin du mal.
Or non parce que :

- Un pouvoir légitime ou illégitime s'installe toujours de manière automatique, créant avec lui une resucée d'État.

- Il n'y a pas de dualité société saine prolétaire/société toxique bourgeoise. Jette moi donc cet horrible Foucault à la poubelle.
>> 61023
>>61022
>le pouvoir par le peuple c'est la fin du mal.
>Or non parce que :
>- Un pouvoir légitime ou illégitime s'installe toujours de manière automatique, créant avec lui une resucée d'État.
>- Il n'y a pas de dualité société saine prolétaire/société toxique bourgeoise. Jette moi donc cet horrible Foucault à la poubelle.

Je ne veux même pas remettre en question le concept d'État et de monopole de la violence.
Le problème c'est la division de ce monopole entre les différents États à travers le globe.
Il est indispensable d'avoir un gouvernement planétaire, en fait, car aucun pays n'a la légitimité d'empêcher les autres de se développer économiquement, tout comme aucun pays n'a envie de perdre son leadership ou ses chances de survie.
>> 61024
>>61023
>Il est indispensable d'avoir un gouvernement planétaire, en fait

Non parce qu'un État centralisé ne contrôle rien.
>> 61025
>>61024
Ça a été dit tout au long de l'histoire et c'est pas vrai en fait, nos États centralisés d'aujourd'hui contrôlent bien plus que les États décentralisés d'autrefois car elles disposent de technologies et d'administrations qui n'étaient pas aussi développées dans le passé.
Tu as déjà des pays continents, qui n'empêchent pas forcément certaines décisions d'être prises au niveau local, mais elles passent derrière le fédéral.
La CEDH c'est déjà une tentative de rendre tout le monde responsable devant une entité. C'est bien, et il faut que ça se généralise.
>> 61026
>>61025
Non, le CEDH c'est n'importe quoi et les choses n'avancent pas.
>> 61027
>>61026
OK le débat s'arrête là j'imagine.
>> 61030
>>61027
Tu me parles de la pertinence des institutions transnationales, voire de l'état planétaire, je ne sais même pas pourquoi j'ai commencé à débattre avec toi.
>> 61115
Fichier 154396518993.jpg - (30.99KB , 456x282 , a5a.jpg )
61115
Un magnifique message.
>> 61127
>>60854
Il me semble que l'image d'OP a été méchamment réfutée.
>> 61128
>>61127
Grave.
>> 61224
Fichier 154415815451.jpg - (250.07KB , 1100x825 , 01.jpg )
61224
Il semblerait que certains groupes profittent du chaos pour sacager vitrines et voitures.
>> 61225
Fichier 154415816954.jpg - (238.36KB , 1100x733 , 02.jpg )
61225
>> 61226
Fichier 154415819030.jpg - (325.68KB , 1100x732 , 05.jpg )
61226
>> 61227
Fichier 15441582016.jpg - (294.82KB , 1100x733 , 06.jpg )
61227
>> 61228
Fichier 154415821324.jpg - (409.44KB , 1100x733 , 18.jpg )
61228
>> 61229
Fichier 154415822415.jpg - (56.66KB , 1024x576 , 25.jpg )
61229
>> 61230
Fichier 154415823980.jpg - (222.38KB , 1100x733 , 45.jpg )
61230
>> 61265
Fichier 154426408862.png - (565.96KB , 880x585 , 7795841463_des-lyceens-interpelles-par-les-forces-.png )
61265
République en Marche ou République À Genoux ?
>> 61266
>>61265
Avant de condamner un peu vite les forces de l'ordre, il me semble important de replacer cette scène dans son contexte afin de pouvoir en dégager une lecture rationnelle, calme et objective.
>> 61267
Fichier 154426789581.jpg - (114.54KB , 814x578 , DtxiJ6SXgAAt7Ah[1].jpg )
61267
>>61266
>> 61268
>>61267
Merci d'illustrer involontairement son propos en fournissant une réponse sophiste et hors-contexte.
On devrait vraiment interdire à certains de débattre.
>> 61269
>>61266
Tiens ton contexte, avec sources multiples. On peut débattre maintenant ?

https://www.liberation.fr/checknews/2018/12/0...

https://www.bfmtv.com/police-justice/mantes-l...

https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/poli...
>> 61271
>>61269
Non ta première intervention était un sophisme éhonté et rageux pour afficher directement ton biais, en essayant d'appuyer une légitimité justifiable à tes propos, qui n'est toujours pas avérée.

Je te demande de ne plus intervenir sur ce fil, et idéalement sur le reste de cette planche.
>> 61272
>>61271
Ici >>61267, je ne suis pas >>61269, je me contenterai de poster ce point de vue argumenté qui sera probablement plus juste que tout ce que je pourrai écrire à ce sujet :
http://www.vududroit.com/2018/12/mantes-jolie...
Je te laisse la parole.
>> 61273
>>61272
Ce n'est pas ton manque de sources que je reproche
>> 61274
À mon avis faudrait intégrer une approche par l'éthique du care dans la formation des policiers (et gendarmes ?), et même intégrer plus étroitement police et assistance sociale, jusqu'à l'intérieur des commissariats et des formations. Ça devrait s'accompagner par un meilleur suivi psychologique des policiers et un changement de culture chez eux. Les « débordements » qu'on voit c'est sans doute une combinaison de leurs conditions de travail avec l'idée qu'on trouve dans notre culture que pour supporter les situations difficiles il faut être « un dur » et être punitif. On pourrait croire que l'adhésion à l'extrême droite dans ce milieu rendrait un projet de ce type impossible, mais je pense que c'est précisément ce dont je parle qui cause l'adhésion massive à l'extrême droite, car cette dernière fournit une explication à leur quotidien et aux « évidences » de leur culture professionnelle là où d'autres courants politiques semblent échouer.
>> 61275
>>61269
Merci pour les liens. En cliquant sur celui de BFM, ça me paraît évident que les flics ont fait ce qu’il fallait compte tenu des circonstances. Du coup je ne vois même pas où est le débat ? Faut-il citer ici les phrases du reportage pour en être sûr ?
>> 61276
>>61269
Je me moquais juste du wannabe AVGN franchouillard. Je le trouve franchement tarte et l'original est bien mieux. Je pensais que "calme, rationnel et objectif" aurait signifié le sarcasme mais c'est vrai que c'était pas clair.

>>61268
>>61274
J'espère que ceux-ci sont des blagues par contre.
>> 61277
>>61276
Ah non je pense ce que j'ai dit sur le changement de formation et de culture au sein de la police, et c'est plutôt cohérent avec ce que dit Laurent Mucchielli. Comme tu n'as rien d'autre à dire que « j'espère que c'est une blague », j'ai probablement plus raison que toi.
>> 61280
>>61277
Ah si, j'ai plein de choses à dire, toutes très construites.
Tu vois l'action des flics comme un problème éthique, je le vois comme une détermination sociale et historique. Il y a un rapport de force social sur le terrain entre différentes couches sociologiques. C'est pas une question de "les flics devraient être plus sympas". Ils sont une ressources du pouvoir, un appareil de répression d'état, une force maniée dans un but dans une certaine situation sociale et historique.
Ramener ça à un problème d'éthique personnel des flics, je sais pas comment te dire, mais ça me choque vraiment qu'on puisse prendre le problème par ce bout-là en pensant démêler quoi que ce soit.
La question n'est pas "est-ce que la police est méchante ou gentille", c'est entièrement louper l'essence du problème. La police est nécessaire historiquement, elle a son histoire et ses points de rupture marqués par certaines dynamiques économiques très profondes qui remontent à la réalité matérielle de la vie quotidienne la plus triviale.
Bref, ramener ça à un problème d'éthique, c'est indigent et je dis ça sans aucune animosité.
>> 61281
>>61280
Et moi je te dirai que tu utilises des concepts découpés à la hache et passe totalement à côté des propriétés des interactions sociales. Ce n'est que dans l'interaction que peut émerger et se renforcer ou s'affaiblir tout ce dont tu parles. Les phénomènes macro-sociaux passent obligatoirement à un moment ou à un autre par les croyances, les habitudes et les représentations. Par exemple, pour qu'il y ait violence policière il faut qu'il y ait un groupe se comprenant comme policiers, qu'ils aient une idée de ce qu'ils sont supposés faire, qu'il y ait des personnes sur lesquelles intervenir, que ces personnes se comportent d'une façon qui peut être classifiée, bref, un certain type de définition de la situation. Modifie la définition de la situation, et les phénomènes sociaux qu'elle crée ou maintien changent. C'est un défaut majeur des analyses d'inspiration marxiste de passer à côté de ça, alors que leurs analyses sont truffées d'hypothèses psychologiques implicites pas forcément très réalistes (par exemple ils ont bien dû se rendre à l'évidence que la conscience de classe c'est pas quelque chose qui émergeait tout seul des conditions matérielles similaires, et on trouvé des solutions douteuses comme l'intellectuel guidant le peuple). Cette manière de voir les choses ne permet pas de comprendre pourquoi le nombre de victimes de la police peut autant varier d'un pays à l'autre, par exemple. En revanche oui, on peut dire que de par le rôle attribué à la police et ses moyens matériels, ça tend à mener à des définitions de la situation et des rapports de pouvoir encourageant la violence ; cependant, ce dont je parle c'est précisément d'altérer la définition du rôle de la police et même de ce que doit être la police.
>> 61282
>>61274
>>61280
>>61281

Je suis d'accord avec les deux points de vue :
La police est telle qu'elle est pour de bonnes raisons :
- c'est comme ça qu'elle remplit sa mission
- elle n'est pas totalement contrôlable par le gouvernement
(comme nous l'ont montré les manifestations de policiers)

Donc je pense qu'en partie le pouvoir laisse la police être aussi violente parce que
- ça ne le dérange pas trop
- il n'a pas trop le choix

Aucune chance donc pour qu'un nouveau type de formation centrée sur le "care" soit mise en place.
>> 61283
>>61281
>Et moi je te dirai que tu utilises des concepts découpés à la hache et passe totalement à côté des propriétés des interactions sociales.
Et moi je te dirai que tu procèdes à une réfutation à la hache en m’accablant de n accusations méthodologiques avant même de savoir de quoi il en retourne.

>Ce n'est que dans l'interaction que peut émerger et se renforcer ou s'affaiblir tout ce dont tu parles.
Oui mais ces interactions sont déjà elles-mêmes, sans médiation nécessaire. Les interactions sociales sont la composition d’un certain nombre de rapports. Rapports de représentation (comment je me visualise, comment je me représente l’autre), rapports de domination (hommes sur les femmes, capital culturel, social et symbolique contre ceux qui n’en ont pas). Tout ceci passe par des structures sociales d’une échelle incommensurable aux agents qui s’y conforment en tout moment et nécessairement et dans une majorité écrasante des cas, en leur ignorance la plus totale de l’existence de celles-ci.

>Les phénomènes macro-sociaux passent obligatoirement à un moment ou à un autre par les croyances, les habitudes et les représentations.
Oui, et ceux-ci sont immanents au reste des structures sociales et à leurs configurations historiques.

>Par exemple, pour qu'il y ait violence policière il faut qu'il y ait un groupe se comprenant comme policiers, qu'ils aient une idée de ce qu'ils sont supposés faire, qu'il y ait des personnes sur lesquelles intervenir, que ces personnes se comportent d'une façon qui peut être classifiée, bref, un certain type de définition de la situation.
C’est même le but du développement d’une technologie de pouvoir. (M. Foucault)

>Modifie la définition de la situation, et les phénomènes sociaux qu'elle crée ou maintien changent.
Moi je dis que tu cherches à modifier quelque chose de causalement en aval. La violence sociale est comme un fluide incompressible. La violence symbolique et économique ressortira nécessairement sous une forme toujours pire lorsqu’elle est niée. Ton remède éthique est l’équivalent de poudrer un nez rouge pour soulager un rhume ou en général d’agir sur le symptôme au lieu de chercher à rétablir l’homéostasie causalement antérieure.

>C'est un défaut majeur des analyses d'inspiration marxiste de passer à côté de ça,
Permets-moi de mettre en doute ta connaissance du corpus marxiste ou la pertinence de ce genre de propos quand on a une petite idée de ce qu’était le climat intellectuel et académique au lendemain de la chute de l’URSS ou après la découverte des camps en Allemagne. (Horckheimer & Adorno : Dialectique de la Raison/Dialektik der Aufklärung, pour le climat intellectuel en France, le document de la CIA The defection of french intellectuals, ou la lettre ouverte de Clouscard Lettre ouverte à ceux qui sont passés du col Mao au Rotary club.)

>alors que leurs analyses sont truffées d'hypothèses psychologiques implicites pas forcément très réalistes (par exemple ils ont bien dû se rendre à l'évidence que la conscience de classe c'est pas quelque chose qui émergeait tout seul des conditions matérielles similaires
Je pense que tu n’ignores pas le rôle du parti qui est historiquement très précisément de faire le lien entre les intellectuels et la classe ouvrière.

>, et on trouvé des solutions douteuses comme l'intellectuel guidant le peuple).
Le léninisme comme l’avant-gardisme n’est pas non plus la seule thèse qui existe. Rosa Luxembourg, le communisme de conseil, Anton Pannekoek, Antonio Gramsci…

>Cette manière de voir les choses ne permet pas de comprendre pourquoi le nombre de victimes de la police peut autant varier d'un pays à l'autre, par exemple.
Bien sûr que si. Tu n’as simplement pas les outils pour le faire alors tu postules l’impossibilité. Il est tout à fait possible à mon avis de partir sur une hypothèse partant des travaux d’Emmanuel Todd sur les rapports entre les configurations locales et historiques des structures familiales dans l’émergence de valeurs morales particulières, conduisant à la prédominance de certaines mentalités et valeurs dans certains foyers culturels.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Syst%C3%A8me_fa...
Le sous-paragraphe effets donne une typologie des cas et la carte montre les répartitions. Bref, encore une fois, c’est sûr que si on part d’un sujet cartésien libre et maître de ses choix, capable par la pensée de déterminer ses actes, ou d’un sujet kantien sans histoire qui est un contenant vide, ça amène tout naturellement à ce genre de déni de la conflictualité sociale, qui à mon avis, est précisément le péché capital de notre gouvernement et du centrisme éclairé en général.

>En revanche oui, on peut dire que de par le rôle attribué à la police et ses moyens matériels, ça tend à mener à des définitions de la situation et des rapports de pouvoir encourageant la violence ; cependant, ce dont je parle c'est précisément d'altérer la définition du rôle de la police et même de ce que doit être la police.
Et moi je te dis que très concrètement, tant qu’on mettra les gens hors d’état de vivre économiquement, qu’on se fout ouvertement de leur gueule et qu’on les humilie symboliquement, toutes tes conférences d’éthique du tonfa ne changeront rien au fait qu’il y aura des gens très en colère dans la rue que seuls des CRS arrêteront manu militari.
>> 61284
>>61280
Qu'ont fait les policiers lors de la libération de Paris (de la 2nde Guerre Mondiale) ?
>> 61285
Fichier 154428276899.png - (284.18KB , 642x270 , il c est moi.png )
61285
>>61284
Je sais pas si c'est normal mais acri n'aime pas du tout qu'on mette de virgule dans les filenames et pourtant je tenais absolument à cette virgule.
>> 61286
>>61283
Tu es très clairement en train de forcer ce que je dis dans des catégories pré-déterminées en prenant l'interprétation la plus stupide possible pour avoir l'air d'avoir raison. Je ne prends part pas de l'idée d'un sujet cartésien libre. L'approche d'Emmanuel Todd, d'ailleurs très critiquable sur sa rigueur, s'inspire des mêmes idées que moi. Je ne parle à aucun moment de simplement faire des conférences d'éthique. Je ne nie pas que l'individu provient d'un groupe social ni que ses idées sont influencées par le milieu matériel. Tu es d'une mauvaise foi complète. Il n'y a plus de discussion possible dans ces conditions, tu es dans ton monde où tu plaques des fragments de ce que j'écris sur un homme de paille déjà constitué et que tu as accepté sans recul critique, tout ça pour avoir l'impression d'en triompher avec gloire.
>> 61287
>>61286
Ah et j'ajouterai au cas où quelqu'un prenne le gus au sérieux : ignorer que les « rapports sociaux » sont perpétuellement renouvelés par les actions de chaque individu est une absurdité totale et démontre une méconnaissance sévère des théories marxistes. De même pour l'idée que les personnes seraient totalement aveugles aux faits sociaux sans que rien n'y fasse ; c'est du Durkheim au rabais. Bref, comme dirait l'autre, on est en présence d'un demi-habile.
>> 61288
>>61285
Lors de la libération, les flics de Paris se sont pour beaucoup faits porter pâles. Ils avaient été prévenus par les Résistants que continuer de défendre les nazis entraînerait leur mort.
Sursaut de conscience ou simple peur, les policiers ont bien les moyens de cesser d'obéir à des ordres inhumains, et feindre la maladie en est un, sans prendre le risque de désobéir ouvertement.
>> 61290
>>61288
Je vois toujours pas en quoi ça me contredit. Si ils se font porter malades, c'est que le rapport de force tourne en leur défaveur. Mon postulat de base c'est que j'aurais fait la même chose que n'importe qui d'autre si j'étais à sa place dans les mêmes paramètres de départ.
>> 61291
>>61287
Okay ben bisous alors.
>> 61301
Fichier 154432206460.jpg - (302.05KB , 849x1200 , charte gilets jaunes.jpg )
61301
https://lislampourlesnuls.blogspot.com/2018/1...

«Dans le Plan Kalergi dernière version, il faudrait, pour soumettre les peuples européens, un binôme germano-français qui imposerait sa volonté aux autres pays. Il faudrait remplacer les peuples originaires du Vieux Continent par une sorte de sous-humanité issue de mélanges raciaux en croisant les peuples européens avec des Asiatiques, des Arabes et des Noirs, pour créer un troupeau multiethnique sans qualités spécifiques et facile à dominer pour l’élite au pouvoir. « L’homme du futur sera de sang mêlé. La future race eurasiato-negroïde, très semblable aux anciens Égyptiens, remplacera la multiplicité des peuples ». Et encore : « abolir le droit à l’autodétermination des peuples et, successivement, éliminer les nations en utilisant les mouvements ethniques séparatistes et l’immigration allogène de masse <…> favoriser les sexualités déviantes, homosexualité (mariage pour tous) et pédophilie (via les enseignants), et détruire la famille traditionnelle»
>> 61302
>>61301
Rigolo, déjà rien qu'à la première proposition de la charte, qui est le bouclier fiscal de Sarkozy en pire, on voit bien qu'on est chez l'extrême droite : prétendre défendre les petites gens, alors qu'on retrouve encore et toujours au cœur de leur programme les lignes directrices du darwinisme social nationaliste du Club de l'Horloge.
>> 61304
Fichier 154434359639.jpg - (236.20KB , 800x533 , gauchiste-communiste.jpg )
61304
>>61302
>Littéralement image frelatée.
Bon courage pour ta révolution, t'as l'air d'être très conscient des désiratas populaires et du mouvement des gilets jaunes en général, je suis sûr que tu vas réussir.
>> 61305
>>61304
T'es mignon mais https://www.francetvinfo.fr/economie/transpor...
>> 61388
>>61304
Desiderata n'a pas besoin de s, c'est déjà un pluriel.
>> 61392
>>61388
Desiratas non plus.
>> 61410
>>61392
Non, mais à vrai dire, ça n'est même pas un mot et je l'ai corrigé spontanément.
[Revenir] [Fil entier] [50 derniers messages] [100 premiers messages]


 
Raison